fbpx

Cinq excellents livres de poche pour vos vacances

La belle saison est propice pour lire. Les livres de poche sont le format parfait pour apporter un peu partout pour lire. Voici 5 livres, certains sont des nouveautés d’autres des livres dont nous vous avions parlé en format régulier.

Le 1er est prémonitoire: À la vie, à la mort
Un Mary Higgins Clark à 4 mains. Faut dire qu’elle est partie pour les vignes éternelles, alors elle en a sans doute écrit une partie avant de partir. Un classique du genre, avec des squelettes dans le placard. La célèbre productrice de l’émission Suspicion, Laurie Moran, et son fiancé Alex Buckley, récemment nommé juge fédéral, sont à quelques jours de leur mariage. Mais les préparatifs tournent au cauchemar lorsque le neveu d’Alex, Johnny, disparaît sur la plage. Des témoins racontent avoir vu le garçon de sept ans jouer dans l’eau et ramasser des coquillages derrière une cabane. Puis plus rien. Tandis qu’une course contre la montre s’engage, de lourds secrets de famille remontent à la surface. Pour la première fois, Laurie, qui a consacré sa carrière à résoudre des affaires classées, doit affronter son propre drame. On nous fait prendre bien des détours avant de trouver la fin du roman qui est vraiment toute une surprise. . Est-ce un début ou une fin , vu le départ de Mary. Nul ne peut le dire, disons que c’est un bon du genre.
384 pages avec Alafair Burke. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Damour.
www.livredepoche.com/livre/la-vie-la-mort-9782253107699

Le 2e : Une soif de livres et de liberté
C’est aussi une reprise d’un classique, une bibliothécaire de guerre.Nous l’avions lu et commenté en format régulier, c’est basé sur une histoire vraie. Jeune, ambitieuse, et dotée d’un tempérament fiévreux, Odile Souchet a tout pour elle, y compris un job en or à la Paris Library,  où elle travaille avec la fameuse directrice Dorothy Reeder. Lorsque la seconde guerre Mondiale est déclarée, Odile risque de tout perdre, dont sa bibliothèque chérie. Alors que les Nazis envahissent Paris, Odile et ses amis s’engagent dans la Résistance avec les meilleures armes possible  : les livres. Inspiré par ces bibliothécaires qui ont risqué leurs vies pour aider leurs lecteurs juifs,  La bibliothèque américaine, explore la géographie des sentiments, les conséquences de choix qui peuvent s’avérer irréversibles et nous apprend que l’héroïsme peut se cacher dans les endroits les plus insoupçonnables. C’est un récit de résistance d’une autre genre.
Janet Skeslien Charles toujours au livre de poche
www.leslibraires.ca/livres/une-soif-de-livres-et-de-janet-charles-9782253103745.html

Le 3e : Trois
Une grande histoire d’amitié qui perdure avec les décennies, mais avec un drame sans doute. Nous en parlions dans cette chronique, à vous de voir pour ce livre : www.citeboomers.com/femmes-de-coeur-et-de-tete/

Au livre de poche. La version de poche est aussi chez les Libraires. Le livre est aussi dans les suggestions de la maison d’éditions : https://www.hachette.fr/tops-selections/quel-livre-lire-cet-ete-notre-selection-de-15-livres-de-poche-glisser-dans-ses

Le 4e : Mais la vie continue
C’est notre coup de coeur, faut dire qu’il concerne le 4e âge. 80 ans et plus . Bernard Pivot et son groupe nous parlent de la vie à 82 ans. En alternant récits et moments de réflexion, le narrateur évoque sa vie d’octogénaire. Il raconte son quotidien avec un groupe d’amis proches, les JOP, c’est-à-dire les jeunes octogénaires parisiens. Chaque portrait et chaque épisode sont l’occasion d’évoquer un thème ou une caractéristique de cet âge. Nous en avons 5 qui ont plus de 80 dans notre groupe, et une arrive de France, l’autre veut que je lui organise un voyage dans les vignobles, il a 93 ans. La vie continue et une vient d’arrêter de conduite à 105 ans. Il faut lire ce livre pour les 35 ans et plus.
https://www.leslibraires.ca/livres/mais-la-vie-continue-bernard-pivot-9782253107378.html

Le 5e fait un peu bande à part: Bonté divine, dans l’art religieux et dans nos vies
Un livre religieux si on veut, mais qui parle d’amour et de bonté.  L’auteur un religieux, retrace deux millénaires de vie chrétienne avec des textes et des oeuvres d’art qui nous donnent des preuves de l’amour de Dieu.  Selon lui, la miséricorde n’est pas à proprement parler un sujet sur lequel on planche, mais une réalité que le Christ Jésus lui-même a vécue, et que tous les saints et les saintes de l’histoire, et bien des héros et des braves gens, nous supplient de vivre – vous m’entendez bien ? – De vivre  et de partager l’amour !  À nous maintenant d’en faire autant, en préférant à nos petites idées trop humaines éprises de stricte justice, la beauté efficace de la miséricorde.  Ainsi parle le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine dans une fougueuse méditation sur la miséricorde de Dieu puis à travers une galerie de tableaux aussi belle qu’émouvante où la bonté du Christ éclate en mille couleurs et rayonne sous les mots du prêtre-artiste. Il analyse et commente 30 oeuvres avec les photos.
Chez Artège : www.editionsartege.fr/livre/fiche/bonte-divine-9791033600848
Collaboration spéciale : Amélie Lacroix Maccabée

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day