fbpx

Les cinq principales arnaques liées aux entreprises et au travail à domicile

arnaque

La plupart des gens savent qu’il faut éviter d’ouvrir un courriel venant d’un prince nigérien, ou de cliquer sur l’article vantant un conseil bizarre qui permet de perdre du poids et que les médecins détestent. Cependant, certaines arnaques peuvent s’avérer plus difficiles à reconnaître et encore plus difficiles à éviter.

Les arnaques liées aux emplois et aux entreprises présentent des perspectives particulièrement tentantes pour leurs victimes parce qu’au premier abord, elles ressemblent à une offre d’emploi. Certains de ces emplois pourraient vous causer beaucoup d’ennuis. Voici cinq mécanismes qui devraient retenir votre attention.

1. Arnaques liées au travail à domicile. Une arnaque courante consiste à se présenter comme une offre d’emploi dans laquelle vous devenez un « client mystère » testant un service de virement de fonds. Les fraudeurs vous envoient des chèques et vous, la victime, devez renvoyer les fonds à l’aide du service. Les fraudeurs vous disent de prendre une commission, mais comme les chèques sont faux, vous êtes pris.

2. Arnaques du faux PDG. L’arnaque du faux PDG, l’une des arnaques les plus audacieuses, cible des employés de grosses organisations. Les fraudeurs vous envoient une imitation convaincante d’un courriel d’un cadre supérieur de l’entreprise. Ils envoient des demandes urgentes de virements de fonds pour des dépenses apparemment légitimes, comme l’obtention de contrats. Le pire, c’est que les fraudeurs attendent en général que le cadre supérieur en question soit en voyage ou difficile à rejoindre. Lorsque le patron revient, vous apprenez que la demande était une arnaque et que l’argent de l’organisation a disparu.

3. Arnaques d’emploi ou de revenu garanti. Ces arnaques vous garantissent un emploi ou un revenu minimal. En général, les fraudeurs communiquent avec vous par courriel, et vous demandent de verser un montant d’argent initial pour couvrir des dépenses matérielles apparemment légitimes comme un logiciel ou leur plan d’entreprise. Mais dès qu’ils ont votre argent, ils disparaissent et vous laissent dans une situation pire qu’avant.

4. Fausses possibilités d’affaires. Ces possibilités d’affaires apparemment lucratives demandent des paiements initiaux, souvent pour quelque chose qui ne fonctionne pas ou qui ne correspond pas à ce que vous attendiez. Dans certains cas, les fraudeurs offrent même des incitatifs pour recruter des employés additionnels dans la fausse entreprise.

5. Arnaques par annuaires d’entreprises. Cette arnaque cible les entreprises de taille moyenne ou les grosses entreprises plutôt que des personnes. Le fraudeur envoie une facture à une entreprise pour des frais de publicité ou de référencement dans une revue ou un magazine précis alors que personne ne les a autorisés. Le service de comptabilité de l’entreprise paie la facture sans réaliser que l’entreprise n’a jamais accepté de payer pour une publicité ou un référencement.

Pour obtenir plus de renseignements, consultez les sites www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/fraude et www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/

Source : www.leditionnouvelles.com

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers