fbpx

Nouvelle musique juive:  Vol. 3 – Les Prix Azrieli de musique

La fondation Azrieli et Analekta viennent de sortir, l’album Nouvelle musique juive Vol. 3 – Les Prix Azrieli de musique , mettant en vedette les enregistrements en première mondiale des œuvres composées par les lauréats des Prix Azrieli de musique (PAM).

De la musique totalement différente selon notre collaborateur Bruno, le genre de musique qui se joue dans les mariages juifs. Une oeuvre intense et inspirée par des textes bibliques parfois. Commentaires de notre collaborateur Bruno qui en a écouté une partie. Cela nous rappelle le voyage de notre équipe en Israel il y a quelques décennies.

On retrouve sur cet album : Keiko Devaux (Commande Azrieli de musique canadienne), Yotam Haber (Commande Azrieli de musique juive) et Yitzhak Yedid (Prix Azrieli pour la musique juive); Le Nouvel Ensemble Moderne (NEM), sous la direction de Lorraine Vaillancourt, donne naissance aux trois œuvres fascinantes. La mezzo-soprano Krisztina Szabó se joint à l’ensemble pour l’œuvre de Yotam Haber, Estro Poetico-armonico III. Également sur cet album, l’arrangement de l’œuvre Dissidence, du célèbre compositeur canadien Pierre Mercure, créé par Jonathan Monro pour le NEM et la soprano Sharon Azrieli, qui se joint à l’ensemble. Créés en 2014, les Prix Azrieli de musique (PAM) concrétisent une conviction profonde de la Fondation Azrieli : celle que la musique et les arts constituent des activités humaines essentielles qui nous permettent d’exprimer notre créativité, de développer notre compréhension du monde et de favoriser les échanges culturels positifs.

– Les Prix Azrieli de musique débute avec l’œuvre de Yitzhak Yedid, Kadosh Kadosh and Cursed. Yitzhak Yedid explique que : « Kadosh Kadosh and Cursed est inspiré par le mont du Temple, à Jérusalem, un lieu saint, mais conflictuel, que les musulmans aussi bien que les Juifs tiennent pour sacré. L’œuvre, en deux parties, est composée de 24 tableaux musicaux qui font le pont entre les diverses approches de la composition issues de deux traditions musicales distantes et opposées : la musique savante arabe et les piyyutim de la tradition mizrahi (chants liturgiques et paraliturgiques ornementés de la tradition juive, influencés par la musique arabe), d’une part, et les traditions européennes, la musique d’avant-garde et l’improvisation, d’autre part. »

Vous pouvez télécharger le livret, et choisir votre média sur :  https://www.analekta.com/albums/nouvelle-musique-juive-vol-3-les-prix-azrieli-de-musique/

Les deux premiers volumes sont aussi disponibles. Un univers totalement différent sur le monde juif. C’est parfois bouleversant, assez particulier, à écouter pendant la fin de semaine. ¨Pour tous les détails, le cahier, le temps des morceaux,  et le reste du cd passez voir leur site:

Bruno va l’écouter au complet ce mois et pourra nous en reparler au besoin.

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

DISCO FEST SHOW

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

SITE DE RECONTRES

PARC SAFARI

JEU PYRABBLE

GESTION DE POIDS

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

COACHING

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers