fbpx

Les Restos du Château Frontenac, un trio à découvrir

Le château Frontenac, avec sa nouvelle offre de restauration  est un endroit découvrir, les restos sont devenus intéressants, pour tous ceux et celles qui passent dans le coin, avec une offre diversifiée pour tous les budgets et les occasions de bien manger, avec une vue imprenable sur Québec et le Vieux Québec. Nous n’avions pas eu la chance de passer prendre un repas depuis une décennie, au château. Avec la nouvelle offre, et le 125e , notre quatuor nous avons fait la visite, et expérimenté les trois expériences gastronomiques du chef Stéphane Modat sous la grande direction de Frédéric Cyr.  Nous avons eu la chance de rencontrer les deux lors de notre journée d’arrivée avec l’événement Homards de la Gaspésie, avec des plats uniques de ces deux artistes de la gastronomie.

Le premier soir, nous avions réservés au  Sam Bistro exécutif dont le décor se veut le rappel du passé de voyages en train de la compagnie CP. Le nom est inspiré par le fondateur de Québec, Samuel de Champlain,il  met en vedette les plus récentes tendances culinaires dans un cadre informel avec une cuisine à aire ouverte ,  La verrière du Sam offre une vue exceptionnelle sur le fleuve Saint-Laurent. Petit problème nous avions un peu moins faim , après notre événement homard. Nnous avons bien apprécié le repas, un peu plus léger que d’habitude,  leurs pétoncles étaient parfaites , leur crevettes dans un risotto ont fait le bonheur des dames, et leur tarte a laissé tout un souvenir à notre photographe Jean-Robert.  La cuisine est à aires ouvertes et vous pouvez passer voir le tout quand bon vous semblera au cours du repas.  Il y a un menu petites fringales, plats qu’on partage et les Sam-Wiches.  Demandez la section verrière, plusieurs tables offrent des vues panoramiques sur le fleuve St-Laurent.

Dimanche au jeudi de 11h30 à 22h; Vendredi et samedi de 11h30 à 23h. Menu disponible jusqu’à 22h00 du dimanche au jeudi et jusqu’à 23h00 le vendredi et le samedi. http://bistrolesam.com/fr/menus

Le CHAMPLAIN

L’expérience ultime est le Champlain . Le matin pendant la visite, nous avons sans le savoir vu notre table du soir.  Le fleuve nous accueille avec une représentation artistique moderne au plafond , qui montre le fleuve, avec ses méandres . La bouteille unique du Louis XIII  est au début du resto, (voir notre chronique :  https://www.citeboomers.com/le-cognac-louis-xiii-dans-la-forteresse-du-chateau-frontenac-pour-le-125e/) Puis  quatre  celliers éclairés, qui  servent de murs, le tout renfermant 1 600 bouteilles, une partie de la cave du château. Au 100e, il y a 25 ans,  le service était au guéridon, désormais c’est le XXIe siècle, le service y est tout aussi attentionné, plus moderne.  Il faut demander la section avec vue, qui permet de voir jusqu’à l’Ile d’Orléans.

La photo c’est le chef Frédéric Cyr, avec le le chef Stéphane Modat en arrière plan, nous avons eu le privilège de visiter les cuisines, et les jardins des chefs, la brigade c’est plus de 100 personnes qui travaillent pour vous faire vivre des expériences mémorables.  L’expérience à vivre est de prendre le repas avec les vins, la dégustation libre, selon le sommelier  choisit. Le foie gras sous toutes ses formes était parfait, le flétan de nos dames aussi. En fait tout était bien cuit, savoureux, un seul bémol, le parfait à la gomme savon, une curiosité.   Pendant la belle saison, il y a le brunch dominical,  le thé est servi sur place, le samedi. Pour l’exposition Ici Londres, qui vient de débuter, le restaurant Champlain  propose un délicieux thé inspiré de l’exposition Ici Londres vous offrant une sélection de thés LOT 35 de Metropolitan tea,  tour gourmande de sandwichs ouverts, scones servis avec leur  crème Devon et confitures, table de pâtisseries et sucreries préparées par leurs chefs pâtissiers.

http://restaurantchamplain.com/fr/menus/

Nous sommes passés avec le sommelier voir leur salle de fromages et de charcuterie, qui sert pour les fringales ou le 5 à 7, du  1608 Bar à vin & fromage qui est entre les  deux restos, mais nous  n’avions pas de place, pour les fromages, la modération a meilleur goût. Sur place, nous avons pu déguster avec nos homards un bourgogne blanc exclusif,  du domaine Roux Père et Fils ,  un Bourgogne particulier pour le Château.  Une belle expression de la  Bourgogne classique, de son terroir, pour un prix d’ami. Le sommelier nous a parlé d’une cuvée champagne spéciale, pour le 125e,  mais nous ne l’avons pas dégustés.

Nul besoin de séjourner au château pour découvrir leurs restos, et le service de voiturier est inclus. Les photos sont de notre photographe Jean-Robert Dupont et de l’hôtel.  

Le Champlain – Fairmont Château Frontenac

1, rue des Carrières – Québec

418 692-3861

 

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

EXPO MANGER SANTÉ

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers