fbpx

3 Québécois en Bourgogne pour célébrer

La Bourgogne attire les Québécois depuis des décennies, pour les vins. En voici 3 qui depuis 4 décennies, sont en Bourgogne  pour nous faire de bons vins qui sont ensuite disponibles sur nos tablettes. Nous vous les présentons en ordre chronologique d’arrivée des gens sur place et qui est aussi celle des dégustations avec des vins abordables . Les dégustations étaient sur deux  semaines, nous respectons les consignes. En plus nous avons 3 types de vins, un rouge, un blanc et un mousseux.

Le 1er y est depuis les années 80, Pascal Marchand est arrivé sur place en 1983, et y est encore. L’histoire est connue, à 18 ans , il voulait devenir  écrivain, mais tout a changé en  Bourgogne avec une histoire de coeur . Il a étudié la viticulture à Beaune, nous l’avons croisé en 1989, lors d’un séjour à suivre des cours sur place, il était régisseur pour le comte Armand, au Domaine des Épeneaux. Nous l’avons revu à plusieurs reprises même avec sa famille. Depuis il a ses propres vignes,  et négocie du raisin en partenariat avec Moray Tawse , financier et vigneron de Niagara. Son vin le plus abordable et le plus disponible, porte le nom simple de Joie de Vigne, je l’ai renommé Joie de Vivre. Passez sur le web, il y a même un petit vidéo sur ce vin disponible en blanc et en rouge. Le blanc est peu disponible, nous vous parlerons donc du rouge. Un vin de négoce, du cépage phare de la région, le pinot noir et qui est exclusif ici, c’est pour nous les québécois. Le 2019 Marchand-Tawse est réussi, tout y est, la couleur rouge vers le sombre, il fait noir tôt. du fruit en nuances, cerises, framboises, le tout revient en bouche, avec de la présence. Facile à boire. Tout un rapport qualité-prix , 24,10$ dans environ 135 magasins. https://www.saq.com/fr/13551670- Dégusté avec du porc d’ici sauce moutarde de Dijon pour mettre la touche de la région, c’était parfait.  Ce vin a été carafé vu sa jeunesse. 

Le 2e est Thomas Bachelder, il est présent un peu partout comme vigneron ambulant si on veut. Il n’a pas les moyens d’acheter du terroir en Bourgogne comme il nous a souvent dit,  nous le rencontrons souvent ici et ailleurs. Il est comme il dit le fils d’un mécanicien de Montréal. Il a étudié lui aussi à Beaune dans les années 90. Au tournant du millénaire, il est en Ontario, au Clos Jordanne de la famille Boisset, il y est encore comme consultant. Il y restera presque la décennie, partira, le clos fermera un bout de temps  ensuite il fera des vins pour le domaine Queylus , et ensuite pour lui et sa famille. Avec sa femme, il a créé une entreprise. Son point de chute familial est la région du Niagara ou il a initié le festival du chardonnay de climat frais. Cela fait des décennies que nous dégustons ses vins, ici et en Ontario.  En 2020, il a toute une offre,  sur le site de l’agence qui le distribue, 45 vins de plusieurs pays . C’est une nouveauté, la Pureté du chard0nnay  2019 de Niagara Escarpement . Du travail de précision, élevage sur lies, 3 mois d’affinement en bouteille. il vient d’arriver. Un vin vif, élancé, il fait très Bourgogne, un bouquet complexe, agrumes, fleurs sauvages, la touche minérale. La bouche ronde, ample, grasse reprend les parfums du nez et la finale est persistante,  en Bourgogne c’est 20$ de plus pour un tel vin minimum. Nous le voyons bien avec les crustacés, le 24, ou avant. Tous en rachètent, pas de problèmes c’est 19,95$ dans environ 100 magasins, Rosemère en a des caisses pour vous, je les ai avertis: https://www.saq.com/fr/14558937

Le mousseux Piuze Non Dosé étiquette brune méthode traditionnelle . Le 3e est aussi le plus jeune, c’est Patrick Piuze. Un Québécois, de  Saint-Lambert,  qui est maintenant vinificateur et éleveur de grands vin, non, il n’a pas étudié à Beaune, c’est un  autodidacte, qui est passé en Bourgogne, mais aussi en Afrique du Sud, en Australie. Il tenait avant ses périples, un bar à vins en ville, de Montréal. 2008, il se lance négociant à Chablis, nous avons dégusté plusieurs de ses vins blancs de Chablis,  il en a pour tous les budgets, ce sont des grands vins de Chablis selon nous. C’est un de ses mousseux non dosés, ce qui veut dire pas d’ajout, il n’en fait pas sur ses mousseux. Un blanc 100% chardonnay. séjours sur lies, de vignes de plus de 35 ans de la Yonne, la région de Vézelay qu’il faut voir. La robe est festive, bel or. Le nez charmant, très aromatique en fruits, typique de la région, briochée, et minéral, la bouche souple et élégante reprend tout cela avec vivacité. Le tout pour un prix dérisoire, superbe découverte, pour célébrer et avec vos entrées. 24, 95$ cherchez l’erreur, dans plus de 150 magasins, Rosemère en a quelques caisses : https://www.saq.com/fr/12999181

La photo vient de notre collègue Claude de Vinformateur si vous voulez d’autres commentaires. C’était dans ses suggestions du jour de l’an :   http://vinformateur.com/evenements-salons/suggestion-de-6-vins-pour-le-nouvel-an/

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers