Boutique cité boomers

Etes-vous atteint du MPOC ? Plusieurs personnes en sont affectés sans le savoir

MPOC

Le MPOC est une  maladie pulmonaire obstructive chronique qui touche plus de 750 000 Canadiens, dont 200 000 Québécois. Elle cause des symptômes comme l’essoufflement, la toux chronique et la sécrétion de mucus. Les personnes atteintes de cette maladie ont de la difficulté à respirer parce que la quantité d’air passant dans leurs voies respiratoires est réduite. La MPOC peut inclure l’emphysème et la bronchite chronique.

Pour la plupart d’entre nous, rester actif et en bonne santé ou commencer à l’être arrive en tête de la liste de nos objectifs de bien-être. Il y a différentes façons de commencer à améliorer sa santé : par exemple, s’inscrire à une salle de sport, changer son régime alimentaire ou prendre en charge sa santé de façon proactive au quotidien. Mais les personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) peuvent avoir le sentiment que le simple fait de vouloir faire une activité physique est un objectif inatteignable.

L’essoufflement ne se produit pas seulement après une activité intense, mais aussi durant des activités quotidiennes comme monter des escaliers ou faire le ménage. Cela peut pousser les personnes atteintes par cette affection dans un cercle vicieux d’inactivité, les faisant passer à côté de toutes les joies de la vie.

Si vos tâches quotidiennes vous essoufflent, il est peut-être temps de vous arrêter, de réfléchir et de sortir du cermarchecle vicieux. Une attaque pulmonaire ou une exacerbation de MPOC pourrait être le signe d’une aggravation de l’affection ou de la nécessité d’une modification de traitement. Si votre MPOC n’est pas prise en charge de façon efficace, cela pourrait entraîner une hospitalisation. En cas d’attaque pulmonaire, il est important de consulter votre médecin afin de discuter avec lui des différentes options thérapeutiques.

Si vous êtes atteint de MPOC et que vous cherchez à avoir une vie plus active, essayez de faire des exercices légers. Par exemple, la marche est un bon moyen de bouger un peu sans en faire trop. Les personnes atteintes de MPOC devraient prendre de plus petits repas, riches en fruits et légumes, plus fréquemment.

Ne laissez pas l’essoufflement vous empêcher d’avoir une vie active. Consultez votre médecin afin de maîtriser votre MPOC.

Source : www.leditionnouvelles.com

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

BOUTIQUE CITÉ BOOMERS

Université Laval

EXPO MANGER SANTÉ

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

HERBASANTÉ

TOURISME CÖTE-NORD

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers