fbpx

La musique qui vient du froid au musée des Beaux Arts

 Il y a l’exposition et les concerts inspirée des thèmes de l’exposition ᑐᓴᕐᓂᑐᑦ TUSARNITUT ! La musique qui vient du froid, à l’affiche au Musée des beaux-arts de Montréal du 10 novembre 2022 au 12 mars 2023. Cette exposition explore un thème peu abordé : les liens profonds et durables unissant musique et art visuel des peuples de l’Inuit Nunaat (le territoire habité par les Inuit).

Trois événements en marge de l’exposition offrent une incursion dans l’imaginaire inuit, démontrant à quel point la musique joue un rôle majeur : les deux genres principaux mis en relief, les chants de gorge (katajjaniq) et la danse à tambour (qilaujjaniq), sont inextricablement liés à leur environnement et à leur territoire. En permettant de découvrir les riches traditions de ces musiques venues du froid, ces événements s’inscrivent en outre dans un processus plus large de résurgence et de revalorisation des pratiques artistiques autochtones.

Le Cercle d’écoute de la musique traditionnelle inuit propose trois rencontres dans un cadre convivial propice au dialogue abordant le riche éventail des pratiques musicales inuit, les samedis 19 novembre 2022, 10 décembre 2022 et 28 janvier 2023 de 15 h 30 à 17 h. Claudine Caron, musicologue et chercheuse associée au Laboratoire Imaginaire Nord (UQAM), animera ces ateliers en compagnie de trois musiciennes, spécialistes de la musique inuit : Nina Segalowitz, Lydia Etok et Sarah Siaza Carriere. Chants, danses à tambour et chants de gorge de diverses régions sont au programme. Ces ateliers en français seront présentés en collaboration avec Oktoécho, ensemble à géométrie variable spécialisé dans le métissage des musiques moyen-orientales, occidentales et autochtones.

Le mercredi 23 novembre 2022, à 17 h 30Jean-Jacques Nattiez, ethnomusicologue spécialiste de la musique inuit et commissaire invité de l’exposition, prononcera à l’auditorium Maxwell-Cummings une conférence intitulée : Qu’est-ce que la musique inuit ? Il exposera comment les Inuit ont représenté leur musique à travers leurs sculptures et leurs estampes. Notamment, les deux genres principaux, la danse à tambour et le chant de gorge, bien qu’ils soient musicalement très différents, présentent des caractéristiques communes (démonstration d’endurance, esprit de compétition), ce qui autorise à parler d’une musique inuit.

Le vendredi 10 février 2023, l’ethnomusicologue et violoniste inupiak originaire de l’Alaska Heidi Aklaseak Senungetuk présentera à la Salle Bourgie le concert-conférence QUTAAŊUAQTUIT : Dripping Music. À travers son histoire familiale, ses rencontres et ses recherches, elle aborde l’interprétation de manière très personnelle, interprétant au violon des œuvres contemporaines, dont certaines ont été composées pour elle. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’un Tableau en musique, combinant visite guidée de l’exposition à 16 h, suivie du concert-conférence à 17 h 30.

Un livre est aussi disponible sur place et en librairies.

Passez voir leur site pour tout savoir: https://www.mbam.qc.ca/fr/expositions/tusarnitut/

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers