Manuvie

Le tueur au Miroir

Le tueur au Miroir : Le roman thriller surprise du mois, écrit par un français né dans les Alpes en 1973, qui  est aussi musicien. Il est un fan depuis son adolescence de Poe, de King, de Cronenberg et d’autres.  Ce qui nous a fascinés c’est que tout se passe, enfin presque autour de Montréal et inspiré d’une histoire vraie. Je n’ai fait que leur donner un instant de gloire. » Willy B. Richardson, alias William R. Bradford (1948-2008), le « Killer Photographer ».

Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s’empare de ce qu’il convoite. Le lendemain, on retrouve le corps de ces jeunes femmes sur les berges du Saint-Laurent, le pubis orné d’éclats de miroir et un morceau de peau découpé.Pour piéger celui qu’à Montréal on appelle déjà « le tueur au miroir », il faut des flics borderline : Louise Beaulieu, qui se fiche des limites et des règles, et Carrie Callan, qui, sous son air bien sage, est un vrai pitbull.Des photographies à clé, un secret de famille, des messages cryptés… Le passé rattrape Louise. Désorientée, elle ment et triche. Et Carrie soupçonne l’impensable : des liens entre l’enquêtrice québécoise et Singleton, le redoutable tueur en série qu’elles ont traqué ensemble un an auparavant. L’action se déroule à la Ronde, à Montréal et autour de Plattsburgh , nous les suivons presque pas à pas.  La photo nous montre la Baie de Cumberland , un endroit paisible, ou se situe quelques pages du romanou nous avons souvent campés en motorisé. Avant septembre 2001, on pouvait y passer facilement.Un beau parc d’état :  http://goadirondack.com/French/Things-To-Do-In-The-Adirondacks/CumberlandBay

La photo vient de leur site.Ce thriller est librement inspiré des meurtres commis par William R. Bradford, condamné aux États-Unis en 1988. Un thriller digne de Patterson, nous l’avons lus en deux jours et c’est parce qu’on est occupés. Plein de surprises et de rebondissements, un grand cru de l’auteur, j’ai eu beau chercher, il ne vit pas au Québec, mais il est venu  nous voir car on ne peut pas tout décrire sans l’avoir vu.  Louise Beaulieu, est une policière pour le moins atypique, cela ferait tout un film sur grand écran, elle veut arrêter un ou plusieurs tueurs en série.   On y  retrouve Louise Beaulieu mais également Carrie Callan, les deux femmes flics déjà présentes dans « Une forêt obscure ».  Je vais vite passer acheter ce livre, pour le lire pendant le congé des fêtes. Mais on n’a pas besoin de l’avoir lu pour suivre le tueur au miroir. Daniel Singleton est aussi de la partie, il semble vouloir les aider.  Quel est donc ce psychopathe? , est-ce le même ou un autre qui tue? Nous avons aussi plusieurs visites à l’institut Douglais, un de nos directeurs vins y a travaillé, il veut lire le volume, toute notre équipe veut le ire. Une enquête complexe, pleine de ramifications de toutes sortes, un duo intense,   passez vite devant le miroir et ce n’est pas pour vous regarder mais pour voir au dela du miroir.

Fabio M.Mitchelli, 400 pages, il nous donne la liste des  19 chansons , curieux, il aime la même musique que notre équipe, malgré une génération qui nous sépare. J’écris  ce commentaire en écoutant, le classique American Woman. Voila le lien : https://www.youtube.com/watch?v=gkqfpkTTy2w

Aux éditions Robert Laffont, collection la bête noire, très noire.

http://www.laffont.fr/site/le_tueur_au_miroir_&100&9782221200124.html

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

UNIVERSITÉ LAVAL

LES GRANDS EXPLORATEURS

NOVALUNA

EXPO MANGER SANTÉ

RFAQ

SONDAGES

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

MANOIR KANISHA

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Editions Boomers