fbpx

Masi en Italie et en Argentine

La maison Masi , est une des plus importantes de la région de Vérone, la patrie de Roméo et Juliette. Le nom Masi origine de Vajo de Masi, la petite vallée de Mais, située dans les hautes collines de Torbe di Negrar, ou la famille Boscaini  a acheté les vignes au XVIIIe siècle. 6 générations plus tard, ils ont 45 vins répertoriées au monopole, certains sont des vins qui reviennent dans plusieurs formats. Masi était le premier terroir, le premier vignoble.  Aujourd’hui, ils ont pris beaucoup d’expansion, un peu partout en Italie  et sont présents en Argentine , ou ils cultivent des cépages italiens. Leur quête de qualité se poursuit,  ils ne cessent de nous donner des vins d’un excellent rapport qualité-prix. Ils ont un appareil qui utilise la technique appassimento qui sert surtout pour l’Amarone, on l’utilise pour plusieurs vins rouges. Les vins ont été dégustés sur 5 ans, car nous en avons plusieurs en cave et nous en achetons souvent .

thumb_252_378_img09106

Le Masi Campofiorin a eu 50 ans, Masi  Campofiorin  Nectar angelorum hominibus  voila ce qu’on retrouve sur l’étiquette, cette locution latine se traduit par : un nectar des anges pour l’esprit humain et campofiorin veut dire le champ fleuri . Il provient de la région de Vérone, la patrie de Roméo et Juliette. Nous avions  dégustés la bouteille du 50e . (Photo)  Un assemblage réussi de cépages typiques  Corvina à 70 %, Rondinella à 25 % et une touche Molinara 5 %. On utilise la technique appasimento pour plus de concentration et de saveurs. Le 2014, célébrait 5 décennies de ce vin, En Italie, il y a eu toute  une soirée pour le présenter dont je vous donne le lien. https://www.youtube.com/watch?v=vNDJWIISbpw

Ce vin est sur nos tablettes en 4 formats, ce qui est assez rare,  la demi-bouteille est  idéale pour les personnes seules, ou pour déguster plusieurs vins,  et les formats 1,5 litre et  3 litres, pour les grandes dégustations ou pour les grandes familles.  On est pas d’accord avec la pastille, on se demande toujours qui les écrit d’ailleurs.

Cette fois c’était le millésime 2018, dégusté en comité un soir d’automne. Toujours un vin intense,  le charme opère, puissant mais tout en finesse , du fruit parfait, pour un excellent rapport qualité-prix, soit 21,15$ dans 400 magasins.  Masi a un Brolo Campofiorin haut de gamme, qui se nomme Oro, nous avions dégustés le millésime 2009, et le 2014, c’est le même assemblage que le Campofiorin original mais avec une touche d’Oseleta, à 10%, un cépage qui donne plus de profondeur et de corps au vin. Nous ne l’avons pas re-dégustés et nous ne saurions dire le millésime actuel en tablette. Je résume le 2014,

thumb_252_378_img09182

Le millésime n’a pas été facile ,s les gens de Masi ont bien travaillé. Un vin rouge sombre, bien saturé et du fruit de grande qualité. La bouche est bien élégante , complexe, multi-étagée , des tanins sont doux, presque soyeux, notre collègue Denis a tellement aimé qu’il est reparti avec le reste de la bouteille . Un vin délicieux avec le foie et les abats, je prendrais une chance  avec l’Osso bucco, un grand vin italien original pour le prix de 26, 35$ . Il est dans environ 80 magasins.

Un peu pour célébrer, et parce qu’ils sont reconnus depuis des décennies, pour leur Amarone et leur Recito, nous avions débutés la dégustation  par le plus grand vin recu , l’Amarone Costasera 2010. Un vin d’une grande finesse, quand je donnais des cours, je disais toujours que l’ABC des vins italiens en ordre était Amarone, Barolo et Chianti. Un assemblage sélectionné de  70% Corvina, 25% Rondinella, 5% Molinara. On a fait les vendanges à la main, et ensuite la technique sur les claies, on travaille soigneusement, puis on fait vieillir le tout, dans des fûts de différentes provenances, cela donne un vin spectaculaire.  Le 2010 doit être carafé une bonne heure avant de le servir. La robe est rubis sombre avec des reflets scintillants. Le bouquet évoque, les fruits mûrs, les cerises, les épices, la prune, corsé et complexe à souhait, les saveurs intenses se poursuivent en bouche, l’alcool à 15% est riche, et les tannins sont encore bien présents. La finale ramène tout cela, avec une grande longueur. Avec l’agneau un soir d’hiver, c’était parfait.

Idéalement, on peut le laisser vieillir 8-10 au cellier. Du travail d’artiste dans le genre. Le 2015 est au monopole.  

Masi possède également  la maison Alighieri, qui remonte au poète Dante, de Florence, ou on fait du vin depuis 1353, dans la région du Valpolicella. Cette fois, nous avons dégustés un vin argentin comme premier vin . Le Masi Tupungato Passo Blanco Pinot Grigio-Torrontes 2016 , Tupungato, Argentina était un bon choix .  Le  pinot grigio semble être à son meilleur ici, vendangé fin  février, le terroir est environ à 1,000 mètres d’altitude. 60% pinot, le reste en Torrontes.  ll  est bien aromatique, élégant, frais,  organique,  disons que le Torrontes ajoute beaucoup de saveurs au pinot. Agrumes , citron frais tranché, pommes vertes craquantes, papaye a dit une de nos dégustatrices. La bouche est éclatante sur les saveurs et énergique, mi-sec, on peut y trouver un peu de dépôt, il n’a pas été filtré  ni traité. La finale est longue. Une belle découverte, prêt à boire, mais on lui donne quand même deux années de cellier, tentez l’expérience, au prix de  13,55$ cela en vaut la peine.Le 2017 vient d’arriver. Le rouge Masi  Tupungato Passo Doble Malbec Corvina 2014 est un assemblage, Malbec 85%  et le reste en Corvina. Il a étonné notre comité masculin, concentré et mûr, une robe sombre, un nez généreux avec du fruit, des fleurs, et d’autres nuances complexes. La bouche a une texture ample qui reprend le nez , et la finale est assez longue. Une belle découverte à 14,95$ NOUs tenterons de re-déguster ces deux deux vins d’ici 6 mois pour en reparler.

Merci à notre photographe, Lisette pour la photo de la bouteille du 50e.  Les dégustations des produits Masi pour cette chronique se sont déroulés sur 2 ans . Nos directeurs Pierre Murphy et Marcello Carmine ont contribués. Nous dégustons des produits de cette maison depuis des décennies. On peut  suivre des cours de cuisine au vignoble , et plusieurs événements ont lieu sur place. Un incontournable si vous passez dans le coin, écrivez nous, on peut tout vous organiser. phttp://www.masi.it/

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Combien de temp puis je laisser vieillir un masi campofiorin ,j ai un 2006 est ce que je peut le laisser vieillir encore ou il atteint son maximum,merci

    • Bonjour

      Selon notre comité, c’est un bon millésime, et les fêtes de fin d’année sont le moment idéal pour le partager, il est prêt, s’il pas un peu tard, bonne dégustation. Excusez le délai, nous avions des collaborateurs qui partaient pour l’Australie ce dimanche.

      A et co

  • […] La Maison Masi élabore des vins depuis 6 générations. Ici c’est le 2019 Masianco , un assemblage de pinot grigio fraîchement cueillis et de raisins verduzzo partiellement séchés. La robe jaune soleil estival  dévoile un délicat bouquet floral, avec des notes d’agrumes sur un fond minéral et une touche de miel. La bouche bien vive, tissée serré, tendue reprend le tout avec une grande fraîcheur surtout servi au seau à glace sur le patio. Les accords sont délicieux avec le homard sous toutes ses formes surtout les pâtes aux homards. 15,95$ dans environ 180 magasins :  https://www.saq.com/fr/10439404 – Nous avons dégustés depuis 3 décennies la plupart de leurs vins sur place et ici avec leur ambassadeur. Repassez lire notre chronique sur la maison et ses vins du 50e ::  https://www.citeboomers.com/masi-en-italie/ […]

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers