Boutique cité boomers

Bulles de rêve : Interprétation du rêve de S. : la maison de bois

maison bois

Nous voici à nouveau ensemble pour notre rubrique « Bulles de Rêve » qui aborde les rêves et les états modifiés de conscience que nous pouvons tous expérimenter, sans même que nous nous soyons intéressés au sujet. Si vous souhaitez que j’analyse votre rêve et ce gratuitement, pensez à l’envoyer à info@citeboomers et tout est confidentiel !

J’aimerais aujourd’hui vous parler du rêve qu’une de nos lectrices nous a envoyé. À la fin de son courriel, elle se demande si celui-ci a une signification particulière. Avant de vous livrer son rêve tel qu’elle me l’a fait parvenir, je tiens à vous dire que tous les rêves, sans aucune exception, ont une signification, même ceux qui nous paraissent absurdes. Nous n’avons juste pas les connaissances pour pouvoir les déchiffrer. Comme toute autre langue étrangère, celle des rêves s’apprend ! Et cette rubrique est là pour vous donner un aperçu de ce langage.

Laissons maintenant la parole à S. qui a écrit le rêve suivant :

« Je déménageais dans une maison de bois à étages, au bord de la mer. Il y avait beaucoup de vent et des vagues. Je demande à la propriétaire si c’est dangereux, le vent et les vagues. Si elles peuvent monter jusqu’à la maison. Elle me répond qu’il y a très longtemps, une maison a été emportée par la mer. Je suis plutôt inquiète. C’était au 2e étage que je restais, et le seul meuble que j’avais était un piano.  Il y avait du vent qui entrait dans le piano. Mes autres meubles étaient restés ailleurs. Je ne sais pas pourquoi. Il y avait d’autres personnes qui demeuraient dans cette maison. Mais je ne les ai pas vus. J’étais avec un conjoint, mais je ne sais pas qui c’était car je ne l’ai pas vu non plus. Mais je sais qu’il était là. Mais dans mon rêve précédent, je quittais une autre maison en auto et j’avais oublié mon conjoint dehors. Je suis retournée le reprendre. Il semblait surpris, et triste, que je l’ai oublié. »

Ce que nous pouvons déjà noter c’est que ce rêve cite un rêve précédent.
Que la rêveuse l’ait écrit me fait penser que les deux rêves sont liés. Toutefois, n’ayant pas le contenu de cet autre rêve, je ne peux pas en dire grand-chose à part que tous deux semblent être en lien avec la nécessité de prendre des décisions et de les exprimer concrètement dans la vie matérielle. Dans le langage des symboles, le vent et les vagues sont des éléments naturels extrêmement importants. Le vent est affilié à l’élément air et les vagues à l’élément eau. Le vent transporte le pollen et les graines des plantes et contient en lui la symbolique de la germination. Il est également associé à la parole, au souffle et à la notion de création. Il est imprévisible, invisible et insaisissable. Dans le rêve ce vent souffle fort, ce qui est souvent l’annonce d’un évènement important sur le point de se produire. Carl Gustav Jung, psychanalyste Suisse et fondateur de la psychologie des profondeurs, à la page 43 de son livre L’Homme à la Découverte de son Âme a écrit : « Le Vent est l’Air, l’Air est la Vie et la Vie est l’âme… Le nom latin animus, l’esprit, et anima, l’âme, est le même que le grec anemos qui signifie vent. ». L’anima est le nom de la psyché qui est féminine chez l’homme, et l’animus, le nom de la psyché qui est masculine chez la femme.

Revenons maintenant au rêve de S. L’eau est l’un des symboles de l’inconscient. Les vagues qui se déchaînent font référence à des irruptions soudaines de l’inconscient. Elles sont synonymes d’une passivité dangereuse et d’une inertie trompeuse et indiquent une situation inconsciente qui risque de submerger la rêveuse. Je vais maintenant reprendre la technique du dream-lightning, de Robert Moss, avec la formulation « Si c’était mon rêve… », dont je vous ai parlées les fois précédentes.

Si c’était mon rêve, je dirais que le vent et les vagues sont des manifestions impérieuses de mon âme qui veut se faire entendre, quitte à me bousculer. Je ressens une peur instinctive face à la puissance de ces manifestations. Je me dirais que j’ai une envie de changement, qui se traduit dans mon rêve par un emménagement dans un appartement qui se situe au 2ème étage d’une maison en bois. Cela traduit mon envie d’évoluer et de progresser au niveau matériel, intérieur et spirituel. Toutefois, le changement que cela suppose me fait peur et j’hésite sur la marche à suivre. Le chiffre 2 marque la dualité, l’hésitation, le manque de confiance. Le piano, seul meuble de la maison, fait référence à un potentiel créatif et artistique que je n’ai pas véritablement exprimé. Le vent souffle dans ce piano, ce qui montre que ce potentiel est l’expression véritable de mon âme. Le conjoint est ici une représentation de mon être intérieur, mais aussi de ma capacité à prendre des décisions et de les réaliser dans la matière. L’absence de conjoint, que je sais existant, mais que je ne vois pas et ne connais pas, m’indique que je ne connais pas mon être intérieur et que j’ai du mal à passer à l’action et à réagir. Je ne sais pas comment m’exprimer et me faire entendre, bien que je sois tout à fait capable de passer à l’action et de réaliser ce pour quoi je suis faite. La maison me représente en tant que personne et elle est en bois, l’une des matières de construction les plus anciennes et primordiales qui soit. Le bois est source de chaleur et alimente le feu créatif. Il est à la base de la création. Ce rêve me montre que je suis essentiellement une artiste et une créatrice. C’est ma structure fondamentale. Il y a d’autres personnes qui habitent cette maison. Ces personnes représentent différents aspects de moi-même. Des aspects que je ne connais pas encore, qui me sont invisibles. La maison dont parle la propriétaire a été emportée par le vent et les vagues. Ce qui signifie que j’ai peur d’être balayée par les changements à venir. Je suis effrayée d’aller à la rencontre de moi-même, de ce que je suis, de ce qui me compose et d’assumer ma créativité et les changements induits par ma puissance créatrice. Si c’était mon rêve, je me dirais qu’il grand temps de m’exprimer et de me faire entendre car si je ne le fais pas, je risque d’être submergée et emportée par mes composantes intérieures et mon potentiel créatif qui finiront fatalement par se manifester.

Voilà ce que je peux dire sur le rêve de S. que je ne connais absolument pas et sur laquelle je ne sais rien.
Si cette interprétation vous a plu, et si vous aussi avez envie d’en savoir plus sur vos rêves, vos voyages chamaniques, envoyez-nous votre récit et n’oubliez pas de nous écrire à info@citeboomers.com

natacha kimberlyN’hésitez pas à nous envoyer votre feedback après la publication de votre rêve !
Si vous voulez en savoir plus sur l’Institut Conscience et Réalités il vous suffit de CLIQUER SUR CE LIEN  !
Je vous dis à très bientôt,
Rêvons et voyageons ensemble,
Natacha R. Kimberly

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

TOURISME CÖTE-NORD

RFAQ

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers