fbpx

Arrachons l’herbe à poux pour une meilleure santé des Québécois 

herbe à poux

L’herbe à poux est un des principaux responsables des allergies lors de la période estivale. Les coûts de santé associés à cette problématique ont été évalués entre 157 et 240 millions $ au Québec.

C’est pourquoi l’Association pulmonaire du Québec (APQ), en partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) et la Ville de Victoriaville, a lancé sa  Campagne provinciale de l’arrachage de l’herbe à poux. En 2018, la conférence de presse se déroulait à l’Hôtel de ville de Victoriaville  en présence du maire, Monsieur André Bellavance, du directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux, un personnage for connu en 2021, Dr Horacio Arruda, ainsi que de la directrice des programmes de soins de santé de l’Association pulmonaire du Québec, Madame Marie-Ève Girard.

En 2019, c’était Victoriaville  la ville hôte de cette campagne. La Ville avait accepté de se joindre au mouvement et de mettre en place des mesures afin de réduire ou encore d’éliminer l’herbe à poux sur son territoire. « Les actions réalisées par la Ville de Victoriaville ont permis d’arracher 23 631 livres d’herbe à poux. Pour 2019, l’objectif était d’arracher 1500 livres d’herbe à poux sur le territoire par la participation de la patrouille verte, des citoyens, des institutions, commerces et industries », précise Monsieur le maire. Victoriaville s’engage également, par la tenue de kiosques animés par sa patrouille verte, à informer sa population sur différents volets en lien avec l’herbe à poux, notamment sur l’identification et le contrôle de la plante.

L’Association pulmonaire du Québec invite donc toutes les villes et municipalités de la province à se joindre à la campagne et à sensibiliser leur population aux méfaits de cette plante. Les municipalités peuvent se procurer du matériel informatif auprès de l’APQ à peu de frais ou soutenir la campagne avec leurs propres activités et médias.

« Je désire souligner l’importance de la tenue d’une telle campagne chaque année à travers la province, depuis 2007, puisqu’elle permet aux citoyens d’apprendre à identifier et reconnaître cette plante nuisible, de savoir quels gestes poser, mais surtout d’être sensibilisés aux effets néfastes de l’herbe à poux. Ensemble, nous contribuons donc à une meilleure santé respiratoire pour nos citoyens québécois », a mentionné Dominique Massie, directrice de l’Association pulmonaire du Québec.

Plusieurs villes font partie de la campagne d’arrachage de l’herbe à poux  :

Laval en fait partie nosu venons de recevoir par la poste le feuillet qui nous incite à faire notre part.

 L’Association pulmonaire du Québec a comme mission l’éducation, la promotion de la santé respiratoire, la prévention des maladies pulmonaires et la réadaptation. Elle offre également des services aux personnes atteintes, en accompagnant leurs proches et en soutenant la recherche.
PAr
Anika Gagnon Knackstedt
Association pulmonaire du Québec
https://pq.poumon.ca/evenement/campagne-provinciale-herbe-a-poux/

Mise è jour et rappel en 2021 par André Maccabée

 

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

DISCO FEST SHOW

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

SITE DE RECONTRES

PARC SAFARI

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers