fbpx

2 événements avec des femmes autochtones

Nous continuons notre mission de partager la culture autochtone ancestrale sous toutes ses  formes. Voici deux présentations pour les prochains mois.

CARTE BLANCHE À CAROLINE MONNET. Création d’une œuvre de Raven Chacon compositeur Navajo et récipiendaire d’un Pullitzer en 2022

 Présenté par le Groupe Banque TD, l’orchestre de chambre I Musici de Montréal est très fier d’accueillir Caroline Monnet dans ses rangs l’instant d’une soirée et de lui offrir carte blanche! L’artiste visuelle et cinéaste de renom a bâti un programme à l’image de ses héritages européens et autochtones. Le concert aura lieu le jeudi 20 octobre, à 19h, à la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau et sera suivi, pour les détenteurs de billets VIP, d’un cocktail dinatoire aux saveurs des premières nations, servi par de jeunes autochtones montréalais sur la scène de la salle Pierre-Mercure en compagnie des musiciens et du chef Jean-François Rivest. Cela débute à 18 h00. Les fonds amassés lors de cet événement prestige permettront à la fois de soutenir l’Orchestre I Musici de Montréal dans le déploiement de ses activités musicales et en médiation culturelle dans la communauté. Mais surtout, une partie des bénéfices sera remise à l’Institution Kiuna, centre d’études collégiales consacré à l’éducation des autochtones du Québec. Photo crédit Ulysse del Lago.

« Muni de la liberté que nous lui avons offerte et grâce à ses choix d’œuvres musicales ou d’extrait de ses propres films, l’artiste nous brosse un paysage sonore et poétique fascinant dont les balises sont ancrées dans la tradition autochtone (la nature, les saisons). Tout au long de cette soirée, guidés par Caroline Monnet, vous entendrez des œuvres de Britten, Brahms, Chostakovitch, Walker, et Pärt mais également une création de Raven Chacon, compositeur Navajo, premier lauréat d’un prix Pullitzer (2022) issus des Premiers Peuples. » – affirme Jean-François Rivest, chef et conseiller artistique.

Tous les détails : https://imusici.com/premieres-nations-carte-blanche-a-caroline-monnet/

Au Musée Mccord, contes et plus

Le Festival interculturel du conte de Montréal, en collaboration avec le Musée, vous convie à une série inédite et exceptionnelle de contes racontés en langue innue par Charles-Api Bellefleur. Ce dernier sera accompagné sur scène par la poète et femme de lettres Joséphine Bacon, qui fera l’interprétation simultanée en français. Charles-Api Bellefleur est chasseur, musicien et rêveur. C’est aussi l’un des derniers conteurs innus à retransmettre des histoires issues d’une tradition orale qui se poursuit depuis neuf mille ans. Il est le porteur d’une cosmogonie complète forgée par le peuple innu sur plusieurs millénaires. Si le peuple innu ne possédait pas d’écriture à l’arrivée des Européens, il est riche d’une littérature orale foisonnante et complexe. Les mythes innus font partie des grandes cosmogonies du monde, au même titre que celles plus connues que sont les mythologies grecques ou égyptiennes. Les conséquences de la colonisation ont pourtant fait tomber dans l’ignorance cette riche tradition.

Comme pour la plupart des peuples faisant partie de la vaste famille linguistique algonquienne, les Innus identifient deux sortes de récits : les atanukans et les tipatshimuns. Un conteur traditionnel innu a décrit ce qu’était un atanukan à l’anthropologue Rémi Savard par « ce qui doit être transmis ». On retrouve dans cette catégorie de récits les mythes de la création du monde et tous les événements qui ont eu lieu à une époque où les hommes et les animaux n’étaient pas encore différenciés. Charles-Api Bellefleur racontera en langue innue 5 des 15 atanukans. Cela dure plusieurs journéea au début de novembre.  Pour toutes les générations . Ce lien vous en dira plus:: https://www.musee-mccord-stewart.ca/fr/activite/atanukans-decouverte-cosmogonie-innue/

La photo des deux ient du dossier de presse signé Angel Montiel. Pour l’autre photo, ce site de la photo nous présente Mme Bacon si vous ne la connaissez pas :  https://www.histoiresordinaires.fr/A-la-rencontre-de-Josephine-Bacon-la-grande-poete-innue_a2949.html

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers