fbpx

Esclaves, aux Grands Reportages et un Balado

Deux documents sur les esclaves à voir les jeudis, du 28 janvier au 4 mars

Le premier est une série documentaire où Samuel L. Jackson, accompagné d’une équipe de journalistes d’investigation et de plongeurs, raconte l’histoire de l’esclavage, durant 400 ans, par le biais de l’archéologie sous-marine. A travers ce récit, Jackson nous fait découvrir les profondes injustices, les pertes et les souffrances causées par la traite des esclaves, mais aussi l’héritage des afro-américains dans la culture mondiale contemporaine. Voici nos trois coups de cœur de la série:
La mémoire engloutie (épisode 1 : 29 janvier 2021)

La traite transatlantique des esclaves est non seulement une histoire de souffrance, d’avidité, de résistance, d’accomplissement et d’espoir… mais aussi de découvertes scientifiques, de tragédies familiales et de personnes qui ont été victimes de la traite. Samuel L. Jackson se rend au Gabon pour découvrir ses origines. Une équipe de plongeurs cherche à retrouver des indices de la traite transatlantique des esclaves, au large de la Floride.

La piste de l’argent (épisode 3 : 11 février )
Durant quatre siècles, près de 12 millions d’Africains ont été réduits en esclavage. Pour les marchands européens, la traite des esclaves est devenue aussi lucrative que le commerce du café et du sucre.

Les cultures du Nouveau Monde (épisode 4 : 18 février)
Une grande partie de la culture du Nouveau Monde est née en Afrique, plus particulièrement dans les entrailles des navires négriers. Tous les détails sur : https://ici.radio-canada.ca/rdi/les-grands-reportages/site/episodes/505431/esclavage-africains-noirs-amerique-traite-esclaves

Le livre suivant peut être une lecture complémentaire:
www.gallimardmontreal.com/catalogue/livre/sur-les-traces-des-esclaves-davidson-marie-therese-9782070637041

Le 2e est un balado sur nos esclaves et une pièce possible. Nous en avons eu ici, des esclaves, une pièce balado nous en parle. C’est en 1740 qu’a lieu, ici au Québec, le procès de Marguerite Duplessis, jeune femme autochtone qui entame un procès pour revendiquer sa liberté. Achetée pour être revendue, elle doit être embarquée sur-le-champ sur un bateau marchand en direction de la Martinique. C’est la première fois dans l’Histoire de la Nouvelle-France qu’une personne autochtone intente une poursuite judiciaire. Et la première fois aussi qu’une personne mise en esclavage tente de faire reconnaître son droit à la liberté. Inévitablement, Marguerite perd son procès et est emmenée en Martinique. On ignore ce qui lui arrive par la suite. Habitée par son récit, je suis partie à la recherche de traces de Marguerite deux cent quatre-vingts ans plus tard. J’ai foulé la pierre et la roche volcanique, traversé le fleuve à cet endroit où l’eau douce rencontre le sel, et écouté le vent en Martinique. Je me suis demandé s’il y avait d’autres façons de faire ressurgir les mémoires et remplir les trous de l’Histoire. C’est le feu de Marguerite qui a inspiré ce spectacle. C’est ce même feu qui brûle chez toutes les Marguerite, celles d’hier et d’aujourd’hui, qui luttent pour faire reconnaître la justice. C’est le feu de la régénération et de la mémoire retrouvée.

La pièce est au programme de mars 2022
https://espacego.com/nouvelles/marguerite-la-traversee-un-balado-demilie-monnet-sur-marguerite-duplessis/

Et un livre est sorti en 2021, sur ce sujet
https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/y-a-pas-deux-matins-pareils/segments/entrevue/353086/marguerite-duplessis-esclave-nouvelle-france-martinique-serge-bile

Parc Canada en a fait un personnage, celui de la photo.

Nous vous reparlerons de tout cela le mois prochain avec le mois de l’Histoire des Noirs. 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers