fbpx

L’intelligence artificielle peut-elle sauver la planète? Les Canadiens plus âgés sont les plus optimistes

Un sondage d’IBM Canada effectué à l’échelle nationale révèle l’existence d’un clivage générationnel sur le plan du rôle de la technologie dans la protection de la planète, de la création d’opportunités économiques et des différentes perceptions de l’impact de la COVID-19.

Selon les conclusions d’un sondage d’IBM Canada réalisé à l’échelle nationale au sujet de la technologie et de l’environnement, les différentes générations de Canadiens ont des visions divergentes de nos progrès dans la lutte contre les changements climatiques, de nos contributions personnelles à cette cause et de la capacité de technologies telles que l’intelligence artificielle et l’informatique quantique à aider à protéger la planète. Le sondage met également en évidence des différences en termes de perceptions de l’impact de la COVID-19 sur la durabilité environnementale du pays. Même si les Canadiens de plus de 50 ans sont davantage enclins à croire que la COVID-19 a ralenti les progrès dans la lutte contre les changements climatiques, ils n’expriment pas une plus grande préoccupation en matière d’environnement qu’il y a un an. À l’inverse, les deux tiers des jeunes adultes (ceux qui sont âgés de moins de 30 ans) semblent de plus en plus pessimistes, affirmant se soucier davantage de l’environnement aujourd’hui qu’avant la pandémie. Les statistiques font apparaître un écart de 22 % entre les générations en ce qui concerne le niveau d’inquiétude.

Une partie de cette inquiétude accrue chez les Canadiens plus jeunes est peut-être due à la prise de conscience de leurs habitudes pendant la COVID-19. Selon le sondage d’IBM, les répondants âgés de moins de 30 ans admettent qu’ils ont adopté des habitudes beaucoup moins respectueuses de l’environnement au cours des sept derniers mois, notamment en achetant des masques jetables, en magasinant en ligne et en utilisant davantage de sacs en plastique et de gobelets jetables. Les habitudes d’achat générationnelles pourraient également être à l’origine d’un plus grand pessimisme. L’étude a révélé que les jeunes du millénaire et les adultes de la génération Z se sont montrés plus préoccupés (22 % de plus) que les Canadiens plus âgés par l’impact environnemental des achats en ligne, qui contribuent à l’augmentation des transports.

Les solutions pour encourager la durabilité et protéger la planète – Un plus grand optimisme chez les membres de la génération X et les baby boomers
Les Canadiens plus âgés sont également les plus optimistes quant à la capacité de la technologie à aider à surmonter la crise climatique. Alors que l’étude a indiqué qu’une écrasante majorité (75 %) des Canadiens pense que l’avènement de technologies comme l’intelligence artificielle et l’informatique quantique est important pour la protection des ressources naturelles du Canada, ceux de plus de 30 ans étaient plus enclins à croire qu’elles pourraient contribuer à réellement réduire l’empreinte écologique du pays. Les Canadiens plus âgés croyaient également davantage que le développement de ces technologies et d’autres technologies propres est important pour ce qui est d’aider à stimuler la croissance économique et à générer un plus grand nombre d’opportunités économiques pour le pays.

Appels à l’action – Les générations unies
Lorsqu’on les interroge au sujet de la responsabilité des gouvernements, des entreprises et des autres organisations en matière de protection de l’environnement, les Canadiens de tous les groupes d’âges parlent d’une seule voix dans leurs appels à l’action. La majeure partie des Canadiens croit qu’il faudrait intensifier l’utilisation de technologies novatrices comme l’intelligence artificielle, augmenter les investissements dans la recherche et intégrer davantage de technologies propres dans les stratégies environnementales. Le sondage a également montré que lorsqu’il s’agit de trouver de nouveaux moyens de protéger l’environnement, les Canadiens s’imposent également des responsabilités. Près des trois quarts d’entre eux (74 %) ont déclaré qu’ils adopteraient personnellement des solutions technologiques qui les aideraient à adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement.
Source : IBM

 



 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers