fbpx

Le temps de cueillir bleu au Québec

Le temps de la petite perle bleue, le bleuet est arrivé un peu plus tôt cette année, Vous avez le choix, celui cultivé ou le sauvage disponible dans plusieurs régions. Selon notre équipe, un peu des deux si vous le pouvez. Dans les deux cas, vous pouvez passez  chez un producteur qui offre l’auto- cueillette pour quelques dollars la livre. La version cultivée est plus grosse, elle est aussi à la bonne hauteur, mais la sauvage est plus sucré. Selon nos producteurs la saison va durer un bon mois cette année et la récolte sera bonne.

Les vertus des bleuets sont bien connus, il y en a tellement que nous vous recommandons le lecture du site suivant :  https://lamaisondubleuet.com/blogs/decouvrez-bleuet-sauvage/voici-5-raisons-pourquoi-vous-devez-manger-des-bleuets-chaque-jour

Les producteurs et productrices de bleuets sauvages du Québec vous invitent à faire le plein de la petite « perle bleue » fraîchement cueillie, que vous pouvez vous procurer dès maintenant aux quatre coins de la province, dans la plupart des kiosques et marchés publics ainsi que dans les magasins d’alimentation. Plus petit et plus sucré que son cousin cultivé, le bleuet sauvage se trouve principalement au Saguenay–Lac-Saint-Jean, sur la Côte-Nord, dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches. Le Québec demeurant LA destination pour les vacances estivales cette année, ne manquez pas de vous offrir un séjour dans l’une de ces régions pour participer à la cueillette de bleuets sauvages dans les bleuetières touristiques ou en forêt. Une belle activité à faire en famille, qui encourage l’économie d’ici ! Pour planifier votre activité d’autocueillette, rendez-vous sur le site perlebleue.ca.

Bon au goût et bon pour la santé, sous toutes ses formes !

On ne peut parler du bleuet sauvage sans évoquer ses fabuleux bienfaits sur la santé. Plusieurs scientifiques à travers le monde s’intéressent de près à la petite baie au goût prononcé et à sa capacité à lutter contre les maladies et les troubles liés au vieillissement, tels les maladies cardiovasculaires, certains cancers et l’Alzheimer. On attribue notamment les vertus des bleuets sauvages à leur teneur en anthocyanes, un pigment qui lui confère cette belle couleur bleu foncé. Aussi, ils sont riches en fibres et en vitamine C, tout en ne procurant que 90 calories par tasse. Une portion quotidienne d’à peine 1/3 de tasse de bleuets sauvages (75 ml), frais ou surgelés, suffit pour bénéficier de tout leur potentiel ! Pour des recettes, vous en avez plein sur le web.

Notre équipe va habituellement dans le rang 13 d’Orford , et pour 4,  nous ramassons environ 42 livres , ils fournissent tout sans frais au besoin, des contenants pour ramasser et des contenants de crême glacée Coaticook pour les ramener chez vous. C’était sur la ferme de la famille Berthelette qui est présente depuis plusieurs décennies que nous sommes passés, malheureusement il n’a pas de site web, il a fait dans son champ un musée agricole avec une vingtaine de machines qui ont parfois un siècle. Au 1850 du rang 13, avant pendant des années c’était chez Robert mais c’est fermé. La  variété la plus cultivée.  est grosse, et un peu amère,  il suffit d’ajouter du sirop d’érable et le tour est joué.

Selon nos chefs le sauvage est plus pour consommer et le cultivé pour congeler.

Ce document de la Terre de chez nous, vous dit tout sur la culture : https://www.laterre.ca/actualites/bleuet-en-corymbe-succulente-perle-bleue

Voila des entreprises qui continuent un peu partout dans les Cantons, vaut toujours mieux donner un coup de fil, car leurs sites ne sont pas à jour.  https://www.mrcmemphremagog.com/type-de-produit/autocueillette/

, https://www.createursdesaveurs.com/fr/autocueillette

Et pour tout le Québec et toutes les cueillettes possibles, passez voir ce site, https://saison.terroiretsaveurs.com/repertoire-autocueillette-ou-cueillir-des-fruits-et-des-legumes-au-quebec/

La saison débute, vaut mieux vérifier avant de passer. Pour tout savoir le document du Mapaq est disponible si vous cherchez sur le web.

1 Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • […] La famille Plourde, native d’Albanel au nord du Lac-Saint-Jean, fait l’acquisition de sa première bleuetière au tournant de 2014. Dès l’année suivante, les frères Johnny et David, accompagnés de leur père Jean-Claude, fondent l’entreprise Bleuet Royal et concentrent leurs activités commerciales à la récolte et la distribution de bleuets sauvages frais. L’entreprise se distingue rapidement par la qualité de ses petits fruits et l’efficience de ses opérations. Aujourd’hui, Bleuet Royal est un joueur important de l’industrie du bleuet sauvage frais et distribue dans plus de 300 points de vente partout au Québec de juillet à septembre. Vous savez que nous adorons le bleuet depuis des décennies. Nous en ramassons tous les ans avec noc chefs et nous en avons dans nos congélateurs. https://www.citeboomers.com/le-temps-de-cueillir-bleu-au-quebec/ […]

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

PARC SAFARI

SYNER G SUPPLEMENTS

SITE DE RECONTRES

NYLOZAN

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers

Media of the day