fbpx

3 histoires de femmes pour le 12 août

Le 12 août pourquoi ne pas acheter un livre historique sur des femmes  ! En voici  , le premier est émouvant l’auteure, Martine Côté, écrit dans l’épilogue que ce livre est un roman qui lui a été inspiré d’un fait divers qui est arrivé réellement dans le région de Rimouski. Le 2e est plus ancien sur une femme qui tente de faire sa place dans la colonie. Le 3e  est double, il nous fait revivre une autre époque .

Le 1er L’affaire Emma Drouin : Le 7 juillet 1959, le verdict tombe : coupable de meurtre. Le lendemain, la sentence : la peine de mort par pendaison. Emma se réveille en cellule le matin du 9 juillet, complètement effondrée : lors du prononcé de la sentence, elle est tombée à genoux en criant, les yeux levés vers le ciel : « Carmelle, viens chercher ta maman! ». Plus tard dans la journée, son avocat lui amènera cahiers et crayons : elle doit raconter les circonstances entourant le meurtre de sa fille, son avocat demandera un nouveau procès à la Cour du Banc du Roy. Mais, une fois quelques mots couchés sur le papier, ce n’est pas que les circonstances qu’elle racontera, c’est toute sa vie. Mais quelle vie, où se mélange bonheur, malheur et résilience.
153 pages chez www.leseditionsdelapotheose.com

Le 2e Agathe T.1 : Entre la fougue et la passion, une femme mariée à un de nos grands si on veut, enfin il a laissé son nom dans la région de Lanaudière. Ce que dit le site de la maison d’édition suit: Ville-Marie, 1672. Il faut plus que du courage pour résister à la rudesse de la vie en Nouvelle-France, et la jeune Agathe de Saint-Père l’a bien compris. À quinze ans, elle impressionne déjà par son tempérament fougueux et volontaire. Elle doit cependant mettre un frein à ses rêves lorsque la mort prématurée de sa mère l’oblige à reprendre les rênes de la famille. Le vent tourne, à l’aube de ses trente ans, quand son mariage avec Pierre Legardeur de Repentigny lui permet d’accéder à une liberté toute nouvelle. Alors que son mari s’absente fréquemment pour ses activités militaires, Agathe se taillera peu à peu une réputation de femme d’affaires avisée auprès des censitaires de la région. Immobilier, tissage d’étoffes, industrie du sucre d’érable… elle sait tirer le meilleur de tout ce qu’elle touche. Même devant les frasques de son époux, elle ne s’apitoie pas sur son sort. Son sens du devoir aiguisé et sa volonté à toute épreuve en feront d’ailleurs un modèle pour les habitants de la colonie, à l’image de la femme d’exception qui laissera sa marque dans l’histoire d’un jeune pays. C’était un temps dur pour les femmes, on les enfermait parfois si elle ne plaisait pas au mari, ou aux amants. Ce temps a duré plusieurs siècles. Ce livre a fait l’Unanimité de notre comité de lecture.

Une bonne biographie, elle avait aussi écrit sur Madeleine de Verchères.  L’autrice écrit depuis des décennies, nous avons lus surtout ses livres historiques, mais elle écrit aussi de l’érotique, des livres pour enfants de la poésie, elle en vit même. Il y a environ 10 femmes qui en vivent au Québec. L’éditeur nous dit que la suite arrive pour l’automne.

Rosette Laberge,  aux éditeurs réunis

ttps://www.leslibraires.ca/livres/agathe-t-1-entre-la-fougue-rosette-laberge-9782897836245.html

Le duo HÉLOÏSE de Solange Casiez termine cette chronique. Une belle rencontre lors des 70 ans de la maison à quelques minutes de chez moi.  C’est un peu l’Histoire de sa famille selon nous.   

Le 2e livre est de ses Propres ailes. Une déception amoureuse, l’attrait de l’inconnu, l’instinct de liberté… Voilà ce qui pousse Héloïse, femme forte sous des dehors réservés, à quitter la France pour traverser l’Atlantique. Profondément troublée par le chaos de la Seconde Guerre mondiale qui menace sa famille et sa terre natale, elle reste déterminée à trouver le bonheur en Amérique. Ainsi poursuit-elle résolument sa destinée qui la mène sur les traces d’une communauté intellectuelle et littéraire émergente dans un Québec qui lentement s’éveille à lui-même. Curieusement c’est un peu aussi l’Histoire de l’Éditeur que nous contait son fils Charles. Il est venu en Amérique est parti faire la guerre etc. Le premier était sur les années du début du siècle, 1900-1935. Solange Casiez est née à Lille, a fait son premier cycle universitaire en France, puis une maîtrise en administration des affaires au Québec, où elle demeure toujours. Tout en poursuivant une carrière en administration/finances au sein d’entreprises nationales et internationales, elle a développé son profil créatif en écriture, en photo et en vidéo.

Le duo fait environ 500 pages, aux éditions Pierre Tisseyre. Les deux sont le portrait d’une époque , les femmes prennent leur place, dans notre monde avec ces années. https://www.leslibraires.ca/livres/heloise-de-ses-propres-ailes-1935-solange-casiez-9782896334445.html

Mise à jour 2022 par André Maccabée avec la collaboration spéciale d’Amélie Lacroix Maccabée 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers