fbpx

Golf La Seigneurie du Mont St- Hilaire

519735300_1280x720La Montérégie , compte de nombreux golfs intéressants, avec des paysages grandioses, et des défis intéressants pour tous les niveaux de golfeurs.  Depuis 2 décennies, le  Club de Golf la Seigneurie au Mont-St-Hilaire  en fait partie, il vous offre un 18 trous,  dans les collines, les vallons, avec les montagnes en fond de décor, le tout à quelques minutes de Montréal, tout près de l’autoroute 20.  Disons que le terrain n’a rien de facile,  il faut de la précision, d’ailleurs il doit être joué en voiturette, aucun marcheur sur le terrain, avec le soleil encore chaud du début de la  semaine, on était même un peu fatigués au 2e neuf.  Tout un défi,  vous n’avez jamais de terrain plat, toujours les pieds sur deux niveaux ou presque, de nombreux plans d ‘eau (19)  dont deux ont mes balles, les ravins sont nombreux. On joue parfois en pente ascendante ou descendante,  beaucoup de boisé . ce qui fait que je dois bien  avoir perdu une douzaine de balles, dont deux sur le même trou, Paul en a perdu aussi. Disons qu’il faut prendre  le temps parfois de regarder le paysage, comme sur le trou  2 ou le 8e.  Les fosses de sables ne sont pas trop nombreuses, on a  jamais joué une  balle dans le sable.

unnamed-21

Disons qu’il ne faut pas trop se prendre au sérieux, car ce normale 70 pour les hommes avec  une slope de 123 au tertre de départ blanc et de 121 pour les rouges pour les dames nous donne parfois des sueurs froides.  Le pro en poste Frédéric Tessier et le pro de Tourisme Montérégie  François nous ont suivis sur 9 trous, ce qui nous a un peu aidé, au début, puis les deux avaient du travail. On a terminés seuls. Le 2e neuf fut tout un défi, car sauf sur les par 3, on ne voit pas le drapeau d’aucun départ.  Je n’ai fait qu’un par, un par 3, sur le deuxième neuf, au 16e trou .Paul mon partenaire golf et chef en résidence des Disciples, a fait toute une partie, 7 pars, des coups pas faciles. Pour ma part d’assez bons départs, on a  pas trop retardé nos deux pros du premier neuf, mais bien des balles perdus, la balle reste rarement en place, vu le terrain accidenté, elle roule parfois hors de vue, et on en a pas trouvé sur place. Le resto du club nous a permis de prendre une bière avec une vue sur le terrain avant de reprendre le chemin du retour. Le terrain appartient a un promoteur immobilier, il a vendu des terrains, tout autour du golf, depuis  deux décennies, il y demeure autour du 14e si je me souviens bien. Certains trous passent pratiquement dans des cours de maison, et on doit traverser deux fois des rues, pour faire le 18, soyez prudents. Plusieurs promotions sont en cours, les mardis, jeudis et vendredis.  Une belle expérience de golf pour Paul et moi.

André Maccabée et Paul Rondeau

Passez voir leur site,  vous pourrez analyser le parcours et suivre les conseils du pro. Ou appelez le pro pour en savoir plus : http://www.golflaseigneurie.ca/

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers