Boutique cité boomers

Guide de survie aux allergies de fin de saison

pollen

Les allergies sont souvent associées au printemps, mais à partir du mois d’août, les principaux responsables des allergies sont le pollen de l’herbe à poux et d’autres irritants saisonniers. Bien que vous ne puissiez contrôler ce que Dame nature répand dehors, planifier une stratégie efficace dans la maison peut empêcher les allergènes d’y pénétrer pour y vivre d’agréables moments, sans éternuements. Voici comment.

Créez une barrière. Bien que les murs et les portes offrent une résistance aux éléments extérieurs, vous et votre famille faites entrer des allergènes dans la maison après chaque sortie à l’extérieur. En effet, des particules peuvent coller aux chaussures, aux vêtements et aux cheveux pour se répandre ensuite à l’intérieur. Enlever et laisser les chaussures et vêtements d’extérieur au vestiaire ou dans le placard de l’entrée est une bonne solution pour limiter la dispersion des allergènes dans la maison.

Maîtrisez la présence de pollen. Éliminez les débris, la poussière et les allergènes qui déclenchent les symptômes en passant régulièrement et minutieusement l’aspirateur dans votre maison. Un bon aspirateur offrant une puissance d’aspiration maximale peut être le combattant ultime contre les allergènes. Cet « allié » vous aidera à créer un environnement sain où votre famille peut s’épanouir. Un aspirateur central de la série BEAM Alliance, grâce à sa puissance d’aspiration et à son système de filtration anti-allergène HE, retire les allergènes de votre maison en les séparant de l’air aspiré. Les aspirateurs conventionnels peuvent filtrer la saleté et la poussière, mais ils font circuler de nouveau le même air dans la maison.

Laissez la nature à l’extérieur. Bien que les plantes intérieures puissent créer une ambiance attrayante dans votre maison, certaines peuvent présenter un taux élevé d’allergènes – c’est le cas des marguerites, des chrysanthèmes et des tournesols qui font partie de la même famille que l’herbe à poux. Évitez ces irritants et optez plutôt pour des plantes hypoallergéniques comme les fougères, les cactus et les bégonias.

Évitez l’humidité. Les allergènes se développent dans un environnement humide, lequel peut même entraîner des problèmes de moisissure. En été, la chaleur et l’humidité peuvent intensifier le risque d’une recrudescence d’allergies. Gardez les fenêtres fermées et utilisez le climatiseur et le déshumidificateur pour contrôler efficacement la présence de pollen et d’autres allergènes dans la maison.

Bannissez les allergènes de la literie. N’oubliez pas la chambre à coucher lorsque vous faites la chasse aux allergènes dans votre maison puisque les débris d’acariens et le pollen peuvent s’accumuler sur les draps, les couvertures et les couettes/douillettes/édredons. Lavez la literie à l’eau chaude au moins une fois par semaine. Les housses protectrices pour matelas et oreillers offrent une protection additionnelle. Comme mesure supplémentaire, la douche et le lavage des cheveux avant le coucher délogera les allergènes.

Apprenez-en plus sur la façon de réduire la présence d’allergènes dans la maison sur www.buybeam.ca.
Source : www.leditionnouvelles.com

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

BOUTIQUE CITÉ BOOMERS

EXPO MANGER SANTÉ

RADIO WEB

HERBASANTÉ

CONCOURS

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

TOURISME CÖTE-NORD

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers