fbpx

Comment et Pourquoi acheter Local toujours et partout

 Le Québec avec la pandémie subit les conséquences de la mondialisation. Nous manquons de matériel, de médicaments, et de produits de toutes sortes parce que nos entreprises pour faire plus d’argent font des affaires en Chine, ou la quantité prime sur la qualité. Et il faut attendre longtemps pour avoir quelque chose.

Le gouvernement depuis le début de la crise nous incite à acheter local, vins, livres et maintenant les vêtements et tout ce que nous pouvons. Cela ne coûte parfois pas plus cher, la seule raison qui fait que parfois nous devons acheter ailleurs, est que c’est pour les enfants, et que nous ne voulons pas dépenser une fortune ou que le produit ne se fabrique pas du tout ici.

Tous les jours les médias nous parlent d’initiatives locales pour fabriquer ce dont nous avons besoin, le besoin créé l’invention, et nous pouvons tout faire ou presque. En achetant local, vous investissez dans l’avenir de votre région et des vos enfants. Nous tentons parfois d’acheter autour et même d’aller acheter en marchant ce dont nous avons besoin, on se stationne une fois et on achète sur la rue principale. Il faut rejeter le mondialisme et encourager nos commerces locaux, fruiteries, marchés qui ouvrent, et pas les grandes surfaces qui achètent un peu partout pour faire plus de profit. Les commerces locaux aident la population locale, commanditent lorsqu’il y a des événements, leurs taxes aident pour les écoles et un peu de tout.

Les médias nous disaient en fin de semaine que vous risquez de ne pas avoir vos chats si vous commandez sur le web, tant pis pour vous. Passez chez un marchand de votre coin, ou dans les marchés des fêtes. Et si c’est local, vous connaissez le marchand qui reprend sa marchandise avec plaisir, et vous offre toujours un service personnalisé. Et souvent de meilleurs prix que vous pouvez toujours négocier au besoin.  Si vous achetez dans les grandes surfaces, dans les grandes villes, vous allez créer des villages déserts, et diminuer les services. E  Même au niveau des fruits et des légumes, on devrait acheter local, on est pas obligés de manger des fraises tous les mois de l’année, de toutes manières souvent celle de Californie ne goûtent rien.

Acheter local doit devenir notre priorité en 202102022 ,  après, élémentaire pour la café nous n’en produisons pas, mais on peut acheter d’un torréfacteur local, et qui est équitable.

Pensons au futur, si vous achetez des vêtements d’ici vous n’avez pas besoin d’en avoir  un tiroir de chandails, lavez-les. Méditez cela pendant le confinement.  Pour continuer votre lecture un texte de 2017, une photo vient de ce texte :  https://www.neomedia.com/vaudreuil-soulanges/actualites/societe/310236/lachat-local-cest-avantageux-pour-tout-le-monde-danie-deschenes

Et le site des marchands : https://www.agapq.com/services-aux-entreprises/achat-local

Et un autre : https://saintpamphile.ca/partage-lunion-deuxieme-projet-lachat-local/

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day