fbpx

Les petits papillons monarques des petits bonheurs qui volent et s’envolent

Pour les amateurs de nature qui cherchent des évasions l’automne venu, Cape May, New Jersey est l’endroit idéal. Son architecture victorienne est invitante mais surtout tous ses parcs naturels et ses marais salins sont l’endroit idéal pour les espèces volatiles qui y migrent pour un premier arrêt ou pour l’hiver.

Papillon MonarqueParlons des papillons monarques.  Le monarque est, à l’origine un papillon tropical. Certaines populations ne migrent pas. Pourquoi migrent-ils? Probablement pour éviter la forte compétition pour la nourriture au sein de leur environnement au Mexique, où ils sont des milliers. Ils se nourrissent de la plante herbacée, le laiteron. Cette plante est nécessaire à la croissance des chenilles. En été, les régions nordiques sont pour ses visiteurs ailés, un buffet à volonté dans tous les parcs naturels, particulièrement à Cape May, ils s’y nourrissent du nectar et y déposent leurs œufs. C’est grâce aux habitats riches et hospitaliers du nord de l’Amérique que nous pouvons observer ce magnifique papillon d’un été à l’autre. Ces visiteurs ailés trouvent toujours les asclépiades qu’ils sont venus chercher au nord.

Papillon MonarqueSi, comme moi vous aviez entendu qu’ils partent du Mexique et font leur vol jusqu’à nous d’un trait, les naturistes nous expliquent qu’ils ne font pas tous leur route jusqu’ici. Quelques fois, cela prend cinq générations pour se rendre si haut. Ils font des arrêts et les nouveaux nés continuent la route. Quelques-uns décident de rester sur place si le climat leur convient et que leur nourriture est sur place. Les plus aventureux poursuivent la route du nord. Le papillon peut vivre entre un et neuf mois. Courte vie pour ses petites beautés.

Dans les parcs naturels de Cape May, entre septembre et octobre ils se trouvent partout, plusieurs familles dans les dunes de l’océan! Ces nuages orangés sont immortalisés sur des milliers de photos. Le centre Audubon Bird Center en prend quelques-uns au vol pour les marquer (photo à l’appui).  Un mini collant sur une aile avec un code approprié au centre de nature. Les naturistes formés dans différents états de l’est qui les trouvent avisent le centre Audubon de la route qu’ils ont suivie et où ils sont rendus. Les monarques ont développé une formidable capacité de se déplacer sur une longue distance.

Papillon MonarqueAlors, pour voir ces nuées orangées de papillons et profiter aussi de l’observation des oiseaux qui migrent en grand nombre dans cette région, faites une petite évasion dans ce magnifique coin du New Jersey. Pour plus d’informations, allez sur le site www.thejerseycape.com le drapeau du Québec indique la section française du site.
Par Nicole Dufour
Crédit photo : John Cooke

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

NYLOZAN

EVOLUCIOLE

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

VÉRO YOGA

SITE DE RECONTRES

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers