fbpx

Crimes à L’Européenne de la belle saison

Les nuits d‘été ou d’hiver sont des moments propices pour les crimes selon nos auteurs vedettes anglais ou scandinaves.

Voici tout un trio que nous avons lus pour vous pour ce mois de juillet.

Le 1er le Crime d’une nuit d’été, est le 40e du prolifique sans doute un des auteurs qui en écrits le plus toutes catégories, Christian Jacq qui nous livre la dernière enquête de son inspecteur Higgins, amateur de bonne chère et de bons vins et supposément retraité .

Figure de la haute finance, belle et riche, Audrey Wani se sent terriblement seule. Elle décide d’inviter, le temps d’un week-end, six prétendants qu’elle soumettra à de rudes entretiens. Le nom du vainqueur sera connu le lundi matin. Il sera son compagnon selon des règles strictes, mais, ce jour-là, elle n’apparaît pas… Vexés, les six hommes quittent le domaine. La gouvernante de l’ex-inspecteur Higgins – un proche voisin… – s’émeut de la disparition de la jeune femme. Pour le célèbre enquêteur, Audrey a été victime de l’un de ses invités. Problème : l’assassin n’a laissé aucune trace de meurtre ! Un la trouvait trop belle et ne voulait pas la laisser aux autres ??? Ce que la police scientifique ne peut pas voir, Higgins le verra-t-il ? Les 6 candidats  sont plus ou moins recommandables en plus.

210 pages truculentes à lire avec un bon vin si vous avez 18 ans et plus aux éditions XO. Amélie les a tous pour vous.   https://www.leslibraires.ca/

Le 2e  est de notre espionne favorite ,  qui revient pour une 7e aventure  dans l’héritier australien, la charmante Georgie toujours sans le sou.  Du cosy suspense anglais dans les années 30, c’est toujours intéressant.  1934, une nouvelle mission que lui confie la reine  apparemment sans danger attend Georgie. Mais un meurtre est commis, sur un duc anglais. Elle doit chercher qui est coupable car tout semble s’orienter sur son protégé, un australien qui en serait l’héritier. Son chevalier servant Darcy est toujours bien présent, le tout en campagne.  Rien ne sera facile car l’arme du crime est le couteau de son protégé.

Rhys Bowen nous captive encore, 363 pages chez La bête noire de Robert Laffont. https://www.leslibraires.ca/livres/son-espionne-royale-t-7-son-rhys-bowen-9782221251669.html

Le 3e Chasseurs de Sorcières nous transporte au nord de l’Europe, un thriller scandinave,  autour d’Helsinki, en Finlande. Cela apporte de la fraîcheur sur notre été.  En hiver à Helsinki, la femme de Roger Koponen, auteur de thrillers à succès, est retrouvée morte. Les conditions de son décès correspondent exactement au scénario imaginé par son mari pour un de ses romans. Les morts s’accumulent et l’inspectrice Jessica Niemi ne peut que se baser sur les intrigues des livres de Roger pour remonter la piste du tueur en série.

Est-ce le retour de l’inquisition? On remonte dans le passé, c’est plein de rebondissements, de gens qui semblent avoir des problèmes graves de comportement, Sont-ils guéris ? Est-ce qu’on guérit complètement. Le processus d’enquête est compliqué, et complexe.  Les  méandres du cerveau sont impénétrables parfois. Tout un thriller de pays froids,  le premier dans la langue de Molière d’un scénariste, producteur de films et ses livres sont dans 38 langues,  que dire de plus ?

Max Seeck, 443 pages aux éditions Michel Lafon

https://www.leslibraires.ca/livres/chasseurs-de-sorcieres-max-seeck-9782749943503.html

Collaboration spéciale :  Amélie Lacroix Maccabée et notre comité de lectures

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers