Autorisation de tirer au paintball contre des loups aux Pays-Bas

Autorisation controversée de tirs de paintball contre les loups aux Pays-Bas : La justice tranche en faveur des autorités

Autorisation de tirer au paintball contre des loups aux Pays-Bas

Mercredi, la justice néerlandaise a rendu une décision controversée autorisant l’utilisation de tirs de paintball contre des loups dans un parc national. Cette mesure exceptionnelle vise à répondre aux préoccupations concernant la sécurité publique, suscitant toutefois des critiques de la part des défenseurs de la faune.

I. Contexte de l’autorisation :

La province de la Gueldre avait initialement accordé une dérogation autorisant l’utilisation de fusils de paintball après qu’un loup ait approché de trop près des randonneurs dans le parc national de Hoge Veluwe. Cette autorisation avait été contestée par la fondation Faunabescherming, qui a souligné le comportement naturel des jeunes loups.

II. Argumentation des autorités :

Les autorités ont soutenu que le comportement “anormal” d’au moins un loup représentait un danger pour la sécurité publique. Un rapport d’experts a été présenté pour étayer cette position, mettant en avant le manque de peur ou de soumission de la louve en question.

III. Décision de la justice :

Malgré une décision provisoire antérieure suspendant l’autorisation, le tribunal d’Utrecht a finalement donné raison aux autorités. Il a jugé que l’utilisation du pistolet de paintball était justifiée, l’emportant sur la nécessité d’éviter de perturber les loups. Les méthodes alternatives telles que crier, applaudir, jeter des pierres ou utiliser un spray au poivre ont été considérées comme inefficaces.

IV. Tensions entre conservation et agriculture :

Le retour progressif des loups en Europe occidentale a généré des tensions, en particulier avec les agriculteurs. La Commission européenne a récemment proposé de réduire le niveau de protection des loups dans l’UE, invoquant un danger croissant, notamment pour le bétail.

V. Réactions de la Fondation Faunabescherming :

La fondation Faunabescherming, qui a contesté l’autorisation depuis le début, a exprimé sa déception face à la décision de la justice. Elle maintient que le comportement curieux des jeunes loups est normal et ne justifie pas des mesures aussi draconiennes.

Cette autorisation de tirs de paintball contre les loups aux Pays-Bas soulève des questions sur l’équilibre entre la conservation de la faune et les préoccupations de sécurité publique. Les décisions futures en matière de protection des loups en Europe pourraient continuer à susciter des débats passionnés entre les partisans de la préservation de la faune et les défenseurs des intérêts agricoles.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers