fbpx

L’eau, le réchauffement climatique et la sécheresse

Au tournant du millénaire notre équipe écrivait que l’eau serait le défi du millénaire et du siècle, et que le réchauffement climatique serait la cause de bien des désastres, cela était un peu trop prophétique de notre équipe. Nous n’avons qu’à lire les médias pour le savoir, la situation est grave dans l’Ouest Canadien mais imaginez dans les autres pays dont ceux du Tiers-Monde.   

Un livre, Fuir le couloir de la sécheresse  nous en parle, ce n’est pas au cœur de l’Afrique ou de l’Asie mais ici, cela touche trois pays que nous connaissons bien, certains nous fournissent de la main- d’oeuvre agricole, l’autre tente de devenir touristique de nouveau. Les pays sont le Guatemala, le Honduras et un un pays sur lequel notre équipe avait écrit un livre touristique le Salvador.  Un collaborateur y a acheté un terrain sur le bord de la mer en 2019, et il y a eu une émission sur Évasion sur ce pays.

Le lent saccage de l’Amérique centrale, est une série de reportages de collègues.  Pour nous faire prendre conscience de la situation alarmante. On peut y relire les inégalités entre ces pays et le nôtre, avec des troubles politiques et de la  corruption en plus. Notre mode de vie n’aide pas non plus.   Le 4e de couverture nous en dit ceci : À l’automne 2019, nos collègues  journaliste Guy Taillefer et le photographe Valérian Mazataud ont parcouru le « couloir de la sécheresse » en Amérique centrale, couloir qui traverse le Guatemala, le Honduras et le Salvador. Cette large bande côtière est aujourd’hui considérée comme l’une des régions les plus vulnérables aux changements climatiques. Dans ce livre, qui regroupe des articles parus dans Le Devoir ainsi que des textes inédits, les lecteurs et les lectrices les suivent dans leur périple       

Les chiffres qui frappent débutent le livre, en 2020 , 3 milliards de personnes, soufrent de pénurie d’eau et on se plaint si nous ne pouvons pas arroser la pelouse. Et le réchaffement climatique fait migrer 30 millions de personnes vers nos voisins américains depuis quelques années, nous en avons tous entendus parler avec le président orange. Le  couloir c’est une distance de 1 500 kilomètres de côtes et cela arrête au Costa Rica. La pandémie n’aide en rien car souvent les familles survivent avec le travail dans les autres pays qui a été affecté partout comme ici en 2019- 2020, Selon nos sources cette année cela va mieux pour les travailleurs étrangers.

Le livre nous présente des gens qui veulent s’en sortir, sur tout pour leurs enfants, sortit de leurs vies de misère en allant vivre ailleurs. Les taux de pauvreté sont extrêmes. Trump avait en plus coupé l’aide dans ces pays. La sécurité alimentaire est compromise, ils travaillent forts comme dans le café, et cela profite a des gens qui sont dans des bureaux pas aux agriculteurs. Il y a plein de photos éloquentes,  un document essentiel qui devrait selon nous, être dans les écoles secondaires, cessons de nous plaindre.

Aux éditions Somme Toute. 100 pages avec des pages de références bibliogrpahiques pour poursuivre votre réflexion, Amélie en a pour vous.

https://www.leslibraires.ca/livres/fuir-le-couloir-de-la-secheresse-guy-taillefer-9782897941727.html

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers