fbpx

Lachute en route vers son centenaire

Les golfs centenaires se feront de plus en plus rares, avec la valeur foncière  des terrains. Celui- ci, traversera son premier siècle en 2023 et ne risque pas de  devenir trop vite un lieu de résidence selon nous. Lors d’un événement sur place, il y a quelques années nous avions pris un café avec Benjamin Painchaud, directeur général du club de golf. Benjamin est presque né sur le terrain, son père y travaillait.

Le Club de golf Lachute est au coeur de la communauté depuis près de 100 ans. Fondé par l’un des pionniers de la ville, Gilbert E. Ayers, le club a été développé par d’autres grands noms tels que le célèbre architecte de golf Stanley Thompson et son protégé, Howard Watson, qui est également devenu lui-même un bâtisseur du Temple de la renommée. Le club a eu l’honneur d’accueillir des légendes telles qu’Arnold Palmer, Lee Trevino, Nick Price et la légende de la LPGA Judy Rankin qui a remporté l’Omnium canadien féminin de 1977 (La Classique Peter Jackson) qui s’est déroulé sur le parcours Thompson.

À cette époque, le club était reconnu comme l’un des meilleurs clubs de golf au Canada, mais au tournant du siècle, sa réputation avait diminué. En 2018, le club a été vendu au Groupe Boda qui a embauché une nouvelle équipe de direction qui relancerait le club. Avec des investissements majeurs dans l’équipement et la technologie ainsi que des efforts constants pour restaurer les terrains de golf à leurs conceptions d’origines, le club et sa réputation refont surface avec son nombre croissant de membres qui font du club un endroit où il fait bon vivre.

En 2022, ils ont un concours du 99e , 99 prix à gagner sur leur site. Et des prix d’ami pour des forfaits de plusieurs parties,  il en reste encore.  – Valides 7 jours sur 7, après 16h, transférables et valides indéfiniment. Nous avions joués sur le vieux parcours.

Le terrain  a été ré-ouvert après le passage du derecho  de juin,  mais cela a laissé bien des traces. Par moment nous avions l’impression que ls arbres nous surveillaient comme dans le Seigneur des Anneaux,  en fin de semaine. Les arbres avec leurs racines dans les airs avaient l’air d’avoir des bras., un peu irréel . Celui de la photo nous surveillait sur un départ. Notre départ était à 9h16 sur le parcours Watson.  Le parcours est en bonne condition compte tenu des caprices de Dame Nature depuis 2 mois, parfois on a déplacé nos balles, terrain sans verdure ou trop mou. Un vert est tout un défi, le trou du 14e de mémoire était comme une cuvette qui tourne en descendant vers la coupe. Il n’est pas facile, notre quatuor a fait peu de pars et nous avons perdus des balles, pas de temps pour les chercher, on a joué le parcours en 4h10. Au 9e pas de casse -croûte sans doute la pénurie de personnel, il manquait plus de 1,000 personnes en début de saison nous en avons parlés. Le travail se poursuit sur le terrain pour découper les arbres et le reste.

Sur leur site, un vidéo de 8 minutes 35  avec plein de photos d’archives  et de témoignages vous raconte tout cela.

Passez voir le site qui suit, on peut y manger, prendre un verre en fin de parcours, au 9e il y a des breuvages dans un distributeur.

Un club de qualité reconnu vous attend à quelques minutes de Laval, par la 50,  bonne partie.

: https://www.cglachute.ca/

.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day