Boutique cité boomers

Bulles de rêve : Notre partie ombre révèle les faces cachées de nos préjugés

ombres

Bonjour à toutes et à tous. Merci pour les rêves que vous m’avez confiés. Dans cette nouvelle édition de Cité Boomers, je vais vous parler d’un archétype fondamental décrit par Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre Suisse et fondateur de la psychologie analytique, ainsi que d’un rêve dans lequel il se manifeste.

Avant de laisser la parole à Brigitte, la rêveuse, je vais brièvement vous expliquer ce qu’on appelle un archétype. Le mot archétype est emprunté au grec arche, commencement, et typos, premier type, et signifie « le modèle primitif d’où tous les autres sont issus ». L’archétype est une structure dynamique de notre psyché, extrêmement puissante, qui se manifeste sous forme d’images et de symboles, et qui libère, dans la personne qui en fait l’expérience, des émotions qui peuvent la submerger. Les archétypes se manifestent à nous sous forme d’émotions car ils veulent être vécus pleinement et demandent leur réalisation. Il existe un grand nombre de figures archétypales dont les principales sont l’Ombre, l’Anima, l’Animus, le Héros, le Sage, la Grande Mère, l’Enfant-Divin, le Soi. Ces figures se manifestent dans nos rêves, mais aussi dans notre vie quotidienne par des actes manqués, des lapsus révélateurs, des accidents, des scandales, etc.

NOTRE OMBRE : SON UTILITÉ
Le rêve que je vous présente aujourd’hui manifeste l’image archétypale de l’ombre qui est le nom donné à la personnification de certains aspects de l’individualité inconscience qui n’ont pas été rattachés à la personnalité consciente. L’ombre est en gros ce qui échappe à notre connaissance directe et se trouve être à la base de nos préjugés sociaux et moraux, de nos peurs et nos rejets, de nos jugements et de nos projections.

La prise de conscience de l’existence de notre ombre qui peut être personnelle, familiale ou collective, et notre rencontre et confrontation avec elle, nous permet son intégration à notre personnalité, ce qui aura pour conséquence d’élargir notre champ de conscience et de nous rendre plus complet. L’ombre se trouve fréquemment mise en scène dans les romans et les films. Pour exemple nous avons le célèbre récit de Robert Louis Stevenson « L’étrange Cas du Docteur Jekill & Mister Hide », dans lequel Mister Hide, qui signifie Monsieur caché en anglais, incarne l’ombre du docteur Jekill. Les films sur l’ombre, quant à eux, ne manquent pas à l’appel. Je peux vous citer « Gladiator », de Ridley Scott, dans lequel Russell Crow incarne le personnage du général Maximus Decimus Meridius, symbolisant la personnalité conscience, et où Joacquin Phoenix interprète celui de Commode, fils de Marc Aurèle, représentant l’ombre de Maximus qui deviendra le personnage de Gladiator dans le film. Dans les rêves, les figures d’ombre sont souvent du même sexe que le rêveur. À certains moments, ces personnages présentent un aspect ombreux encore plus appuyé par le fait qu’ils possèdent des vêtements obscurs ou une peau sombre, un visage caché par des cheveux, etc.

LAISSONS MAINTENANT LA PLACE AU RÊVE DE BRIGITTE
« Je dors profondément, mais j’ai l’impression d’être réveillée. Dans mon rêve, je m’assieds sur mon lit et vois une femme devant moi qui m’observe. Elle a un aspect effrayant, un visage ridé, décharné, les cheveux mi longs et mal soignés, les yeux exorbités. Son visage exprime la colère. D’un geste menaçant, elle pointe son index droit dans ma direction. Ses mains sont maigres. Elle a des doigts noueux et crochus, et des ongles longs. Je n’entends pas le son de sa voix. Nous communiquons par télépathie. En faisant un geste de son index qui s’étend et vient toucher mon ventre, elle me dit, : « Tu l’as échappé pendant très longtemps, mais cette fois je t’aurai ». Je me réveille de ce rêve en me sentant mal à l’aise, surprise de penser à ma mère décédée depuis fort longtemps et qui était physiquement à l’opposé de cet horrible personnage. Après avoir bu un verre d’eau je me suis rendormie. Un terrible mal de ventre et de fortes coliques m’ont brusquement réveillée. Je suis allée vomir de la bile alors que je n’ai plus de vésicule biliaire depuis 36 ans. »

Le rêve dans lequel Brigitte a l’impression d’être réveillée provoque en elle une forte réaction qui la conduit à vomir de la bile. Celle-ci est produite par le foie, mais ne peut en aucun cas être stockée car sa vésicule biliaire est manquante depuis plus 36 ans. Une forte réaction, ou une émotion, est provoquée par l’apparition d’un archétype qui dans son cas prend la forme d’une sorte de vieille sorcière en colère, décharnée et ridée, à l’aspect effrayant. L’émotion a été tellement forte que le foie de Brigitte s’est mis à produire une grande quantité de bile qu’elle a aussitôt rejetée.

Penchons-nous un peu sur les motifs que nous retrouvons dans ce rêve nommé « Étrange Rencontre ».

  • Les cheveux : La chevelure d’une femme forme une parure naturelle, exprime sa féminité et est en lien avec son pouvoir de séduction. Les cheveux dont il est question ici ne sont pas soignés et sont le symbole d’un mental désordonné dans lequel les pensées ne sont pas structurées et vont dans tous les sens. Il n’est absolument pas question ici de séduction et de féminité.
  • Les doigts : Ceux-ci ont des ongles longs et sont noueux et crochus. Les doigts nous servent à créer et à manipuler. L’index, mot d’origine latine qui signifie indiquer, pointé vers la rêveuse est le doigt qui met en garde et symbolise le jugement, l’accusation, l’intellect, l’équilibre, la décision et le silence. L’index est en lien avec la vésicule biliaire, la maîtrise de soi et la planète Jupiter qui représente la réussite, les opportunités la connaissance, la sagesse et la descendance.
  • Le ventre : Cette partie de l’anatomie est le symbole de la mère et dépend du système neuro-végétatif soumis à l’inconscient. Il est un lieu de transformation qui trie les aliments bénéfiques à la vie de l’individu et se débarrasse des éléments toxiques. Il est très sensible aux émotions et au stress. Il est également le siège des appétits et des désirs ainsi que le centre de gravité du corps humain.

Lorsqu’elle se réveille de ce rêve, Brigitte pense aussitôt à sa mère. Je vais maintenant reprendre la technique du « Si c’était mon rêve… » dont nous avons déjà parlé à plusieurs reprises.
Si c’était mon rêve je me dirai que j’ai affaire ici à une manifestation de l’ombre. Toutefois, je vous ai dit que celle-ci pouvait être personnelle, familiale ou collective (appartenant à une nation par exemple). Le fait que Brigitte associe ce personnage de sorcière à sa mère, à laquelle elle n’avait pas pensée depuis fort longtemps et qui ne lui ressemblait absolument pas, me dit que cette ombre est familiale et notamment en lien avec sa lignée matrilinéaire.

Lorsque nous avons affaire à une ombre familiale ou collective, cela signifie que nous portons, à notre insu, la responsabilité d’un aspect obscur et rejeté de notre famille ou de notre collectivité. Nous pensons que cela nous appartient alors qu’il n’en est rien. Notre ombre personnelle fait partie de l’ombre collective, mais n’en est qu’une toute petite partie. C’est en prenant conscience de cela que nous pouvons nous en désolidariser. De même que c’est en prenant conscience de notre ombre personnelle que nous pouvons éviter à d’autres d’en prendre la responsabilité.

La femme est décharnée et ridée, ce qui signifie que cet aspect n’a pas vraiment été nourri et qu’il est ancien, mais qu’il m’intoxique depuis longtemps (je vomis de la bile). La vésicule biliaire et la bile qu’elle stocke sont le symbole de la colère et de la rancœur envers les autres, notamment le clan d’origine, alors que le foie correspond à la colère envers soi-même. La vésicule symbolise également l’expression et les prises de décision. Le fait qu’elle soit manquante depuis 36 ans me dit qu’il y a peut-être des décisions que je n’ai pu prendre et des rancœurs familiales qui n’ont pu être exprimées. Principalement avec ma mère puisque c’est elle qui m’est tout de suite apparue en pensée en me réveillant. La bile est le liquide qui permet aux aliments de se dissoudre. Elle élimine l’hème (aime), devenue toxique, qui est issue de la dégradation des globules rouges. Les globules rouges sont liés au sang et à la lignée dont nous sommes issus.

Je dirais que l’ablation de la vésicule correspondait à une quantité de colère et de rancœur à l’égard de ma mère et de ma famille que je n’ai pas pu contenir, transformer ou transmuter. Toutefois, il me restait au niveau énergétique des toxines que j’ai éliminées en vomissant de la bile suite à la rencontre avec cet aspect de l’ombre familiale qui en pointant son index sur moi m’a fait réagir de façon brutale. Alors que ma mère était une très belle femme, elle m’apparaît comme une sorcière dont l’esprit et les pensées étaient désordonnés et sans aucune structure. C’est son aspect intérieur qui s’est manifesté dans mon rêve. Cette figure d’ombre contient une part de mon ombre personnelle et m’a aidé à prendre conscience de ce qui était toxique en moi, mais ne provenait pas de moi. Elle m’a aidé à l’éliminer, même si cela n’a pas été agréable. Je pourrais continuer encore très longtemps à décortiquer ce rêve qui est riche en signification et qui porte en lui sa propre guérison. Ce personnage effrayant a mis le doigt sur un élément clef et a permis à la rêveuse d’éliminer des toxines énergétiques.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ombre, je vous conseille l’excellent ouvrage de Marie-Louise von Franz : « L’Ombre et le Mal dans les contes de fées », aux éditions La fontaine de Pierre.

Si vous anatacha kimberlyussi avez envie de connaître ce que vos rêves signifient, n’hésitez pas à les envoyer à la rédaction de Cité Boomers : info@citeboomers.com sans plus tarder. Si vous voulez en savoir plus sur la symbolique, les rêves et le chamanisme, pensez à visiter le site de l’Institut Conscience et Réalités, en CLIQUANT SUR CE LIEN !

Je vous dis à très bientôt,
Rêvons et voyageons ensemble,
Natacha R. Kimberly

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

TOURISME CÖTE-NORD

RFAQ

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers