black-creek-notre-decouverte-2021-de-la-semaine-du-cidre avec 4 cidres

Célébrons avec nos cidres  

Nos cidres sont meilleurs que jamais, nous pouvons vous recommander celui de la ferme Black Creek , une petite ferme artisanale située à Hinchinbrooke dans le hameau de Rockburn. C’est près de la frontière américaine en Montérégie. Mais pour la fin de l’année, leur association nous en a fait parvenir d’autres dont vous parlerons sous peu nous devons les déguster avant élémentaire.

Black Creek.

Les propriétaires, Denis Rousseau et Jane Collins, se sont installés sur place  pour faire des cidres uniques au Québec et des boissons avec l’érable. Le tout d’inspiration européenne et américaine. Des cidres de style britannique, élaborés à partir de pommes riches en tannins spécialement cultivées pour la fabrication du cidre. Ils ont donc recherchés et plantés ces variétés, ainsi que des variétés ancestrales, sur leur terre. Ils ont  appris les rudiments de la production de cidre en assistant aux cours de Peter Mitchell, formateur et consultant de réputation internationale. Faut dire que Denis a des notions, il est ingénieur chimiste de formation.

Leur premier cidre est sorti en 2015 en utilisant les pommes de leur verger combinées à celles du vieux verger existant. La fermentation est conduite en seconde fermentation selon la méthode traditionnelle en laissant au cidre le temps de se développer. En 2021, ils en ont 4 mais tout cela reste artisanal avec une production limitée, on veut de la qualité, pas de la quantité le couple travaille encore à temps plein . Un projet de retraite selon eux.  Nous les avons rejoint et Denis était  venu nous rencontrer et parler de ses produits .  Plusieurs cidres ont mérités des prix dans une grande compétition américaine celle des Grands Lacs. Denis vous invite sur la photo de son facebook à passer le voir. Tous les détails sont sur ce lien:   https://cidreduquebec.com/semaineducidre/etablissements/cidrerie-black-creek/

Leurs variétés de pommes sont la Redfield, la Tremblett’s bitter, la Kingston black ,la King of Pippins,  et l’Aananas Golden Reinette, Reinette Russett, rien à voir avec les autres variétés connues ici. Les 4 cidres sont dégustés par nos comités mixtes depuis environ une semaine. Je résume comme toujours les fiches de dégustation. Tous les cidres sont légers, entre 6 et 7% en alcool et doivent être servis avec la bonne température pour mieux les apprécier .

Le 1er cidre était leur Héritage, étiquette verte.  Une robe estivale avec des reflets chatoyants or. Le nez nous fait penser à plusieurs vins mousseux. Du fruit blanc  en nuances,  lime, miel , fleurs du printemps. La bouche de caractère reprend le nez, avec une peu d’épices, et de bois mouillé, selon certains curieux.

Le 2e est leur  étiquette bleu,  un cidre orange. Une curiosité, orange trouble comme robe, avec des particules qui se promènent, il est non- filtré, La bouche déploie une belle palettes de fruits du verger, du fruit rouge, en complexité, on voit que les pommes sont différentes. Une touche de coing, au nez, cela fait un peu poire portugaise selon nous , le producteur, fait plus exotique, il dit coing cela vient de plus loin. La langue nous dans un peu en bouche, avec un bel équilibre, tout est bien intégré. Un beau produit, qui a une longue finale, ce qui en fait un compagnon pour notre homard en apéro et avec nos premières bouchées.

Le 3e est leur brut, bouché traditionnel, bouché veut dire grosso modo, un cidre de type champenois et fermée au moyen d’un bouchon « champignon » (et non avec une capsule couronne).. Médaille de bronze 2018 au concours des grands lacs. La robe est jaune avec des reflets or un peu ternes. Au nez, des  nuances de fruits  blancs. Un rappel des tartes aux pommes chaudes de nos mères et de nos grands-mères. En bouche, les 3 P sont prédominants: on y savoure la pomme, la poire et le poivre, puis  un peu en fin de bouche, la cannelle, la muscade, la réglisse, et l’anis.. Une attaque souple, légère, douce et demi-sec avec effervescence naturelle. Élégant et de belle facture, de belles bulles pour les papilles et une longue finale.

Le 4e le sec de style, aromatisé avec de l’érable, médaille d’argent cette fois. Il  a été dégusté par notre directeur-acériculteur Claude et sa dame Lisette. Une belle robe dorée foncé , un peu comme du sirop lance un bal de belles saveurs d’autrefois si nous pouvons dire, tarte aux pommes un peu sucré par le sirop, mais pas trop, nous en aurions pris plus. Légèrement pétillant,  avec la touche de douceur charmante provenant probablement de l’érable. Finale assez longue. L’ensemble est agréable,  à prendre frais à l’apéro.

Nos deux coups de coeur, l’orange et le cidre avec de l’érable. Il faut passer voir leur site web.  

Merci aux comités qui les ont dégustés, le tout sous la supervision de Bruno, Denis et de Claude.

1 Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers