fbpx

Les vertus du vin – Pour une consommation modérée et bénéfique pour la santé

Alors que la consommation de vin est en décroissance, les habitudes alimentaires des adultes s’orientent vers des repas plus sains, de type méditerranéen et le vin reste un lien convivial. La diabolisation actuelle du vin, au même titre que les autres alcools, fait culpabiliser même les plus raisonnables. Le plaisir de la consommation modérée du vin, qui est tout sauf un moyen de s’adonner à une addiction, devient une tare pour les dictateurs de l’hygiénisme.

Cet ouvrage nous prouve, bases scientifiques à l’appui, la faculté protectrice de la consommation régulière et modérée de vin. D’abord en matière de prévention cardiovasculaire primaire et secondaire, puis sur la prévention du cancer, des maladies métaboliques telles que le diabète, et les effets sur le vieillissement et en particulier son rôle protecteur sur la survenue des démences.

Notre civilisation a toujours été en étroite relation avec le vin. La vinification permet l’extraction et la conservation grâce à l’alcool. Et c’est encore l’alcool du vin qui permet à notre organisme d’absorber les polyphénols antioxydants qui sont bénéfiques pour notre santé. Ne dit-on pas « à votre santé » en trinquant ? L’alcool a été nommé « eau de vie » par les alchimistes européens à partir du Xe siècle qui cherchaient à créer une potion d’immortalité. Alors pourquoi diaboliser cet élixir qui a été pendant très longtemps un des seuls produits efficaces des pharmacopées de nos anciens ? Le Dr Jean-Pierre Rifler est médecin urgentiste. Passionné de vin, après un diplôme de technicien en œnologie, il travaille depuis sa thèse de médecine en 1994 sur le sujet vin et santé avec des équipes de chercheurs bourguignons, afin de promouvoir les effets bénéfiques de la consommation modérée et régulière de vin. Depuis, en parallèle de ses activités professionnelles, il continue des recherches sur la problématique «vin et santé/vin et société»

Nous vous avons aussi souvent parlé de Laura Catena qui a été longtemps urgentiste en Californie et qui dirige maintenant le vignoble familial. Si des urgentistes nous recommandent de boire du vin que dire de plus ? Un autre urgentiste connu ici le Dr Francois Marquis est dans les alcools avec plusieurs de ses collègues.

Le rapport sorti cette semaine dont tout le monde parle est erroné selon un autre spécialiste, le Docteur Martin Juneau de l’Institut de Cardiologie, qui a fait le tour des plusieurs médias pour le dénoncer, 

Aux éditions Favre, 240-pages qu’il faut lire.  https://www.leslibraires.ca/livres/les-vertus-du-vin-jean-pierre-rifler-9782828920272.html

Le tableau vient du site Santé suivant: https://www.facebook.com/healthystud/photos/le-vin-a-lui-aussi-des-bienfaits-mais-seulement-dans-le-cadre-dune-consommation-/

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers