Boutique cité boomers

Les fraudes qui ciblent les aînés

fraude

De nombreux fraudeurs ciblent les aînés, croyant qu’ils sont plus vulnérables et faciles à piéger. Ce n’est évidemment pas toujours le cas, mais il est vrai que ce groupe de la population est l’un des plus visés, donc il vaut mieux être prudent.

Que vous soyez vous-même un aîné ou que vous souhaitiez protéger vos parents âgés, apprenez quelles sont les arnaques les plus courantes pour vous en protéger.

Fraudes de la situation d’urgence. Généralement, la fraude se déroule comme suit : les grands-parents reçoivent un appel d’une personne prétendant être un de leurs petits-enfants, qui est dans le pétrin et qui a besoin d’argent immédiatement. Les grands-parents inquiets agiront rapidement, mais leur argent ou leurs renseignements financiers seront volés.

Pour vous protéger contre ces arnaques, prenez le temps de vérifier l’histoire de votre interlocuteur en posant des questions et en téléphonant aux parents ou amis de l’enfant pour savoir où celui-ci se trouve.

Fraudes liées au porte-à-porte. Pour cette arnaque, des vendeurs au porte-à-porte utilisent des techniques de vente sous pression pour convaincre les propriétaires d’une maison d’acheter un produit, ou de s’abonner à un service dont ils ne veulent pas ou n’ont pas besoin. Ces discours agressifs servent souvent à soutirer de l’argent pour des dons ou pour des services d’entretien. Dans la plupart des cas, vous ne recevrez jamais le produit ou le service promis; dans d’autres, il sera de mauvaise qualité ou ne correspondra pas à ce qui avait été promis.

Les aînés peuvent se protéger de ces arnaques en ne se sentant pas forcés de prendre des décisions rapides, et en prenant le temps d’effectuer des recherches sur le vendeur et le produit. Il est avisé de demander à voir une pièce d’identité avec photo et d’obtenir le nom de la personne, de l’entreprise ou de l’organisme de bienfaisance que l’interlocuteur dit représenter.

Fraudes des impôts. Plusieurs variations de cette arnaque existent. Quelqu’un peut vous écrire un courriel ou un texto ou vous contacter en prétendant travailler pour l’Agence du revenu du Canada. On prétend communiquer avec vous parce que vous avez droit à un remboursement supplémentaire, et que vos renseignements bancaires sont requis pour aller de l’avant. Dans une autre version, on vous téléphone parce que vous devez de l’argent à l’Agence immédiatement, sinon on signalera votre cas à la police. Dans tous les cas, vous n’êtes pas en contact avec un représentant du gouvernement.

Il est important de vous souvenir que l’Agence du revenu du Canada n’utilisera jamais un langage agressif ou menaçant, ne vous demandera jamais de payer au moyen d’une carte de crédit ou d’une carte-cadeau, et qu’elle ne recueille et ne fournit pas de paiements par virement électronique.

Pour en savoir davantage, allez à www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude
Source : www.leditionnouvelles.com/fr

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

BOUTIQUE CITÉ BOOMERS

Université Laval

EXPO MANGER SANTÉ

CONCOURS

RADIO WEB

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

HERBASANTÉ

TOURISME CÖTE-NORD

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers