Calista Flockhart brise le silence sur la honte corporelle

Calista Flockhart Brise le Silence sur le Body Shaming et les Conséquences sur sa Carrière

Calista Flockhart brise le silence sur la honte corporelle

Calista Flockhart, célèbre pour son rôle dans la série « Ally McBeal », s’est récemment ouverte sur les années de « body shaming » qu’elle a subies pendant sa carrière. À 59 ans, l’actrice a confié que les spéculations incessantes sur son poids et sa taille ont eu un impact significatif sur sa santé mentale et ont créé des difficultés professionnelles.

La Pression médiatique :

Pendant ses années dans « Ally McBeal » diffusée de 1997 à 2002, Calista Flockhart était confrontée à une pression médiatique constante concernant son apparence physique. Elle dénonce aujourd’hui ce qu’elle qualifie de « body shaming », soulignant que de telles accusations ne seraient pas aussi tolérées dans le climat actuel. Elle a déclaré au New York Times, « On parle aujourd’hui de body shaming. Je n’y ai pas pensé depuis longtemps, mais ce n’est vraiment pas acceptable d’accuser quelqu’un d’être atteint d’une maladie contre laquelle beaucoup de gens luttent. »

Impact sur la santé mentale :

Calista Flockhart a révélé que les spéculations constantes sur son poids ont eu des répercussions sérieuses sur sa santé mentale. Elle craignait que ces rumeurs négatives ne compromettent ses opportunités professionnelles après la fin de « Ally McBeal », provoquant de l’anxiété et des troubles du sommeil. Elle explique, « C’était douloureux, c’était compliqué. J’adorais travailler sur Ally McBeal et cela a rendu les choses encore plus difficiles. Je manquais de sommeil et j’étais déprimée. Je pensais que cela allait ruiner ma carrière. »

Les craintes pour l’avenir professionnel :

La star a également partagé ses craintes quant à l’impact potentiel sur sa carrière, redoutant que les réalisateurs et producteurs ne l’embauchent plus en raison des suppositions autour de sa santé. Elle pensait que l’accusation d’anorexie pourrait mettre fin à son parcours professionnel. Finalement, Calista Flockhart a réussi à surmonter ces difficultés et à poursuivre sa carrière.

Éloignement des plateaux pour prioriser la famille :

Après avoir incarné le célèbre personnage d’Ally McBeal, Calista Flockhart a choisi de s’éloigner des plateaux pour se consacrer à sa vie de famille. Elle a adopté son fils, Liam, en 2001, et a rencontré Harrison Ford l’année suivante, qu’elle a épousé en 2010. Ces changements de vie ont été salutaires pour l’actrice, qui revient cette année dans la série « Feud: Capote vs The Swan » dans le rôle de Lee Radziwill sur FX.

Calista Flockhart conclut en expliquant que sa petite stature est en grande partie génétique, soulignant que sa mère avait également une corpulence mince. Elle souhaite éduquer sur la diversité des morphologies et rappelle que chaque personne est unique. Cette révélation personnelle de l’actrice met en lumière les conséquences néfastes du body shaming et l’importance de promouvoir la positivité corporelle dans l’industrie du divertissement et au-delà.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers