fbpx

Libérer la détresse rapidement et efficacement, oui c’est possible !

Vous souffrez de malaises physiques, de la perte d’un être cher, d’anxiété, de dépression, d’insomnie, de phobies… et les méthodes conventionnelles ne vous offrent pas les résultats souhaités ?

Bien qu’il soit tout à fait normal au cours d’une vie d’avoir des périodes difficiles, la pandémie a créé en plus son lot d’insécurités et de détresses de toutes sortes  en modifiant de manière impressionnante notre vie quotidienne.

« La vie est ce qui vous arrive pendant que vous êtes occupé à faire d’autres projets.» John Lennon
La vie  met à l’épreuve chacun d’entre nous,  et  nos pensées  nous font vivre d’importants et désagréables tourbillons intérieurs. Dans les deux cas,  il nous est difficile de sortir de l’agitation, car le cerveau fait tourner en boucle des pensées qui nuisent à notre équilibre et nous font secréter différentes hormones de stress. Notre tête agitée n’arrive plus à sortir de l’impasse. Chaque malaise ressenti propose une réaction du système nerveux. C’est ce que le docteur David Servan-Schreiber appelle les mécanismes psycho-neuro-immunitaires.

Ce psychiatre a fait des recherches en neuroscience cognitive;  ses deux livres « Guérir «  (2005) et « Anticancer » (2011), traitant de la médecine des émotions ont été vendus à plusieurs millions d’exemplaires. Selon sa théorie, passer par l’émotion pour rétablir l’énergie est la meilleure démarche à suivre. La société d’aujourd’hui valorise la prise de contrôle et prône l’idée que d’avoir le contrôle sur la peur, la maladie, et la mort, est un signe de force. Or, lorsque la peur est absente, il n’y a plus aucun désir d’avoir le contrôle : on l’a déjà !

Il est établi scientifiquement que nous possédons deux cerveaux : le gauche plus rationnel et le droit plus émotif. Ce sont les émotions qui activent le système nerveux et non pas notre volonté. De plus, lorsque nous sommes très émotifs, nous ne sommes pas forcément rationnels. Alors à quoi sert de vouloir contrôler et analyser ce qui n’est pas rationnel ? Par les symptômes, les émotions difficiles à vivre et la maladie,  notre corps déclenche un système d’alarme nous demandant de soulager notre psychique. Et couper le son de l’alarme n’éteint pas le feu !

Imaginons une simple blessure.
J’ai une écharde au bout de l’index qui me blesse. Je pourrais passer des années à en parler; trouver le coupable qui a bien pu laisser trainer un bout de bois ; trouver de quelle essence de bois est l’écharde, à quelle profondeur elle est entrée en moi et sous quel angle…Toute cette analyse ne peut soulager mon doigt ! Il faut avoir le courage de prendre contact avec la difficulté et retirer cette écharde, même si cela peut être parfois difficile. Le soulagement est rapide et irréversible. Nous avons tendance à gérer les problèmes au lieu de les régler ! Si seulement nous pouvions réaliser à quel point « lâcher-prise » face à la difficulté, nous permet de mieux retrouver le confort et bon nombre de solutions.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les méthodes que je recommande,  voyez la vidéo de 97 secondes sur mon site www.michelleroy.ca

Bien chaleureusement !
Par Michelle Roy,
Naturothérapeute accréditée
(450) 402.0675  / (450) 502.0747
info@michelleroy.ca
www.michelleroy.ca
www.linkedin.com/in/roymichelle
www.facebook.com/michelleroy.ca

 

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers