Spa Dentaire Laurier

Un quatuor aux éditions Stock

Nous venons de recevoir un quatuor  des éditions françaises Stock. Une maison qui existe depuis 1708, cela fait tout juste 310 ans.

Le premier est un devoir de mémoire, bouleversant et nécessaire, comme dit la couverture, il fait partie de la collection cosmopolite, c’est la Marcheuse, sur la Syrie en 2013 et depuis. Un peu de fiction pour alléger le roman, avec la maladie curieuse et étrange, de Rima qui selon nos experts de la santé n’existe pas. Rima aime les livres, surtout Le Petit Prince et Alice au pays des merveilles, le dessin et… marcher. La jeune fille, qui ne parle pas, souffre d’une étrange maladie : ses jambes fonctionnent indépendamment de sa volonté, dès qu’elle se met à marcher elle ne peut plus s’arrêter. Un jour d’août 2013, alors qu’elle traverse Damas en bus, un soldat ouvre le feu à un check-point. Sa mère succombe sous les balles et Rima, blessée, est emmenée dans un hôpital pénitencier avant que son frère ne la conduise dans la zone assiégée de la Ghouta. Et c’est là, dans cet enfer sur terre, que Rima écrit son histoire. À travers la déambulation vive et poétique de cette adolescente singulière dans l’horreur de la guerre, à travers les bombardements et les enfants qui meurent, l’auteure continue son combat pour exposer aux yeux du monde la souffrance du peuple syrien. Pour mieux les recevoir chez nous, en comprenant le drame qui se vit dans leur pays. Comme disait Gandhi, vis comme si tu devais mourir demain,et apprends comme si tu devais vivre toujours.

Samar Yazbek , 300 pages, Traduit de l’arabe (Syrie) par Khaled Osman. https://www.editions-stock.fr/livres/la-cosmopolite/la-marcheuse-9782234083615

Le deuxième livre:  La femme de Dieu:

Élisabeth, grande actrice, affiche une beauté imperturbable malgré le temps qui passe. Son mari, qui est aussi son metteur en scène, collectionne les maîtresses. Mais on dirait qu’elle ne s’en rend pas compte. Pas plus que leur fille unique, qui admire ses parents avec un acharnement sans faille. Or à la vie comme à la scène, l’illusion réserve bien des surprises, et la naïveté n’est pas toujours là où l’on croit. Suivant les pas de la femme trompée aussi bien que ceux de la maîtresse prête à tout pour avoir un enfant, l’auteure  circule entre les coulisses de la création théâtrale et celles de la procréation médicale. Deux univers où chaque personnage fait face à une même hantise : la peur de passer à côté de sa vie. La vie et la mort, la famille,  se côtoie dans ce roman intéressant.

Judith Sibony, 269 pages, https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/la-femme-de-dieu-9782234085916

Le 3e, , Capitaine, se déroule en 1941, dans l’Europe en Guerre. 

Le 24 mars 1941, le Capitaine-Paul-Lemerle quitte le port de Marseille, avec à son bord les réprouvés de la France de Vichy et d’une Europe en feu, les immigrés de l’Est et républicains espagnols en exil, les juifs et apatrides, les écrivains surréalistes et artistes décadents, les savants et affairistes. Temps du roman où l’on croise le long des côtes de la Méditerranée, puis de la haute mer, jusqu’en Martinique, André Breton et Claude Lévi-Strauss dialoguant, Anna Seghers, son manuscrit et ses enfants, Victor Serge, son fils et ses révolutions, Wifredo Lam, sa peinture, et tant d’inconnus, tant de trajectoires croisées, jetés là par les aléas de l’agonie et du hasard, de l’ombre à la lumière. Ce qu’Adrien Bosc ressuscite c’est un temps d’hier qui ressemble aussi à notre aujourd’hui. Un souvenir tel qu’ il brille à l’instant d’un péril.

Adrien Bosch, 394 pages,    https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/capitaine-9782234078192

Le 4e  Simple, est un peu plus léger, si on veut, et se déroule en Corse, l’ïle de beauté. On ne l’appelle jamais Antoine Orsini dans ce village perché au coeur des montagnes corses mais le baoul, l’idiot du coin. À la marge, bizarre, farceur, sorcier, bouc émissaire, Antoine parle à sa chaise, lui raconte son histoire, celles des autres, et son lien ambigu avec Florence Biancarelli, une gamine de seize ans retrouvée morte au milieu des pins et des années 80.Qui est coupable ?  On plonge à pic dans la poésie, le monde et la langue singulière d’un homme simple, jusqu’à la cruelle vérité.

Julie Estève, 203 pages,   : https://www.editions-stock.fr/livres/la-bleue/simple-9782234083240

Plus de 1,000 pages de lecture  , les livres arriveront pour la rentrée, qui est dans moins d’un mois, demandez les à votre libraire. 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Les Archives

CONCOURS

TOURISME CÖTE-NORD

LES GRANDS EXPLORATEURS

UNIVERSITÉ LAVAL

TRANSITION DE VIE

MARCHÉ BONSECOURS

Marché Bonsecours

SONDAGES

MANOIR KANISHA

MANOIR KANISHA

RFAQ

AMNISTIE INTERNATIONALE

CIRCULAIRES – ANNONCES

Les circulaires de la semaine

AGENCE BOOMERS

Agence Boomers Casting

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers