fbpx

Les Hasards de la Vie

Voici des livres de ce printemps qui nous donnent des visions du monde d’hier et d’aujourd’hui, le tout avec un peu d’humour. Des réflexions sur le hasard dans nos vies. Un autre nous prouve que le rôle des femmes a évolué depuis un siècle au Québec heureusement pour notre société .

5 livres forts intéressants par des gens d’ici

Le 1er est Amour, Suppléance et autres catastrophes. Une finissante en enseignement nous raconte ses déboires, de sa première année de suppléances, avec un peu de tout au primaire. Nous n’avons pas connu cela, j’ai remplacé une femme enceinte qui n’est jamais revenu, je suis devenu vite le prof pas le suppléant. Deux de notre groupe ont donné de la suppléance pour dépanner à leur retraite au primaire en plus. Cela aurait pu faire aussi un livre. Nous sympathisons avec l’autrice qui a maintenant 30 ans et qui nous raconte sa première année avec des amours en plus . Tout se complique.  Voici un peu le résumé de la maison d’édition : Marie-Louise avait tout planifié : dès qu’elle aurait terminé son baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire, elle dénicherait un bon emploi, s’achèterait une maison, se marierait et aurait beaucoup d’enfants. Mais, au lendemain de son bal, elle fait le triste constat que rien ne semble vouloir aller comme prévu. À croire qu’elle n’a pas bien lu le manuel d’instructions de la vie d’adulte…Elle remplace au jour le jour souvent sans préparation, en musique, dans des sorties en vélos, c’est un peu l’enfer. Rien n’est facile, et si en plus l’amour se pointe que faire pour concilier tout cela ? 338 pages que tous  les parents devraient lire pour comprendre les profs. Une année riche en rebondissements. Elle survivra.

André-Anne G Dufour, chez les éditeurs réunis.   https://www.leslibraires.ca/livres/amour-suppleance-et-autres-catastrophes-andree-anne-g-dufour-9782897836467.html

Le 2e: La Dame de la rue des Messieurs-Un soir de mars à Vienne, Tomas, pianiste d’ambiance dans un café, égrène l’accord final d’une valse en philosophant sur l’amour, cette volontaire illusion. Le hasard arrivera ici, car survient une femme en noir qui lui demande s’il donne des leçons. « Seulement aux gens qui n’ont aucune ambition, madame. » L’inconnue lui laisse néanmoins son nom et son numéro de téléphone : Michèle semble convaincue qu’il acceptera. Deux problèmes surgissent. L’élève a de l’ambition, et elle se blesse en chutant dans la vieille ville. Immobilisée en Autriche, la voyageuse devient le personnage central de ce que les amis de Tomas appellent le feuilleton de la dame de la rue des Messieurs. Cela avec beaucoup de références musicales. C’est du docteur écrivain amoureux de la musique, qui écrit normalement des histoires policìères dan nos îles. Nous avons adoré.

Jean Lemieux, chez Québec Amérique : https://www.leslibraires.ca/livres/la-dame-de-la-rue-des-jean-lemieux-9782764446140.html

Le 3e : La maison d’Hortense : 1935 : Tome 1- Le temps de la crise. Printemps et  l’été 1935, on suit les aventures d’une poignée de femmes, locataires de la même pension de famille, rue Drolet sur le plateau. Elles tentent de tirer leur épingle du jeu dans un monde où les inégalités entre les sexes sont énormes et incontournables. Une conduit tant bien que mal et tente d’aider les autres. Le tout autour du carré  Saint-Louis, appellent la Maison d’Hortense, une pension de famille tenue par une veuve du même nom.

La jeune Justine Tourville, voisine de la pension, est fascinée par ces femmes qui représentent, à ses yeux encore naïfs, l’image de l’émancipation.  Au début du printemps, plusieurs événements bouleverseront la vie de Justine. Heureusement, elle parviendra à garder la tête froide et à prendre les meilleures décisions , parfois elle se fera un peu avoir. Les inégalités hommes femmes et entre les classes étaient énormes.

Maryse Rouy, adore les histoires, elle écrit bien, 316 pages chez Hurtubise. https://www.leslibraires.ca/livres/la-maison-d-hortense-t-1-maryse-rouy-9782897818135.html

Le 4e : A Reculons fait un peu bande à part. Le narrateur, un écrivain entre deux bourses et en manque d’inspiration, mène une vie tranquille à Montréal. Lorsqu’il est appelé à retourner dans sa ville natale pour régler un problème familial, il éprouve une certaine réticence, mais il réalise vite le potentiel des événements à venir comme matériel d’écriture. Arrivé à Saint-Hyacinthe, l’aventure prend une tournure pour le moins inattendue et le narrateur se retrouve pris dans un maelstrom de situations étranges qui le mèneront à l’hôpital. D’intrigantes magouilles se trament, de vieilles rancunes refont surface, et le héros, obnubilé par son constant désir de fiction, se retrouve alors plongé dans un roman noir qui n’a rien de fictif. C’est un peu inspiré par des histoires de famille selon lui. Un livre plein de hasards, la vie n’est jamais si ordinaire.

Philippe Chagnon, 144 pages aux édition Hamac.

Amélie en a pour vous :  https://www.leslibraires.ca/livres/a-reculons-philippe-chagnon-9782925087618.html

Le 5e est notre préféré d’un de nos auteurs préférés: Le hasard n’existe pas… je l’ai rencontré ! S’appuyant sur son expérience personnelle, l’auteur s’intéresse aux différentes formes du hasard. Le tout par un patriarche grand communicateur, Monsieur Alain Stanké que nous avons l’honneur de connaître. Il aurait pu mourir 20 fois, dès ses 7 ans, et dans bien d’autres ciconstances, c’est le cas de le dire, c’est tout un survivant vu qu’il a fait les camps de la 2e guerre. Il nous en raconte des hasards les siens et ceux  des autres, la plupart sont heureux. Ce n’est pas la première fois qu’il nous en parle. Pour certains, il s’agit de coïncidence, de synchronicité ou du destin. Pour d’autres, du mystère de la providence. Paul Valéry disait, lui, qu’il n’y avait rien de plus naturel en ce bas monde que le hasard, ni de plus constant que l’imprévu. » Tout ce qui nous échappe ou qui se dérobe à notre perception du réel nous intrigue. Fasciné, comme beaucoup d’entre nous, par les coups imprévisibles du destin, nous pouvons même y lire  les détails de la rencontre de notre premier ministre Justin et de la première dame. Cela a été une série de hasards.  Parfois cela dure quelques pages, parfois une demi-page.

Chez Hugo : https://www.leslibraires.ca/livres/le-hasard-n-existe-pas-je-alain-stanke-9782755693478.html

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers