fbpx

Les jus de légumes, de véritables élixirs de santé. Mais pourquoi ?

Les jus de légumes frais gagnent en popularité. Mais plusieurs se demandent si c’est nettement mieux de manger des légumes entiers  ? Nous allons dans cet article décrire dans quelles situations ou pour quels profils les jus de légumes frais sont recommandés et quels sont leurs bénéfices.

À qui s’adresse les jus de légumes frais?

Les jus de légumes sont intéressants pour un vaste spectre de personnes dévitalisées, fatiguées, avec un régime déséquilibré ou rencontrant des problèmes digestifs et intestinaux (syndrome du côlon irritable, maladies inflammatoires de l’intestin, etc.). Contrairement aux aliments entiers qui exigent plusieurs heures de digestion avant que les nutriments qu’ils contiennent soient assimilés au niveau cellulaire, les jus de légumes arrivent directement dans notre système digestif prêts à être assimilés, non emprisonnés dans la cellulose.

Par conséquent, les jus extraits de légumes frais et crus offrent un moyen par excellence de fournir à nos cellules et à nos tissus un apport substantiel et rapide en nutriments et enzymes dont nous avons besoin. Donc, il est d’une importance vitale d’avoir recours aux «aliments vivants» pour donner à nos cellules ce qu’il leur faut pour se réparer au fur et à mesure qu’elles se reproduisent, et l’apport de jus frais à notre régime alimentaire assure l’assimilation rapide et facile des éléments nutritifs.

Faire ses jus soi-même à la maison ou les acheter tout faits?

Aucun jus embouteillé acheté au magasin ne contient tous les éléments vitaux que le jus frais fait renferme. Il faut savoir que les enzymes commencent à disparaître d’un liquide après environ une demi-heure. De plus, pour en assurer la conservation, les jus embouteillés doivent être portés au point d’ébullition, ce qui en fait des substances «mortes», car toutes les enzymes sont tuées par la chaleur.

La meilleure solution reste donc de faire vos propres jus, il faut pour cela utiliser un extracteur qui «mastique» les légumes, c’est-à-dire qui broie la paroi cellulaire de la fibre. Les extracteurs à jus meilleur marché, de type centrifuge, «grattent» les légumes plutôt que de les broyer, et bien des nutriments restent dans la fibre.

Résumé des jus qui présentent le plus d’intérêt pour votre santé.

Le jus de carotte

Les quantités raisonnables sont de 300 à 500ml par jour. Il a pour effet d’aider à la normalisation du système tout entier. Il représente la plus riche source de vitamine A que le corps humain puisse assimiler rapidement, et assure une importante provision de vitamines B, C, D, E, G, et K. Il ouvre l’appétit et facilite la digestion. Il est particulièrement riche en éléments alcalins organiques vitaux tels que le potassium. Il présente aussi une bonne teneur en calcium, magnésium et fer, tandis que le phosphore, soufre, silicium équilibrent parfaitement les précédents.

Il est souvent recommandé pour la consolidation et l’entretien de la structure osseuse des dents (calcium, vitamine K) ainsi que la santé oculaire (pro-vitamine A, antioxydants). Le jus de carottes cru est un agent de soutien à l’immunité (vitamine A, C et B6) et au système nerveux, stimulant de la vigueur et de la vitalité. Les faiblesses hépatiques et intestinales sont parfois dues à des carences en éléments dont le jus de carotte est riche. Le jus de carotte est également un allié dans la protection de la peau, riche en antioxydants (lutéine, B-carotène, zéaxanthine) et nutriments précurseurs de la mélanine, qui protège la peau des ultraviolets solaires et lui donne son hâle. En outre, les problèmes de peau sèche, dermatite, et autres taches cutanées sont souvent dues à des carences en éléments nutritifs que contient le jus de carotte. Les glandes endocrines, gonades et glandes surrénales principalement, ont besoin des nutriments présents dans le jus de carotte cru.

Le jus de carotte présente une combinaison d’éléments nutritifs pour la totalité de l’organisme. Moins sucré que le jus d’orange, le jus de carotte reste néanmoins le plus sucré des jus de légumes, aussi on le consommera avec discernement en cas de profil diabétique ou prédiabétique (l’absence de fibres augmentant sa charge glycémique).

Le jus de betterave

La betterave est riche en bétalaïnes (bêtacyanines, bétaxanthines), flavonoïdes, polyphénols, saponines et les nitrates inorganiques. C’est aussi une riche source de divers minéraux tels que le potassium, le sodium, le phosphore, le calcium, le magnésium, le cuivre, le fer, le zinc et le manganèse. Les nitrates du jus de betterave, transformés en nitrites au contact de la salive, ont un impact sur l’apport d’oxygène aux muscles, l’efficacité musculaire, la tolérance et l’endurance et peut ainsi avoir un impact positif sur les performances sportives.

Des études suggèrent que le jus de betterave possède des propriétés protectrices rénales. Pris en parallèle des traitements on constate une amélioration des paramètres fonctionnels rénaux chez les patients atteints de troubles rénaux. Au niveau glycémique, les études montrent que la consommation régulière de jus de betterave retarde efficacement la réponse glycémique après les repas et diminue le pic glycémique. Les bétalaînes s’avèrent également prometteurs contre l’inflammation. Un nombre encore limité d’études montrent que, pris sous forme de complément alimentaire, les extraits de betterave peuvent s’avérer anti-inflammatoires, notamment chez des patients d’arthrite.

Enfin, un nombre croissant d’études montrent la richesse antioxydante du jus de betterave (flavonoïdes, triterpènes, caroténoïdes, bétalaïnes) ainsi que son potentiel anticarcinogène et anti-mutagène, mais les études cliniques manquent pour pouvoir en tirer des recommandations claires à ce stade.

L’excrétion d’urine rouge ou rose ou la coloration des selles juste après l’ingestion de betteraves rouges se produit fréquemment (du fait de bétalaïne non métabolisée) mais est, sauf signe d’une autre pathologie, bénin. Du côté des précautions d’emploiprendre du jus de betterave en excès peut générer des crampes stomacales ou peut écœurer du fait du processus de détoxification hépatique et de sa richesse en minéraux. De ce point de vue, les personnes souffrant de pathologies d’accumulation minérale (hématochromatose, maladie de Wilson, etc.) devraient sans doute l’user avec parcimonie ; symétriquement il s’avèrera utile pour les personnes anémiées et pour la production d’hémoglobine. Riche en acide oxalique, on l’évitera ou le limitera en cas de calculs rénaux.

 Le jus de concombre

Le concombre est très riche en eau et très faible en calories. Il possède également une action nettoyante sur le corps en aidant à éliminer les déchets métaboliques et les toxines chimiques. Il est probablement un des meilleurs diurétiques naturels que l’on connaisse. Il favorise la pousse des cheveux grâce à son taux élevé de silicium et de soufre, surtout associé au jus de carotte-laitue-épinards. Il permet également une réhydratation de la peau de l’intérieur et de conserver une belle peau après une exposition au soleil.

Le jus de concombre est aussi constitué de 10% de sodium, 7,5% de calcium 20% de phosphore et plus de 40% de potassium. Une composition qui en fait un allié dans la régulation de la tension artérielle. D’autre part, les spécialistes des jus conseillent fréquemment la synergie du jus de concombre et du jus de carotte aux personnes sujettes aux rhumatismes, qui résultent d’une rétention excessive d’acide urique. L’ajout de jus de betterave à cette combinaison hâte, dit-on, le soulagement.

Le jus d’herbe de blé

Un des jus les plus complets disponibles dans la nature : le jus d’herbe de blé. Sa préparation est un peu plus compliquée mais c’est, si l’on peut dire, le jus des jus, dont l’usage a été popularisé par Ann Wigmore, fondatrice de l’institut Hippocrate, dès les années 1940.

Le jus d’herbe de blé contient en effet un concentré exceptionnel de substances nutritives : flavonoïdes, vitamines A, B, C et E, 92 des 118 minéraux, 17 acides aminés (dont les 8 essentiels), enzymes en quantité…En quelques jours, il est possible de préparer à la maison un jus capable de récupérer votre énergie vitale et d’améliorer la plupart des problèmes de santé globale.

Le jus d’herbe de blé contient également une très forte concentration de chlorophylle qui va permettre une régénération du sang. La chlorophylle permet en effet de « fabriquer du sang neuf » en augmentant la production d’hémoglobine et de globules rouges chez les personnes anémiées. L’ajout de fer augmente cet effet antianémique. Une étude chinoise montre également un impact positif sur la production de globules blancs chez des personnes leucopéniques. Un article de synthèse faisant le bilan des quelques études cliniques disponibles sur les bénéfices santé du jus d’herbe liste des problématiques aussi différentes que la polyarthrite rhumatoïde, le diabète, l’obésité, la rectocolite hémorragique ou le stress oxydatif.

Durant une cure de jus d’herbe, on suggère de consommer au moins 20 à 30 ml par jour, et de monter temporairement à 60 ml en cas de dévitalisation plus avancée.
Vous trouverez la version intégrale de cet article au lien suivant 
: https://arcturius.org/les-jus-de-legumes-elixirs-de-sante/
Santé vous bien

Par Colombe Gauvin N.D.
Pour infos supplémentaires, visitez le https://synergsupplements.com

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers