Avez-vous le syndrome du cerveau qui fuit ? - Cité Boomers

Avez-vous le syndrome du cerveau qui fuit ?

Pas encore une autre maladie qui vient de sortir, vous dites-vous. Rassurez-vous avoir un cerveau qui fuit indique que vous pouvez souffrir de brouillard cérébral, de fatigue, de problèmes de mémoire, de difficultés de concentration, de maux de tête, de vertiges, de dépression ou d’anxiété.

Cette fuite du cerveau se produit lorsque la barrière hémato-encéphalique qui entoure votre cerveau est perturbée. Cela peut entraîner une inflammation, des symptômes persistants et de graves problèmes de santé cérébrale et mentale.

BONNE NOUVELLE : vous pouvez protéger votre cerveau en modifiant simplement votre alimentation et votre mode de vie.
Dans cet article, vous apprendrez ce qu’est un cerveau qui fuit. Vous comprendrez ses principaux symptômes et les problèmes à long terme liés au cerveau qui fuit. Je vous expliquerai les principales causes du cerveau qui fuit. De plus, je vous ferai part de mes meilleures solutions naturelles contre les fuites cérébrales pour améliorer votre santé.

En raison de choix alimentaires et de modes de vie malsains, de la toxicité environnementale, du stress et d’un déséquilibre de la flore intestinale, votre intestin peut devenir perméable ou fuir. Cela signifie que les particules alimentaires et les toxines peuvent traverser la paroi de votre intestin, passer dans votre circulation sanguine, stimuler votre système immunitaire, augmenter l’inflammation et accroître votre risque de maladie. Il s’avère qu’il existe une autre pathologie associée aux fuites intestinales, appelée “cerveau qui fuit”.

Dans le cas du cerveau qui fuit, une situation similaire à celle de l’intestin qui fuit se produit, mais dans votre cerveau. La barrière hémato-encéphalique est une couche protectrice qui fait de votre cerveau un sanctuaire. Elle tient à l’écart les bactéries, les virus et autres toxines. Les fuites et les inflammations cérébrales peuvent entraîner un brouillard cérébral, la dépression, l’anxiété, des troubles cérébraux auto-immuns et d’autres problèmes de santé mentale et cérébrale.

SYMPTÔMES D’UNE FUITE DANS LE CERVEAU
-Brouillard cérébral
-Vertiges
-Dépression
-Anxiété
-Troubles de la concentration
-Problèmes de mémoire
-Fatigue
-Maux de tête ou migraine
-Irritabilité

CAUSES MAJEURES D’UN CERVEAU QUI FUIT
-Déséquilibres de la glycémie
-Inflammation chronique
-Dysbiose et perméabilité intestinale
-Stress chronique et mauvais sommeil
-Charge toxique élevée
-Blessure par vaccin
-Infections systémiques
-Exposition chronique aux moisissures
-Carences en nutriments

Si votre régime alimentaire est riche en sucre raffiné et en glucides transformés, mais pauvre en légumes, en graisses saines qui protègent le cerveau et en protéines propres, vous préparez votre corps à des déséquilibres de la glycémie. Si une collation rapide à forte teneur en glucides ou un repas riche en glucides peut être satisfaisant sur le plan émotionnel et vous donner un regain d’énergie à court terme, il entraînera également une chute soudaine de la glycémie caractérisée par la fatigue et le brouillard cérébral.

Les déséquilibres de la glycémie, en particulier l’hypoglycémie, peuvent augmenter le stress oxydatif et l’inflammation et conduire à une fuite cérébrale et compromettre la santé de votre cerveau. Il peut en résulter un brouillard cérébral, de l’irritabilité, des vertiges, des fluctuations d’humeur, de l’anxiété, de la fatigue et des fringales.

L’inflammation chronique est la cause fondamentale de la plupart des maladies et des douleurs modernes. L’inflammation chronique causée par les habitudes alimentaires, les choix de mode de vie et l’environnement peut augmenter le risque de fuite du cerveau. Un régime inflammatoire riche en calories et l’obésité peuvent augmenter les dommages oxydatifs. Ils peuvent également priver votre cerveau d’oxygène.

Comme vous l’avez déjà appris, il existe un lien clair et fort entre la santé de vos intestins et celle de votre cerveau. Il est facile de remarquer cette connexion lors d’événements à court terme, tels qu’une prise de parole, un nouveau rendez-vous ou tout autre événement important, lorsque vous pouvez ressentir des problèmes intestinaux ou au moins des papillons dans l’estomac.

Cette connexion entre votre intestin et votre cerveau n’est pas seulement pertinente lors d’événements excitants ou stressants à court terme. La communication entre ces deux organes est permanente, à long terme et intime. La dysbiose intestinale, les infections intestinales, la perméabilité intestinale ou les fuites intestinales peuvent également augmenter le risque de fuite du cerveau.

Le stress chronique et le manque de sommeil sont deux facteurs majeurs qui peuvent entraîner une fuite du cerveau. Lorsque votre corps est soumis au stress, votre hypothalamus reçoit un signal qui va augmenter votre rythme cardiaque, exacerber vos sens, entraîner une respiration plus lourde et une plus grande consommation d’oxygène, augmenter le taux de cortisol et faire circuler l’adrénaline dans votre système.

Si le cortisol est essentiel pour faire face au stress à court terme, le stress chronique entraîne un excès de cortisol. Un excès de cortisol peut user votre cerveau, perturber la régulation des synapses, altérer les fonctions cérébrales et augmenter les fuites cérébrales. Un mauvais sommeil chronique augmente le stress chronique, un taux de cortisol chroniquement élevé, une inflammation chronique, une mauvaise humeur, un brouillard cérébral, etc.

Les toxines sont malheureusement partout autour de nous. Elles sont présentes dans l’air pollué, l’eau du robinet, les aliments non biologiques et transformés, les espaces intérieurs moisis, les produits en plastique et les produits de beauté, corporels et ménagers conventionnels. Les toxines environnementales et une charge toxique élevée peuvent avoir un impact sérieux sur notre cerveau et notre santé globale.

Les infections systémiques et l’exposition chronique aux moisissures sont quelques-unes des principales causes des fuites intestinales. La maladie de Lyme, le virus d’Epstein-Barr et d’autres infections systémiques chroniques peuvent augmenter l’inflammation, la douleur et le risque de toutes sortes de problèmes de santé. Ces infections systémiques peuvent détériorer la barrière hémato-encéphalique, laissant les bactéries et autres toxines pénétrer dans le cerveau et l’endommager.

Un régime alimentaire inflammatoire, une dysbiose intestinale, une mauvaise absorption des nutriments, le stress et de mauvaises habitudes de vie peuvent entraîner des carences en nutriments dans votre organisme. Les carences en nutriments peuvent augmenter le risque d’inflammation et de problèmes de santé, y compris de fuite du cerveau. La vitamine D, le magnésium, les acides gras oméga-3 et les vitamines B comptent parmi les principales carences en nutriments qui ont été associées à la fuite du cerveau et aux problèmes de santé cérébrale.

SOLUTIONS NATURELLES CONTRE LES FUITES CÉRÉBRALES
Il est clair que les fuites cérébrales sont un problème sérieux qui peut entraîner des symptômes indésirables et de graves problèmes de santé. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions naturelles à ce problème qui contribuent à améliorer la santé de votre cerveau et votre bien-être général.
-Réduire le stress et accroître la gratitude
-Améliorer la qualité du sommeil
-Plan de nutrition anti-inflammatoire
-Se mettre en cétose
-Pratiquez le jeûne intermittent
-Mouvement et exercice réguliers
-Améliorer la santé intestinale
-Réduire l’exposition aux toxines
-Soutenir les voies de détoxification
-Prendre des suppléments ciblés comme les acides gras oméga-3, la vitamine D, le magnésium, les vitamines B, le resvératrol, la curcumine et la quercétine.

En résumé, le cerveau qui fuit est souvent associé au syndrome de l’intestin qui fuit. Cela se produit lorsque la barrière hémato-encéphalique autour du cerveau est perturbée. Cela peut entraîner une inflammation, un brouillard cérébral, des troubles de la mémoire, des problèmes de concentration, des problèmes cognitifs, de l’anxiété, une dépression et de graves problèmes de santé cérébrale et mentale. Suivez mes stratégies naturelles contre les fuites cérébrales pour améliorer votre santé et votre bien-être et créer la santé et la vie que vous méritez.

VOICI UNE BONNE RECETTE RÉCONFORTANTE À ESSAYER : LAIT D’OR AU COCONUT
-½ boite de lait au coconut
-½ tasse d’eau
-1 cuil à thé de curcuma biologique
-1 cuil à thé de cannelle biologique
Mettre tous les ingrédients dans une casserole et laisser mijoter environ 5 minutes en brassant. Ajouter quelques gouttes de stevia ou sirop d’érable. Servir immédiatement !

Par Colombe Gauvin, N.D.
www.synergsupplements.com

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

NYZOLAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SITE DE RECONTRES

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers