fbpx

La pandémie et notre santé mentale

Tout le monde le sait, la COVID a des conséquences considérables sur la santé mentale. C’est pourquoi le gouvernement fédéral offre au personnel de la sécurité publique du Québec un service d’aide en santé mentale en ligne et une conférence aura lieu cette semaine .

Les gens se sont dit préoccupés entre autres par les confinements, les mesures de distanciation physique, la peur de contracter le virus et une incertitude économique. Selon une récente étude qu’a menée la firme Ipsos, 43 pour cent des répondants québécois ont rapporté avoir dû composer avec une augmentation de leur stress ou de leur anxiété.

Dans un questionnaire auquel ont répondu des membres du personnel de la sécurité publique (PSP) du Québec :  

  • 60 pour cent ont dit craindre de poser un geste en raison duquel une personne pourrait contracter la COVID-19.
  • 84 pour cent ont dit avoir peur qu’un membre de leur famille tombe malade ou meure de la COVID-19.
  • 29 pour cent ont dit avoir des préoccupations quant à la distanciation physique en raison de la nature de leur emploi.
  • 81 pour cent ont dit éprouver un stress financier à cause de la COVID-19.

Les membres du PSP semblent particulièrement vulnérables aux problèmes de santé mentale en raison de l’exposition régulière à des événements potentiellement traumatisants d’un point de vue psychologique. En 2019, l’Association des pompiers de Montréal (APDM) a publié des données faisant état d’une augmentation de 366 pour cent du nombre de diagnostics de trouble de stress post-traumatique chez les pompiers entre 2013 et 2018[1].

Un programme gratuit et confidentiel de soutien en santé mentale en ligne est maintenant offert aux PSP du Québec, y compris les agents de sécurité frontalière, les services correctionnels, les pompiers, les paramédics, les policiers et les communicateurs de la sécurité publique (opérateurs et répartiteurs en centre d’appels, par exemple).

Fondé à l’Université de Regina, le PSPNET a été mis sur pied par une équipe de cliniciens et de chercheurs experts. Il propose une thérapie cognitive et comportementale en ligne (TCCI) spécialement conçue pour les PSP actuels et anciens. Cette thérapie consiste en un programme de huit semaines qui comporte un accès en ligne sécurisé au traitement des symptômes de dépression, d’anxiété et de Trouble de stress post-traumatique. L’équipe du PSPNET est dirigée par la Dre Heather Hadjistavropoulos, l’une des plus éminentes universitaires canadiennes en matière de TCCI. Le PSPNET est financé par une subvention de Sécurité publique Canada dans le plan d’action sur les blessures de stress post-traumatique. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur le PSPNET, visitez le https://www.pspnet.ca/fr/home/.

Travaillant au Québec,la Dre Amélie Fournier est associée de recherche clinique à l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP). Psyhologue principale et porte-parole du PSPNET au Québec, elle traite des sujets suivants :

  • Les conséquences négatives de la COVID-19 sur la santé mentale des membres du PSP au Québec qui ont demandé des services du PSPNET, et la nécessité d’offrir un soutien de toute urgence.
  • La manière dont le PSPNET peut aider les membres de notre PSP (y compris nos premiers répondants), à améliorer leur santé mentale et leur bien-être grâce à cette nouvelle ressource.
  • Des conseils généraux sur le maintien d’une bonne santé mentale pendant la pandémie de COVID-19.

[1] CBC News, Quebec’s firefighters say they need more support to deal with job-related PTSD https://www.cbc.ca/news/canada/montreal/post-traumatic-stress-fireighters-1.5004519

Conférence pour tous cette semaine

La conférence est ouverte à tous, et c’est le ministre de la santé fédéral qui est un des intervenants. Les  sujets en seront le renforcement de la collaboration sanitaire entre les pays. L’état des lieux comparatif avec nos principaux partenaires internationaux. Les conséquences de la pandémie sur la santé mentale au Canada et ailleurs. Les stratégies mises en place pour faire face aux impacts de la pandémie sur la santé mentale des Canadiens. L’animatrice en sera Dre Christine Grou, psychologue et présidente, Ordre des psychologues du Québec.  Le tout avec Bell cause pour la cause

https://www.corim.qc.ca/fr/conference/963/2022-01-25

Mise à jour janvier 2022 par André Maccabée

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

EXPO MANGER SANTÉ

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers