fbpx

Les aînés restent au volant plus longtemps

La surprise est de taille : depuis 2015, c’est chez les femmes âgées de 75 ans ou plus que l’on observe la plus importante augmentation du nombre de véhicules assurés selon les plus récentes statistiques publiées par le Groupement des assureurs automobiles (GAA).

La mise à jour des statistiques annuelles du GAA révèle en effet un palmarès surprenant : au cours des 5 dernières années, on remarque une augmentation de 31 % du nombre de véhicules assurés chez les femmes de 75 ans ou plus. Pour les hommes du même âge, cette augmentation s’élève à 23 %. Ainsi, chez les aînés de plus de 75 ans, le nombre de voitures assurées entre 2015 et 2019 est passé de 102 631 à 134 771 pour les femmes, et de 176 097 à 216 727 pour les hommes.

Pour l’ensemble des automobilistes, l’augmentation du nombre de véhicules assurés au cours des 5 dernières années est de 5 %. Chez les conducteurs les plus jeunes, on observe une diminution respective de 8 % et 7 % chez les femmes et les hommes de moins de 25 ans. « Au reflet d’une population qui vieillit, on remarque que les personnes âgées veulent conduire plus longtemps. En revanche, le nombre de jeunes propriétaires d’un véhicule assuré est en baisse. Des tendances complètement opposées entre les jeunes automobilistes et les plus âgés ! » commente Anne Morin, responsable des affaires publiques.

Hommes ou femmes, jeunes ou plus âgés, qui a le plus d’accidents?
Si jusqu’à 29 ans, ce sont les hommes qui ont la fréquence de sinistres la plus importante, la tendance s’inverse dès 30 ans, âge à partir duquel on observe un taux de collision plus élevé chez les femmes, selon les données de 2019. Notons toutefois que pour les deux sexes, l’expérience de sinistres s’améliore progressivement à mesure que les conducteurs vieillissent, jusqu’à 65 ans où l’on observe une légère hausse de sinistres. Sans surprise, les conducteurs de 24 ans et moins, hommes ou femmes, sont ceux qui affichent les fréquences de réclamations pour une collision les plus élevées. Alors que la fréquence de collision pour l’ensemble des automobilistes s’établit à 4,72 %, elle grimpe respectivement à 11 % et à 9 % chez les hommes et femmes de 16 à 20 ans et à 8 % et à 7 % chez les 21-24 ans. De tous les groupes d’âges, ce sont les automobilistes âgés de 45 à 64 ans qui ont le moins d’accident.

Coût d’une réclamation : variation importante selon l’âge et le sexe
Fait intéressant : le coût moyen d’une réclamation pour collision varie significativement selon l’âge et le sexe de l’assuré. En 2019, le coût moyen varie entre 3 836 $ et 5 424 $ chez les femmes alors qu’il s’élève de 4 338 $ à 6 597 $ chez les hommes. « À la suite d’une collision, les véhicules conduits par des femmes ont sans doute des dommages moins importants. Cette observation s’applique aussi chez les automobilistes plus âgés » précise Anne Morin.
En savoir plus : https://gaa.qc.ca/fr/statistiques/criteres-de-tarification/.
Les chiffres ont été arrondis pour faciliter la lecture.
SOURCE Groupement des assureurs automobiles

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers