Boutique cité boomers

La Costal del Coco (Punta Cana de 1970 à 2019) en R »D »

Juan Ponce de Léon, découvreur de la Floride, et qui cherchait la fontaine de Jouvence, y aurait vécu de 1502 à 1508. Cela fait 410 ans . Son château peut se visiter sur place. Il en est parti pour la Floride en 1513. 

En 1970, un groupe d’investisseurs avec deux noms connus, Oscar de la Renta et Julio Iglesias achètent un vaste territoire en bordure de mer et sur des dizaines de kilomètres à l’Intérieur des terres. Environ 65 kilomètres de plages, et ils construisent un club privé,  quelques chambres, quelques villas avec un petit aéroport pour y accéder. C’est le début du Punta Cana Club. 1978, arrivée du Club Méditerrannée, 350 chambres, mais par la route c’est 4-5 heures de la capitale. Milieu des années 80, le président Balaguer autorise les constructions et les investissements massifs, notre équipe en avait parlés avec lui lors d’un dîner privé à Samana en 1986. Nous étions en rédaction du guide sur le pays . Les plages de la région sont reconnues par l’Unesco parmi les plus belles du monde.

Conséquence, depuis 4 décennies, les constructions se poursuivent, des golfs, des hôtels. Pour 2019-2020, si la tendance se maintient, on finira par atteindre 70 000 chambres.  En haute saison, plus de 100, 000 touristes du monde entier s’y croisent dans une semaine. Nous avons perdus le décompte de tout cela depuis quelques années. De Miami, certains y vont pour 3-4 jours, et cela se fait aussi du Canada sur demande. C’est le record mondial des clubs de vacances tout compris, pas le choix, il n’y a pas de villes, pour desservir les gens, il faut manger et consommer sur place.

En 2019 tout est encore privé, les redevances doivent être payés au groupe qui a investi dans les années 70, cela leur a rapporté des milliards depuis. Par exemple, pour venir chercher quelqu’un au port de Cap Cana, tous doivent payer une redevance.

Nous avons depuis les années 80, des gens en permanence dans le pays, un collaborateur y fait de l’humanitaire depuis ce temps, et une autre est monitrice de planche à voile. Nous connaissons bien la région, nous avons écrit le premier guide dans la langue de Molière sur ce pays. Pour nous le meilleur choix reste le Melia, qui vient tout juste d’être refait, et qui offre le niveau Level, qui est pour adultes seulement.

Mais d’autres conviennent pour les familles. L’Idéal, c’est de nous écrire, et nous pourrons tout vous organiser, certains vacanciers ne sortent pas des complexes, pourtant il le faudrait la région compte bien des choses historiques et plus à voir, avec les nouvelles routes, vous pouvez aussi passer une journée à Santo Domingo. Nous pouvons vous faire sauver des centaines de dollars avec  les excursions.  Nous y referons escale dans quelques semaines.

Ecrivez- nous si vous voulez visiter la région, nous avons les meilleurs prix avant et sur place pour ce qui vous convient.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

BOUTIQUE CITÉ BOOMERS

Université Laval

EXPO MANGER SANTÉ

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

HERBASANTÉ

TOURISME CÖTE-NORD

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers