grands-vins-italiens, un nouveau cépage retrouvé

La continuité des Vins Italiens

Les vins italiens sont depuis des décennies, parmi les vins les plus populaires sur nos tablettes. Il y a plus de 40 ans dans nos premières chroniques, les vins étaient français et italiens. Vinitaly arrive . Voici quelques vins disponibles selon nos critères, prix, qualité et élémentaire disponibilité ce qui depuis la pandémie est très important. Nous recyclons une chronique car tous ces vins sont disponibles ce printemps , les millésimes peuvent changer. 

  Le 1er est un ripasso, Guerrieri Rizzardi Pojega Ripasso Valpolicella . Le site du monopole est encore imprécis pour les cépages, du corvina dominant avec 50 %, puis le corvinone , 30%, le reste en parts égales rondinella et merlot . Un vin riche, concentré , un grand vin de l’appellation. Une finition de 12 mois en barrique de chêne français et slovaque (âgé de 5 à 12 ans) et élevage sur lies. Ce vin nous révélait  de splendides arômes sur plusieurs nez. La bouche était élégante et soyeuse.   Il était parfait après un peu d’oxygénation. Le nouveau millésime est arrivé, nous ne l’avons pas dégusté il est pour le moment disponible en ligne ensuite dans les magasins. 23, 40$ dans plus de 100 magasins. https://www.saq.com/fr/11331681

Le 2e est un cépage particulier, le Grignolino d’Asti Montalbera Grigné cette fois dans le millésime 2021.  Le grignolino , était un cépage fort populaire au XIXe siècle un peu partout dans la région d’Asti dans le Piémont . Le 2e plus populaire de l’époque. Nous en avions dégusté en famille sur place. Cela donne des vins atypiques, délicats , un peu légers  qui sont parfaits pour le retour des soirées un peu plus chaudes . Ce vin jeune nous fait toujours un peu penser à certains crus du Beaujolais selon un de nos dégustateurs. Un robe rouge rubis avec des reflets. Des arômes complexes, cerises et petits fruits rouges, un peu de baies forestières le bouche bien soutenue, les tanins sont agréables sur des notes minérales selon une fiche et un peu d ‘amertume en finale. Un beau vin nature  pour le prix de $18,65 dans environ 1110  magasins. https://www.saq.com/fr/13014372

Le 3e est un nouveau pour nous, le Langhe Rosso DOC  de G.D.Vajra du Piémont. Voici ce que dit la fiche du vin. Un assemblage de 40% barbera, dolcetto et nebbiolo en part égales et le reste 10% freisa. Le tout provient de plusieurs vignobles, les différents cépages de ce vin s’agencent à l’unisson formant un produit tout à fait unique. Un vignoble familial, le premier domaine certifié bio du Piémont, de 1971 à 1993. Plantées à 350-400 mètres d’altitude, les vignes du domaine sont les plus hautes de Barolo. Toujours selon la fiche , le nebbiolo et le dolcetto donnent tous deux une structure et de l’élégance à ce vin. Le barbera y ajoute une touche de fraîcheur et de personnalité, tandis que le freisa y procure un bouquet de fruits et d’épices. Une robe sombre, un nez intense mais accessible,  le bouquet est sur le fruit rouges et noir, et un peu de boisé. La bouche reprend le tout avec des notes épicées. Une belle découverte au prix de

22,50$ dans plus de 130 magasins: https://www.saq.com/fr/12464953

Le 4e , le Romio sangiovese reserve di Romagna Superiore Riserva  nous fait toujours chercher l’erreur, car c’est tout un vin pour le prix. C’est du sangiovese dominant avec 85% le reste peut changer selon les millésimes . Notre directeur photographe Jean-Robert a dégusté le tout avec ses gens. Un vin très agréable au nez et en bouche, du fruit, un peu de verdure et d’épices la bouche mi-corsée tout est bien intégré. Sérieux, délicieux, parfait pour bien des mets et pour le porte -feuille au prix de  14,95$ . Sans doute que le volume de la maison Caviro permet ce prix d’ami.  Le site ne fonctionne pas pour le nombre de points de vente : https://www.saq.com/fr/12203892

Le 5e : Le Allegrini Palazzo delle Torre Venonese 2019 avait été dégusté dans un mini- salon de Laval . Un grand vin d’une grande famille qui est dans la région depuis le XVI siècle et qui fait partie maintenant du groupe Lurton. La maison est une des plus reconnues pour le corvina qui domine dans ce vin avec  70 %, le est en rondinella 25 %, et la touche de sangiovese en finale pour 5 %. Il nous charme dès le visuel avec une robe sombre. Le nez est sur le fruit mûr, cerises, prunes, violette il a été vite dégusté il y avait bien du monde au salon. La bouche assez corsée a de l’étoffe et une belle allonge. Il est encore bien jeune ce vin. Sur nos tablettes présentement c’est le 2020, cette fois 24,95$ dans 150 magasins :  https://www.saq.com/fr/907477

Le millésime 2019 est un grand millésime partout en Europe, nous y étions pour les vendanges.

Pour en savoir plus sur les techniques italiennes,  passez lire le texte de la SAQ : Vin de Vénétie: techniques uniques | SAQ.COM

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers