ecrire et la sorcière du vin nous en parle

Écrire et Questions de Vins avec la sorcière du vin ?

Nous dégustons des milliers de vins en comité depuis 4 décennies. Nous aurions pu écrire un guide complet de questions que nos lecteurs et lectrices nous demandent depuis et un autre sur les mauvais vins. Des questions qui tuent? dirait un animateur connu du dimanche soir. La sorcière du vin lance son livre.

Questions sur le vin

C’est quoi un mauvais vin? La question est complexe, cela peut être un vin bouchonné, nous ne saurions dire en 2022, c’est quoi le ratio? Un temps on nous disait dans les cours autour de 10% puis une bouteille sur 17. Selon notre équipe il y en a de moins en moins ,tant mieux. Mais beaucoup de gens veulent nous vendre de mauvais vins, des vins trop jeunes, trop dilués, trop trafiqués, des fraudes, comme des vins d’autres régions vendus en tant que vins de Bordeaux et de Bourgogne. Certaines agences sous prétexte de vendre des vins nature surtout en IP nous passent n’importe quoi, des vins mal équilibrés , mal faits. Certains vins industriels ne sont pas mieux parfois. Et il peut arriver que le vin ne soit plus bon, mal conservé ou trop vieux. Les vins natures sont très fragiles, il faut vite les boire vite trop souvent.

Notre sentinelle en parle , et nous fait même une liste de 150 mauvais vins, alors nous n’en dirons pas plus , passez le lire si cela vous intéresse. Si cela vous arrive, retournez le vin au monopole, on ne vérifie même plus et on vous rembourse , pour les vins en IP c’est plus compliqué. Certains magasins n’ont plus de conseiller, alors personne ne peut évaluer vraiment le vin. Notre ami sentinelle nous dit que les chroniqueurs n’osent pas en parler. C’est que pour nous, cela n’est pas digne de mention, nous ne voulons pas parler des mauvais vins mais des bons. Alors n’achetez que les vins dont nous parlons et vous aurez de bons vins. Plusieurs agences nous disent que vu notre grande expertise, ils n’osent pas nous envoyer des échantillons de peur que leurs vins ne passent pas la rampe de notre équipe d’experts. https://www.vinquebec.com/de-mauvais-vins-2/

Certaines agences n’envoient plus de vins aux journalistes, seulement aux influenceurs qui ne font que recopier et coller ce que les agences leur envoient. La plupart du temps ils n’ont aucune expertise sur le sujet, ils ne font que les annoncer avec plein de photos. Pas très objectif, un journaliste -professeur ancien président de l’association de sommeliers est un peu parti en guerre contre cette pratique presque frauduleuse. Il vient de mettre en ligne des chroniques sur les questions du vin, c’est presque un livre sur le sujet: https://www.vinquebec.com/des-questions-sur-le-vin/

Nos critères sont les mêmes depuis les années 80, qualité-prix, disponibilité et typicité, disons qu’en 2022, ce sont les prix et la disponibilité les deux importants, plusieurs agences sont désolés de ne pas nous envoyer des échantillons. Deux nous disent manquer de personnel en 2022, personne ne s’en occupe chez eux. Le Figaro en avait aussi parlé en 2013 des mauvais vins  : https://avis-vin.lefigaro.fr/connaitre-deguster/o35131-les-differents-mauvais-gouts-du-vin

Écrire des critiques sur les vins 

Certaines agences nous font presque du chantage, heureusement personne de notre équipe n’a besoin d’écrire pour vivre, on le fait pour partager nos découvertes, certains chroniqueurs revendent des vins, d’autres demandent de l’argent pour en parler, surtout les vinsfluenceurs , nous ne demandons rien. Mais certaines agences ne nous envoient plus rien, suite à une mauvaise critique d’un de leurs vins, tant pîs pour eux, d’autant plus  que nous dégustons tout en comité et que je ne suis que le messager.

Le livre de Natalie Maclean la sorcière du vin en feu 

Notre collègue a eu ce problème, elle en parle dans son denier livre du mauvais millésime 2012 qu’elle a vécue, un site américain l’accusait de copier des critiques en ne citant pas assez les gens. On l’accusait aussi de complaisance pour écrire des critiques à des agences qui payaient 2$ par mois, franchement. Nous ne citons que 4-5 collègues que nous connaissons bien, surtout pas des collègues américains ou anglais sauf exception. En plus en 2012, son mari la quitte, elle doit survivre et choisit le vin plutôt que le domaine des technos, cela fera sans doute des jaloux. Ce livre relate 2 années de sa vie,  et un peu toute sa vie, il sera en vente sans doute partout. Nous avons fait un spécial en lisant la version qu’elle nous a fait parvenir. C’est un cheminement exemplaire et elle en est sortie avec brio. Chapeau à toi collègue.

Son parcours n’avait rien d’un long fleuve tranquille, mais tout va bien en 2023 et elle fait une tournée pour le lancement de son livre mais dans la province voisine.

Passez voir son site , pour acheter le livre et la voir si vous êtes dans le coin: https://www.nataliemaclean.com/

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

NYZOLAN

EXPO MANGER SANTÉ

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

CHATGPT OpenAI

SITE DE RECONTRES

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers