fbpx

Les produits de la distillerie Mariana, Rhum, Gin et un Amaretto

 Après le vin, et la bière, c’est dans les alcools que le Québec  se démarque avec de plus en plus d’alcools avec des touches québécoises. Certains produits sont totalement québécois ,d’autres ont des touches québécoises, c’est le cas des rhums. Car même avec le réchauffement, la canne à sucre ne pousse pas encore chez nous.

La base vient des Antilles, c’est soit du jus de canne, soit de la mélasse. La canne c’est parfois comme des cépages, il y a des variétés. Notre équipe parcoure les routes du rhum depuis 4 décennies cette année, des rhums nous en avons dégustés des centaines. Sur le site du monopole, on parle de rhums canadiens, une trentaine, il y a le Bacardi dans leur liste, cela vient de Porto Rico. Que retrouve t-on de canadien dans le Bacardi??  Morbleu c’est une histoire de passion, le mot peut vouloir exprimer soit la surprise soit la colère, un terme de marins.

Le Morbleu est un produit de la distillerie Mariana, deux amis  Jonathan Couturier et Jean Philippe Roussy qui se sont établis à  Louiseville, en Mauricie. Je leur ai parlé deux fois au téléphone, et nous attendions depuis leurs produits, c’est parfois compliqué avec notre monopole. Nous avons eu finalement un trio de la maison en 2019 . Le magazine de la culture rhum, que nous recevons fréquemment, a même écrit une chronique signé par notre collègue Yan Aubé, qui parle du rhum qui était fait ici en 1769, autour de Québec sous la conquête anglaise, cela fait donc des siècles que le rhum est finalisé ici.

Le morbleu est un rhum épicé, la base vient de Trinidad et Tobago, c’est comme la recette du colonel, on y met ensuite, des épices , au début c’était 4, maintenant c’est 5, cela donne des arômes uniques  et complexes selon nos deux dégustateurs. Depuis 2016 le produit est distillé et est devenu un des rhums populaires d’ici.  Voila ce que dit le site de leur agence, Une aventure légendaire! Rhum épicé affiné au Québec. L’aventurier sera charmé dès l’abord par les traits uniques du rhum épicé Morbleu. Guidés par ses notes d’épices exotiques et raffinées, les astres s’alignent pour créer un moment unique qui restera gravé dans le temps. Frais, léger, une petite touche mentholée, pas vanillé comme bien d’autres rhums. Le bleu de l’étiquette reflète la fraîcheur à l’encontre de la couleur rouge des autres rhums.

Et ce que dit le site de la SAQ : Morbleu est un rhum épicé comptant 5 épices : la cardamome, l’anis étoilé, le romarin, la cannelle et la vanille. En bouche, il dévoile de légères notes fraîches et herbacées rappelant la menthe, soutenues par une texture soyeuse et souple. La finale est dominée par les effluves de mélasse, de vanille et de cannelle. Passez en acheter, pas de problèmes, il est dans 277 magasins.  https://www.saq.com/page/fr/saqcom/rhum-epice/morbleu-rhum-epice/13261664

Selon notre dégustateur Benito, c’est le rhum parfait pour admirer les couchers de soleil sur nos patios. En 2017, notre collègue et ami, Monsieur Bulles, en avait parlé :  http://www.monsieurbulles.com/index.php?id=589

Nous avons dégustés deux autres produits de la distillerie Mariana, le Canopée, un gin forestier, et un amaretto , Avril,   les deux ont une touche d’érable ce qui nous donne un préjugé favorable. es deux sont des produits typiques, uniques et délicieux en vente au monopole. Le canopée, s’inspire de la nature qui nous entoure. Combinant cinq aromates forestiers : le genévrier, l’épinette noire, le thuya, le bois de chêne et le bois d’érable, c’est une promenade dans la forêt après une pluie chaude, cela réconforte les sens, avec des notes boisées et fumées, une finale riche et longue. 35,25$ dans plus de 300 magasins : https://www.saq.com/page/fr/saqcom/dry-gin/distillerie-mariana-canopee/12880851

Et l’Avril ( inspiré de l’Amaretto)  est un elixir de jouvence, délicat, élégant et raffiné, que nos dames adorent. Une belle douceur, pour le temps des fêtes. 35,25$ il titre 26% d’alcool, partout au monopole. Près de 400 magasins.  https://www.saq.com/page/fr/saqcom/liqueur-damande-et-noyau/distillerie-mariana-avril-amaretto/13673941

La Distillerie Mariana vit une croissance exponentielle depuis sa fondation. Les fondateurs, Jean-Philippe Roussy et Jonathan Couturier, ont décidé qu’il était temps pour eux de passer le flambeau à un nouveau propriétaire. Originaire de la Gaspésie, tout comme les fondateurs, Philippe Leblanc voit grand pour l’entreprise mauricienne. Toutefois Jean-Philippe va demeurer le distillateur.

 

.

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers