fbpx

Nouvelles du printemps du Pied de Cochon avec du gin de mon oncle

L’Équipe de Martin Picard a toujours quelque chose à nous proposer en solide et en liquides. Leurs cidres sont en vente sur place, et pour l’été qui arrive on peut annoncer que les paniers seront de retour  et avec le déconfinement il y aura bien des choses sur place. publique. Les paniers seront comme l’année dernière pour pique-niquer à deux et plus au  beau milieu des pommiers  au cœur du verger situé à Mirabel. Bien entendu, le contenu du panier évoluera au gré des semaines  selon la disponibilité des produits. Vous pouvez même réserver dès maintenant si vous le désirez. Car tout est limité et de plus en plus de gens prennent la route pour y passer. Surtout les fins de semaine, faut y penser tout de suite.

Bière d’épinette Mon oncle 

La bière d’épinette , c’est la version commerciale d’un cocktail qui était fort populaire sur place. La bière d’épinette c’est historique ici. Certains disent même que c’était la potion magique contre le scorbut. Chose certaine, nos Autochtones avaient pour habitude de faire bouillir les branches d’un conifère appelé annedda.  Et en  1617 à Québec, les premiers colons officiels de la Nouvelle-France, avec un dénommé  Louis Hébert (apothicaire, guérisseur et agriculteur) et sa femme Marie Rollet (enseignante, infirmière), brassaient leur «petite bière» (bière d’épinette) pour leur consommation personnelle. Il y a encore des familles qui en font selon des recettes ancestrales, celles vendus en épicerie ont généralement trop de sucre, imbuvables selon nous.

Celle –ci par contre est délicieuse, translucide, tout est en harmonie, parfois cela nous remonte dans le nez, trop de bulles, ici nous avons une fine colonne de bulles, c’est sur le conifère mais tout en finesse, et l’alcool l’est tout autant, le 7% est trompeur , car il est trop subtil. Nous allons en racheter tout l’été, cela a fait l’unanimité de notre comité sénior, cela nous rappelait une recette d’une amie de la famille partie pour les vignes éternelles.

Convergence, cette semaine , demain soir le 21 sur Télé-Québec et en reprises en fin de semaine. Martin nous en parlera dans le Chef à la cabane. On pompe la sève, le gin et les cocktails… Résumé :  Dans l’érablière, Martin et co travaillent aux derniers préparatifs en vue de la coulée imminente.. Les cocktails prêts à boire sont acceptés à la SAQ et il faut gérer la production malgré la rareté des canettes induite par la pandémie. Ça pompe en grand aussi à Saint-Augustin-de-Desmaures, où une collaboration avec la distillerie Vice & Vertu permet de relancer les gins de la cabane avec une couleur encore plus locale.

Aucun problème, pour découvrir ce beau produit d’ici, il est dans plus de 200 magasins,

https://www.saq.com/fr/14700121

Leur site mis à jour souvent vous dit tout ce que vous pourrez acheter et faire sur place.

https://aupieddecochon.ca/qc/

Martin nous a souvent accueilli chez lui, nous repasserons sous peu le voir.

Hausse des prix au monopole 

Notre gouvernement a besoin d’argent, alors le vin  et les alcools écopent si on peut dire. Voici ce que notre sentinelle de la SAQ de l’Outaouais nous en dit. https://vinquebec.com/node/16428

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers