fbpx

Le vignoble éco-responsable Coteau des Artisans

Un couple en symbiose avec la nature et avec les habitants de leur région comme nous avons pu voir Jean-Robert et moi, lors de notre visite ont inaugurés le vignoble Coteau des Artisans en 2019 pour la belle saison . Le destin a fait qu’un jour ils ont achetés une ferme en ruines, pratiquement mais sur un site exceptionnel tout juste à la sortie du village de chaque côté de la rivière Noire . Il y a une décennie, ils ont construits sur place une maison qui domine la plaine si on veut. Quelques années plus tard, le couple, Monsieur avait une usine d’armoires de cuisine haut de gamme, et Madame était designer d’intérieur, aura une offre avantageuse pour leur commerce. Ils cherchent alors une seconde vie dans autre chose à partager avec les gens si nous pouvons dire, autour d’un verre de bon vin sans doute. Pourquoi pas un vignoble sur nos terres ?

Les années passent pour Jocelyn Deslandes et Karine Lamoureux , après 6 ans et un travail digne des 10 travaux d’Hercule , 6000 plantations de vignes sur un coteau qu’ils ont fabriqués, enfin modelé digne des pentes du Douro ils sont prêts. Ajoutez une idée originale, audacieuse et géniale, celle de faire de l’élevage en amphores. Les premières arriveront même par avion. Une idée de leur oenologue, Jean- Paul Martin, un français qui a son petit vignoble près de Magog, et qui conseille ici depuis les débuts de la décennie 90, dans plusieurs vignobles du Québec. Ses vins, ceux de la Grange , nous en avions dégustés un à Magog, il ne fait que des blancs en petite quantité, qui sont selon les chanceux qui les ont dégustés tous excellents. Il est sur une route entre Magog et North Hatley, celle d’un resto trop connu.  Les amphores sont un des plus anciens procédés de vieillissement du vin au monde, cela était et est encore utilisé en Georgie, le pays, pas l’état, cela fait plus de 5,000 ans, cette région est le berceau du vin.

Le couple a aussi construit des bâtiments fonctionnels et invitants, le bâtiment principal qui a trois niveaux qui arrivent avec le terrain. En 2019, le raisin va arriver au 3e niveau et descendra de lui-même par gravité au 1er. Dans la petite cave il y a même une source, qui descend de la montagne en filet sur le mur pour maintenir la température constante toute l’année, vous voyez la porte sur la photo du couple et la source coule derrière l’amphore sur la dernière photo. Le vignoble ouvre  ses portes pour la belle saison 2019. Un hasard fera qu’on en entendra parler et un beau dimanche en pleine fête du village, Jean-Robert et moi nous y avons passés plusieurs heures pour profiter du lieu, des gens et des vins, qui sont disons-le exceptionnels, pour un premier millésime tous pays confondus . Jean-Robert vient d’y repasser, 3 fois en trois ans.  

Le premier vin résumait toute la philosophie du vin que nous partageons depuis des décennies, le vin blanc sec Le Bonheur c’est maintenant, autrement dit Carpe Diem. 100% vidal. Une robe estivale, lance un bal de fruité surtout agrumes, je lui ai trouvé une trame de kiwi, un beau vin d’apéro, pour déguster entre amis comme c’était le cas sur place. Il y a l’Artisan blanc cuve inox et celui en amphore de grès, les deux sont exactement pareil en assemblage, les deux , frontenac blanc et gris. Que fait dans ce cas l’amphore ? Elle amplifie la complexité, cela ajoute de la minéralité, des arômes secondaires comme le miel, et encore plus de finesse. Les deux sont secs, pas d’excès de sucre ici, ce qui nous donne un préjugé favorable au départ. Le sucre sert trop souvent à camoufler le vin, quand il est plus ou moins bon. Les deux derniers blancs sont pour les fruits de mer.

Cette année nous avons pu déguster leur rosé 2019, assemblage des deux frontenac. En duo et en comité mixte .Une robe saumon pâle. Au nez et en bouche, du beau fruit . des nuances agrumées, une touche fleurie, les saveurs demeurent avec une longue finale, parfait pour vos salades et sur le patio.

Le grand moment c’est toujours avec les rouges, l’Artisan rouge régulier, frontenac, marquette et petite perle, est encore jeune, il a encore ses tanins, nous aurions pris le temps de le carafer, si on en avait eu le temps. Il est très fruité fruits rouges un peu pinot noir, un cépage que nous aimons bien, cerise, framboise. Toujours sec. Puis le dessert, celui dans l’amphore de terre cuite de Bordeaux avec sensiblement le même assemblage, 6 mois d’amphore, le couple va poursuivre pour se rendre à 12 mois sous peu pour voir ce que cela fera , à voir autour des célébrations de fin d’année . Le 2019 offre toujours une belle complexité, merveilleusement équilibré, plus de finesse, on tombe dans le minéral, le cassis vibrant sur un fruité délicat. Tanins fins, touche d’acidité juste assez pour maintenir les saveurs qui prennent de l’ampleur en bouche, avec une belle allonge. Nous l’avons repris ensuite a la maison, en comité mixte, il a fait l’unanimité, soyeux et raffiné a été dit. 

La question qui tue dirait Guy-A Lepage. Combien de temps faut-il garder de tels vins? Vont-ils se bonifier en cellier 4-5 ans ? Bien malin qui pourrait nous le dire, chose certaine ils sont excellents maintenant, idéalement achetez en 2-3 et prenez en un dans 3 ans et l’autre dans 5. Nous en avons rapportés que nous dégusterons avec des mets, cela tombe bien selon un chef connu, cela va avec du gibier sur le gril et notre directeur Claude en a au frais. Ils planteront encore quelques milliers de vignes pour répondre à la demande.

Ce vignoble vaut le détour, calculez un deux-trois heures pour bien apprécier l’endroit, c’est à 20 minutes de l’autoroute 10, sortie Waterloo. Un artisan est quelqu’un qui fabrique des oeuvres d’art avec ses mains, cela s’applique parfaitement au couple. Ils ont souvent des vindredis, des vendredis festifs au vignoble avec de la musique sur la terrasse avec des camions de cuisine de rue. Ils font partie de la route des vignobles de l’Estrie. Passez les voir, au plus vite. C’est à Béthanie, un petit village agricole de 300 personnes qui cultive du soya dans le Val St-François. Avec les consignes, ils se sont adaptés, tout se passe sur la terrasse, qui a trois niveaux. C’est ouvert sur rendez-vous la semaine, et les fins de semaine, leur programme vindredis est remis en 2021. Pour les prix sur place, voir leur site,  ils sont aussi dans une quarantaine de boutiques. Idéalement suivez leur facebook pour tout savoir : https://www.coteaudesartisans.com/

Lors de notre visite de 2019, nous avions rencontrés sur place le maire, Boniface Dalle-Vedove, et son équipe. Merci à tous et à toutes pour leur accueil, Parize Germain nous avait  envoyés des photos avec le maire .

Merci à notre photographe senior Jean Robert Dupont pour ses commentaires et ses photos, il en a pris une trentaine sur place tellement il trouvait le site exceptionnel. Merci aux gens de la photo, nous leur avons demandé la permission de les photographier. Juillet 2020, nous venons d’y repasser et nous vous en reparlerons tout le mois d’août. En tout une dizaine de personnes de nos comités ont dégustés leurs vins. 

 

 

 

 

 

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers