Boutique cité boomers

Huit baby-boomers québécois sur dix ont une liste de destinations de rêve, qu’en est-il de leurs assurances?

plage

Plage ou aventure : tout voyage comporte des risques  !

Qu’il s’agisse de conduire une Ferrari en Italie, de parcourir le Chemin de l’Inca au Pérou, ou d’aider à la construction de puits d’eau potable en Afrique, les baby-boomers sont à la recherche d’expériences de voyage inoubliables. Mais ces voyages peuvent parfois s’accompagner de mauvaises surprises. Un récent sondage de TD Assurance révèle qu’un quart des baby-boomers québécois qui voyagent chaque année affirment qu’eux-mêmes ou un compagnon de voyage ont vécu une situation d’urgence en voyage, par exemple une blessure nécessitant une consultation médicale.

« Avec un revenu disponible plus élevé et, dans certains cas, le luxe d’avoir plus de temps, les baby-boomers à la retraite voyagent pour vivre des aventures plutôt que pour se détendre, affirme Jean-François Tremblay, vice-président, souscription, TD Assurance. Nombreux d’entre eux ont une liste de destinations de rêve qu’ils cochent au fil des années, et qui leur permet d’assouvir un désir d’essayer des choses nouvelles, par exemple visiter un site du patrimoine mondial comme la Grande barrière de corail ou admirer le paysage de Milford Sound, en Nouvelle-Zélande. Il y a cependant toujours un risque que ces aventures se transforment en mésaventures. »

Non seulement les baby-boomers délaissent les vacances traditionnelles à la plage ou à la piscine (seuls 42 % des baby-boomers du Québec affirment que c’est leur expérience de voyage favorite), mais ils voyagent en outre plus souvent et pour des périodes plus longues, comparativement aux autres générations. Le sondage révèle que plus d’un tiers (38 %) d’entre eux font deux voyages ou plus par année; et la moitié du temps, le voyage dure 10 jours ou plus.

« En planifiant des voyages prolongés, on peut se sentir enthousiaste, mais aussi un peu dépassé; c’est pourquoi il peut arriver qu’on oublie de s’occuper d’avoir une protection d’assurance voyage, souligne M. Tremblay. Plusieurs baby-boomers québécois qui voyagent indiquent qu’ils n’achètent pas d’assurance voyage parce qu’ils sont déjà couverts par les avantages sociaux de leur employeur ou grâce à leur carte de crédit. Bien que ces protections puissent couvrir certaines urgences, prenez le temps de les étudier pour déceler toute lacune dans votre couverture et achetez une protection supplémentaire au besoin, particulièrement si vous essayez de nouvelles activités. Si vous n’êtes pas certain que votre couverture s’applique à une activité, il vaut mieux vérifier auprès de votre fournisseur d’assurance voyage. »

TD Assurance offre ces conseils de préparation aux baby-boomers, pour leurs grandes aventures soient sans mauvaises surprises :

  • Suivez votre cœur. Une liste de destinations de rêve est très personnelle et varie énormément en fonction des intérêts de chacun. Voulez-vous tester vos limites physiques en faisant une randonnée sur la Grande Muraille de Chine? Rêvez-vous de voir la migration annuelle dans les plaines du Serengeti? De tels voyages représentent l’expérience d’une vie; prenez le temps de déterminer ce que vous voulez voir ou faire, mais aussi de préparer vos voyages adéquatement.
  • Préparez-vous avant le départ. Une bonne préparation est ce qui fera de votre voyage de rêve une réalité. Payez d’avance les factures qui viennent à échéance pendant votre voyage ou établissez des paiements préautorisés. Vérifiez si vous avez besoin de vaccins pour votre destination. Veillez à avoir vos médicaments sur ordonnance en quantité suffisante pour votre voyage. Il y a beaucoup à faire en amont pour que votre voyage soit aussi merveilleux que vous l’aviez imaginé. Pour plus de conseils, consultez la liste de vérification de voyage de TD Assurance.
  • Veillez à ce que votre maison soit en sécurité. Avant de partir, vérifiez que les portes de la maison et du garage, ainsi que les fenêtres, soient verrouillées et sécurisées. Comme votre maison sera inoccupée pour une longue période, envisagez de prendre des moyens pour qu’elle n’ait pas l’air vide. Par exemple, vous pourriez acheter un interrupteur avec minuterie pour allumer et éteindre les lumières, et demander à un voisin de récupérer votre courrier pour ne pas que votre boîte aux lettres déborde. De plus, si vous êtes à l’extérieur plus de sept jours durant la saison froide, n’oubliez pas que vos tuyaux d’eau pourraient geler. Vous devez prendre des mesures préventives, par exemple vous assurez que quelqu’un veille à ce que le chauffage fonctionne dans votre maison. Vérifiez avec votre assureur les répercussions que cela pourrait avoir sur votre police d’assurance habitation.
  • Assurez-vous d’avoir une couverture. La dernière chose souhaitée est d’être coincé avec une facture de soins médicaux imprévue en vacances. Si vous voyagez souvent et pour de longues périodes tout au long de l’année, comme c’est le cas pour bon nombre de baby-boomers, vous pourriez envisager une assurance médicale de voyage annuelle, qui couvre généralement plusieurs voyages de durées variables (p. ex., jusqu’à 9, 17, 30 ou 60 jours) au cours de l’année. Si vous n’êtes pas certain de la couverture qui convient le mieux à vos besoins, un conseiller peut vous indiquer quelles options sont adaptées à votre situation.
  • Faites en sorte que votre voyage soit abordable. Avoir le temps de voyager, c’est une chose. En avoir les moyens en est une autre. Contrairement à la croyance populaire, un voyage à une destination de rêve n’est pas nécessairement cher. Par exemple, comme l’élément le plus coûteux d’un voyage est souvent le billet d’avion, vous pouvez rentabiliser cet investissement en faisant un voyage plus long. Vous pourriez même être en mesure de négocier un meilleur tarif par nuit pour l’hébergement en restant plus longtemps. Si c’est pertinent, pensez à combiner plusieurs voyages en un pour cocher deux éléments ou plus de votre liste d’un seul coup.

Sondage sur la liste de destinations de rêve des baby-boomers de la TD
TD Assurance a demandé à Environics Research de réaliser un sondage personnalisé auprès de 6 021 Canadiens âgés de 18 ans ou plus, dont 1 648 baby-boomers qui voyagent chaque année; parmi ces derniers, 378 résidents au Québec. Les réponses ont été recueillies du 20 février au 1er mars 2018.
Par Mélodie Nobile

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

BOUTIQUE CITÉ BOOMERS

Université Laval

EXPO MANGER SANTÉ

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

HERBASANTÉ

TOURISME CÖTE-NORD

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers