Spa Dentaire Laurier

Cinq bonnes raisons de manger bio

bio

De nos jours, les avantages des aliments certifiés biologiques sont de plus en plus reconnus et appréciés, d’autant plus que l’offre ne cesse de se diversifier. Voici 5 raisons majeures de rechercher et exiger du bio dans nos sols et dans nos assiettes.

1- POUR DIMINUER LA POLLUTION
Constat incontournable : il nous faut diminuer la pollution des sols, de l’eau, de l’air et de nos assiettes. Comment penser que les pesticides et engrais de synthèse, des substances parfois hautement toxiques incorporées dans la chaîne alimentaire, n’auront pas d’impact sur l’environnement et sur la santé des individus? L’interdiction d’utiliser ces produits de synthèse ainsi que les organismes génétiquement modifiés (OGM) constitue une des exigences fondamentales et non négociables pour décrocher la certification bio. Ce bienfait suffit à lui seul à exiger des aliments biologiques puisque l’espérance de vies

2- POUR PRÉVENIR LES MALADIES DÉGÉNÉRATIVES
Deux études américaines ont révélé des faits probants : la première a conclu que l’urine des enfants qui mangent plus de 75 % de fruits et légumes bio contient six à neuf fois moins de métabolites de pesticides que celle des enfants qui mangent plus de 75 % de fruits et légumes conventionnels; la seconde a démontré qu’après seulement deux jours de consommation de fruits et légumes bio, la teneur de l’urine en métabolites de deux pesticides organophosphorés, le malathion et le chlorpyrifos, était divisée par 10. Manger bio supprime environ 90 % des pesticides absorbés, car l’air et la poussière que nous respirons ou ingérons en contiennent toujours. De plus, l’animal mange des végétaux arrosés de pesticides dont les résidus se déposent dans ses graisses et s’y accumulent, se rendant ensuite jusque dans l’assiette puis dans l’estomac du consommateur, c’est la fameuse chaîne alimentaire. Or, la grande majorité des études récemment publiées dans les revues scientifiques confirme le risque accru de divers cancers (leucémie, cancers du sein, de la prostate et du cerveau, lymphome non hodgkinien, etc.) avec l’exposition professionnelle ou domestique aux pesticides. Mais il y a plus…

Des liens se sont avérés entre l’exposition à plusieurs pesticides — retrouvés dans les aliments, l’eau, les bâtiments et les gazons — et plusieurs autres effets sanitaires à long terme : malformations congénitales ou décès de fœtus, allergies, dérèglements des systèmes reproducteur, endocrinien, immunitaire, nerveux, etc. Combien d’autres études faudra-t-il pour que l’on adopte des législations protégeant la santé publique plutôt que les profits des fabricants de produits chimiques? Combien de milliards de dollars devront être dépensés en soins de santé pourtant évitables si l’on investissait plutôt dans l’éducation et les campagnes de sensibilisation grand public?

3- PLUS NUTRITIF
La valeur nutritive supérieure du bio est souvent contestée. Pourtant, depuis une décennie, plusieurs recherches ont démontré avec évidence une proportion nettement plus élevée de vitamines et minéraux. Par exemple, des synthèses effectuées par les agences de sécurité alimentaire française et britannique ont conduit ces organismes à s’entendre sur la plus haute teneur du bio en minéraux comme le magnésium, en acides phénoliques et flavonoïdes antioxydants et en acides gras polyinsaturés. Ce sont vraisemblablement surtout les intrants naturels dont sont nourris les sols et les animaux qui ajoutent à la valeur nutritive des aliments; néanmoins, la meilleure assimilation des nutriments par les plantes pourrait aussi s’expliquer par la plus grande richesse en humus et l’activité biologique supérieure des sols, qui sont favorisées notamment par la rotation et la diversification des cultures.

4- LE PLAISIR DES SAVEURS
Quel plaisir que celui de redécouvrir les véritables saveurs grâce aux aliments frais et certifiés biologiques! Leur qualité gustative ne ment pas puisqu’ils sont cultivés sans produits pétrochimiques et transformés avec un nombre limité d’additifs naturels de conservation. De plus en plus de grands chefs cuisiniers se procurent d’ailleurs des légumes biologiques afin de s’assurer d’obtenir une saveur incomparable et de partager cette expérience gustative avec leur clientèle.

5- L’APPUI À NOS AGRICULTEURS
Il faudrait davantage de politiques qui encouragent les producteurs biologiques en leur accordant, par exemple, une aide financière favorisant l’accès à la certification bio.

LES ALIMENTS BIO COÛTENT TROP CHER?
C’est le principal frein àexpo manger santé l’achat. Pourtant, si l’on comptabilisait les coûts réels de l’utilisation des pesticides, le coût des aliments conventionnels serait supérieur! Nos habitudes de consommation ont un impact direct sur la qualité de l’eau et de l’air, le patrimoine agricole, la biodiversité des écosystèmes et la santé des êtres humains. Rappelons que pour éviter les OGM, la culture certifiée bio est essentielle dans le cas de tous les produits à base de soya, de maïs et de canola.
Le bio, une alternative écologique, nutritive, savoureuse, logique, intelligente, altruiste, évolutive.

Et cela, d’autant plus que les cellules végétales se défendent déjà en fabriquant naturellement des insecticides, fongicides et bactéricides qui se concentrent dans la pelure, la première à subir les attaques extérieures. Or, ces mêmes composés s’avèrent posséder des propriétés anticancéreuses ou du moins bénéfiques pour la santé. Bref, le bio est une priorité, une urgence!

Par Renée Frappier pour les Aliments Biologiques INARI
Venez en apprendre davantage sur le biologique au stand de NOW à l’Expo Manger Santé et Vivre Vert à Montréal et à Québec. Assistez aussi aux conférences de NOW qui seront présentées à :
-Québec le samedi 18 mars à 13h15
-Montréal le samedi 25 mars à 14h.

Pour voir la programmation de l’Expo Manger Santé et Vivre Vert : CLIQUEZ ICI

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

RADIOPHILE

CONCOURS

UNIVERSITÉ LAVAL

HERBASANTÉ

TRANSITION DE VIE

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

TOURISME CÖTE-NORD

AMNISTIE INTERNATIONALE

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers