fbpx

Le retour du Clos Jordanne, un des grands vins canadiens

Tout cela avait débuté au début du millénaire, dans le village de Jordan en partenariat avec la grande maison Boisset, le Clos Jordanne est né.  Selon plusieurs de l’industrie, de 2007 à 2016, Le Clos Jordanne®, vignoble de Jordan, en Ontario, a produit certains des pinots noirs et des chardonnays les plus réputés du monde. À l’origine, Le Clos Jordanne a été fondé dans le but de produire des vins de style bourguignon de très grande qualité, inspirés du terroir unique de Jordan.

Les vignes y ont été plantées avec des porte-greffes importés directement de la Bourgogne et les vignes à faible rendement ont été vendangées sans hâte : cueillies et triées à la main et transportées à l’aide d’un système gravitaire qui assure une manipulation délicate. Ces techniques, combinées à l’expertise personnelle de Thomas Bachelder dans la vinification en climat froid, ont contribué à produire des vins qui ont réellement augmenté les normes de qualité dans l’industrie du vin au Canada et fait connaître le terroir de la région du Niagara. « En tant qu’entreprise canadienne, il est si important pour nous de faire renaître les vins du Clos Jordanne et de redonner au vignoble sa place bien méritée sous les projecteurs de l’industrie du vin au Canada », avait  expliqué Jay Wright, président et PDG de Vins Arterra Canada. « Notre objectif est de redonner vie aux vins qui transmettent l’esprit de cet endroit très spécial. Personne n’est mieux placé que Thomas Bachelder, qui a une passion sans pareille pour cette région et ce vignoble, pour concrétiser cette vision.  Nous venons d’avoir il y a quelques jours, une deuxième rencontre virtuelle avec Thomas que nous connaissons depuis 3 décennies, il a comme tout comme nous un parcours de journaliste puis est tombé un peu dans le vin. Bourgogne et sur la route avant de revenir se fixer ici à Niagara . Il y a quelques mois, c’était comme un second vin, mais on en a très peu ici, et personne ne nous en avisés : https://www.citeboomers.com/grandes-signatures-du-vin-de-retour/

Le Grand Clos pour les fêtes

Avec Tom en virtuel nous avons donc dégustés les vins sur trois temps, la première avec lui, et curieusement les deux vins étaient carafés et ont été servis sur trois temps. Le vin évoluait tout le temps. La dégustation était un peu atypique, c’était le blanc, le rouge, ensuite le rouge et le blanc . Et nous les avons dégustés en comité mixte ensuite sur deux temps. Thomas avait une moustache movember qu’il  porte depuis les vacances d’été . Notre collègue Claude a fait tout un reportage étoffé que vous pouvez lire en complément, nous lui avons pris une photo des bouteilles. Il est même passé sur place. Beaucoup de lectures : https://vinformateur.com/coups-de-coeur/le-grand-clos-2019-chardonnay-et-pinot-noir/

Le blanc 2019 100% chardonnay :  Nous avons eu une douzaine de nez finalement sur les deux vins. Nous résumons les fiches.  Au nez des effluves complexes, fruits jaunes, agrumes, citron mûr, pâtisseries, mirabelle. La bouche enveloppante, un peu huileuse avec de notes calcaires et une belle acidité sur des reprises des effluves et des notes fleuries nous laisse penser qu’il peut faire du cellier longtemps. Nous allons en acheter 2-3 autres quand il arrivera car il arrive selon eux pour les fêtes mais avec la grève et le reste nul ne peut dire. Nous allons tenter de vous informer dès l’arrivée du vin.  Pour toute une série d’accords , le prix de 45,75$ est une aubaine pour un tel vin comme expliquait Thomas, selon nous le plus grand vin blanc canadien. Le site du monopole nous dit qu’il est dans 7 magasins, mais selon leur agence c’est le 2018, le 2019 arrive. https://www.saq.com/fr/14222851

Le rouge 2019: Un grand pinot noir tous pays confondus. Le nez selon Thomas est sur la belle framboise. Nous sommes d’accords mais un peu aussi de cerises  noires, épices douces  , fumée , fleurs , quelqu’un a écrit prunes noires. La bouche d’une grande personnalité avec toute une texture un peu séveuse, du calcaire. Les tanins sont fins  et cela donne des reprises des arômes  sur un boisé et une finale souple , longue et réconfortante. Nous lui  accordons une décennie au cellier pour le voir évoluer   Cette fois il est disponible dans environ 120 magasins au même prix d’ami  : https://www.saq.com/fr/14222886

Les deux vins sont dignes des grands vins bourguignons avec des noms en M qui sont 3-4 fois plus chers. Le Jordan Village est passé vite en petite quantité. nous n’avons pas eu les infos,  désolés, Et c’étaient selon Tom des millésimes pas faciles mais le potentiel est énorme.

Tom nous parlait même de bulles un jour ? Qui sait ?   Merci à tous nos comités. 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers