fbpx

Les vins de la Virginie, l’Héritage de Jefferson et un jubilé

Nous étions en juin 2019, en Virginie, la raison première du voyage c’était les vins, et nous en avons étés enchantés. Plus de 300 vignobles et wineries, qui font de grands vins, avec l’expertise européenne depuis le renouveau du vin dans les années 70.

Nous y avons même rencontrés Jefferson , qui en avait beaucoup à nous raconter vu son âge. Il était dans son domaine Monticello avec un verre de vin, élémentaire .

   Il a 278 ans ,  c’est sans doute le vin qui le conserve si bien, et nous disait qu’on peut célébrer le retour de la démocratie à la maison blanche avec un bon vin pour le nouveau président. Un livre sur le sujet sera lancé ce printemps chez nos voisins par un collègue.

Il y a eu une conférence  virtuelle le 17 février en soirée, l’Histoire se déroule dans le verre, sur les liens entre les vins et la diplomatie et l’histoire américaine  à la maison blanche. Plusieurs personnes en seront dont l’auteur du livre.  Nous ne saurions dire si le lien est encore valable.  https://www.heritageharvestfestival.com/events/history-in-a-glass-wine-and-the-white-house/?utm_source=ET&utm_medium=email&utm_term=_&utm_content=winebutton&utm_campaign=021321cooking2

Pour le vin disons que les 15 dernières années ont vu une montée exponentielle des vignobles, en 2004 il y en avait 78. C’était notre 3e rencontre avec les vins de la Virginie depuis 5 ans , nous avions eu une dégustation commenté par mon collègue Philippe Lapeyrie pour la presse spécialisée , une dégustation privée à la résidence du consul, avec rencontre du  72e gouverneur Terry McAuliffe et finalement ce voyage de découvertes. En 2019, 10 régions avec des vins vous attendent toute l’année. Selon nous, ce sont les meilleurs vins de l’est de l’Amérique, avec des cépages nobles. La phrase de Jefferson est devenue prophétique, il disait que la Virginie pouvait faire d’aussi bons vins que la France s’est réalisé. Rappelons que Thomas Jefferson (1743-1826), troisième président américain, était botaniste et amateur passionné de vins français. Dès 1619, il y avait une volonté d’implanter la vigne sur place, tout cela ne servira pas beaucoup jusqu’en 1976. J’avais d’ailleurs pris le temps de féliciter Jefferson qui était présent lors de notre visite sur place pour nous recevoir. Il revient hanter les lieux souvent sans faire de mal.

1976, les deux parrains du renouveau du vin virginien arrivent, deux italiens, un d’une famille qui est dans le vin depuis 1821, Gianni Zonin, il amènera avec lui, son compatriote Gabriele Rausse qui sera consultant dans une centaine de vignobles et qui aura son propre vignoble en 1997. La famille Zonin est une des plus connues de la péninsule italienne , ils ont des vignobles partout en Italie,. En Virginie son vignoble est une propriété historique de 1804 dessinée par nul autre que Jefferson , avec des ruines, une auberge, tout cela se nomme Barboursville. Monsieur Zonin dit que la région pour lui, est plus intéressante que la Californie , nous avons pus déguster leurs excellents vins dès le premier soir, leur fameux vin style Bordeaux Octagon qui a remporté plusieurs prix dans le monde entier . Il vaut bien des grands vins de la région de Bordeaux . Il a aussi des cépages uniques pour l’état , vermentino, barbera et sangiovese . Malheureusement nous n’avions pas le temps de le visiter.  Passez voir leur site, il y a même plusieurs vidéos. Luca Paschina y est œnologue depuis 1990.  https://www.bbvwine.com/visiting.

Il doit y avoir une bonne vingtaine d’œnologues espagnols, français et italiens présentement sur place. Notre visite s’est concentrée autour de  Charlottesville, la grande ville de la région notre point de départ du vin virginien avec la culture européenne. Il y en a même un qui a travaillé ici, Benoît Pineau qui est au vignoble Pollack depuis 2011. Des gens de Californie qui étaient dans la Napa avant. Leur méritage est excellent. Les cépages français, cabernet franc, malbec, petit verdot, riesling, viognier, chardonnay, pinot gris, petit manseng et des cépages hybrides comme vidal, seyval, et chambourçin font des vins intéressants, en mono-cépage ou en assemblages. Ils ont deux cépages locaux si on veut, la traminette en blanc et le norton en rouge.Et ils suivent les tendances, deux vignobles font du vin orange.

Depuis 4 décennies, le vin a remplacé le tabac dans l’état, un peu partout on trouve des  exploitations familiales, avec caveau à visiter et dégustations, le tout très populaire le week-end.

Nos visites avaient débutés au vignoble de Jefferson, au pied de Monticello la demeure familiale, une famille espano-américaine originaire de Majorque avec l’aide d’un œnologue italien Gabriele Rausse . La famille Woodward est sur le site initial du vignoble de Jefferson  depuis 1981, aujourd’hui c’est la 3e génération avec Attila Woodward, qui  nous a reçu sur place. Voila tout un jubilé, 40 ans du nouveau vignoble de Jefferson qui est un des plus côtés de l’état.

Selon leur site, son grand plaisir est de naviguer sur la baie de Chesapeake avec un de ses vins de cépage viognier sur son bateau. Chris Ritzcovan leur œnologue était aussi de la dégustation. Cela débutait en beauté, leur 100% viognier, était excellent, vinifié en blanc, car il peut aussi se vinifier en rouge, leur 100% petit verdot en rouge, était toute une expérience. Ils ont plusieurs formules de dégustation et ils auront un petit magasin pour casser la croûte sur place sous peu. Tout était parfait, ils ont aussi quelques vins de semaines si on peut dire, qui viennent de vignobles dont on achète le raisin, sous la barre des 20$, le tout à quelques minutes de Monticello, au pied de la montagne du domaine. Passez voir leur site, il y a une vue aérienne hallucinante.https://www.jeffersonvineyards.com/

Le lendemain matin, nous passions dans une autre dimension, avec le Ferme Pillpin Hill, et son vignoble, une expérience de plusieurs sens, un vignoble culinaire, avec une vue superbe des montagnes.

C’est un jardin de plantes, un resto, il y a des poules, des abeilles, plusieurs restos, et des vins primés, ils font partie de la route des vins de Monticello. Voila ce que dit leur site, de cet endroit, le vin ne ment pas. Point culminant de la graine, de la terre et du climat, du soleil, de la terre et de la vigne, le vin devient l’essence distillée d’un lieu. Le goût et la sensation de celui-ci. C’est pourquoi nous avons créé Pippin Hill Farm & Vineyards ici même, dans cet endroit à couper le souffle surplombant nos chères Blue Ridge Mountains. C’est un endroit où nos cœurs chantent et où nos vignes s’épanouissent, et nous ne pouvons nous empêcher de croire que ces deux personnes sont liées. Ainsi, tout ce que nous faisons à Pippin Hill – depuis la création d’un environnement invitant pour des apéritifs ou des célébrations, jusqu’à verser nos meilleurs vins, au service de la richesse de notre jardin de la manière la plus simple et la plus savoureuse possible – reflète l’essence de cet endroit spécial, une terre. cultivé avec amour et soin.

Que dire de plus?  Avec leur directeur Chris, nous avons pu déguster plusieurs vins, dont deux mousseux fort intéressants, en blanc et en rosé. Leur chardonnay se situe quelque part entre la Bourgogne et la Californie, il a deux versions une réserve et une régulière. Leurs rouges sont aussi superbes. Saveurs complexes, longueur, typicité tout y est.  https://www.pippinhillfarm.com/. Un autre vignoble ou nous sommes passés ne mérite pas que nous en parlions.

Le 3e est à Williamsburg, le nom est le même que la ville, en 1619, on voulait y planter de la vigne, un l’a fait. 400 ans plus tard, le vignoble a fait une cuvée spéciale, celle de l’acte de 1619  et a un nouveau pavillon de dégustation. C’est au milieu de la décennie 80, que l’endroit a repris vie, avec la famille Duffeller qui y a investi des dizaines de millions dans le vignoble, le père avait des liens avec un vignoble bourguignon dans une première vie.

C’est le vignoble le plus important de l’état, il fournit 25% des vins. Ses vins sont souvent des références. Plusieurs formules de dégustation et d’introduction aux vins de l’état sont disponibles, leur rosé en canettes a fait un bon vin de soif, un soir de canicule. Ils n’ont qu’un vin en canettes, la visite nous a permis de voir la cave de barriques, sans doute la plus grande de l’état, avec des barriques françaises et hongroises, il y en a des centaines. La dégustation de leurs produits était en trois temps, deux 5 à 7, un autour de la fontaine et l’autre sur le bord de la piscine, et la grande dégustation avec un de leurs sommeliers après la visite des chais . Pour le blanc, leur traminette était parfait pour se désaltérer avant le repas. Leur chardonnay disponible en plusieurs versions vaut bien des vins de la Bourgogne, on se situe quelque part entre les Chablis et les Meursault, plus qu’intéressant. Leurs rouges sont complexes, fins, et leur gamme de vins est des plus complètes. Ils ont plusieurs vins de dessert.

Passez voir le tout sur leur site, nous vous ferons aussi une chronique sur leur auberge sous peu dans la section hébergement, une auberge unique au monde car chacune des chambres de ce manoir qui se veut un peu un manoir bourguignon représente une région du monde, meubles, tapisseries et peintures tout est original, faut le faire. Il y a des vidéos, plusieurs formules de dégustation , à voir sur leur site. Faut y passer au moins deux jours.  https://www.williamsburgwinery.com/

Ma collègue dynamique Jessica Harnois y est passé aussi, pour quelques jours en Virginie.  Finalement Jessica ne parle pas des mêmes vignobles que nous, alors passez voir sa chronique pour en savoir sur d’autres vignobles :  https://avenues.ca/chroniques/decouvrez-la-merveilleuse-route-des-vins-de-la-virginie/

Pour bien découvrir les vins virginiens , il faut y passer au moins une semaine pour voir plusieurs régions, et on trouve dans plusieurs magasins sur place des vins de la Virginie. Tous leurs vins sont dans nos critères, disponibilité sur place, qualité-prix et plaisir, dommage qu’on en ait pas ici. Mais le monopole n’est pas toujours évident. Nous en avons rapportés 4, comme la loi le permet, que nous  avons dégustés avec 10 personnes. Pour les rouges , des vins de cépages petit verdot de Jefferson et de PippinHill, et les rouges ont fait l’unanimité tout le monde en redemandait. Passez voir leur site :  https://www.virginiawine.org/

Il faudra refaire cela quand la pandémie sera chose du passé. Merci à Brigitte Bélanger-Warner de Tourisme Virginie qui a planifié le tout pour nous , et à mon photographe -compagnon -apprenti -sommelier Bénito Landry.

1 Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • […] Vers la fin de la décennie 70, nous avions passés quelques jours dans la capitale américaine avec une visite en partie de la maison blanche, comme nous voyons dans les films. Mais depuis septembre 2001, cela n’est plus possible. Pour relire sur le vignoble de Jefferson :   https://www.citeboomers.com/les-vins-de-la-virginie-lheritage-de-thomas-jefferson/ […]

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers