fbpx

Parlons vaccins et de solutions de soutien

Nous voilà de retour vers une nouvelle réalité avec une année, pour plusieurs, chargée d’émotions stressantes, de déceptions et de pertes de toutes sortes.

Car cela fait plus d’un an que collectivement, personne ne se réunis pour célébrer, pour aller au restaurant, au théâtre, aux spectacles, aux festivals, ni passer un séjour à l’hôtel et ceux qui l’ont fait ont sûrement pas eu le même plaisir, sans parler de voyager hors du pays! Tout ça a causé beaucoup de stress, déceptions, tristesse puisqu’il y a eu aussi des pertes de ceux qu’on aime, la liste est longue.

Je vous invite donc à prendre une grande respiration ou deux, parce que nous sommes chargés émotivement. Nous avons tous eu des cycles d’anxiété, voire de dépression, de ras le bol total quoi! L’espoir vers un retour est omniprésent avec probablement des changements de comportements qui feront partie de notre « nouvelle réalité » surtout en saison de grippe. Par rapport à tout ce qui se passe, par rapport à la vaccination, il y a beaucoup d’émotions.  Juste de bien respirer, de voir le calme devant nous.  Apprenons à être plus sereins devant ces défis exceptionnellement rares.

Que ce soit pour le travail, pour notre entourage ou la société en tant que tel, il arrive que nous choisissions de se faire vacciner. Il y a aussi les gens qui ont déjà obtenu le vaccin, et qui vivent des troubles anxieux par rapport à leur choix, et ont des inquiétudes face au futur.

PARLONS VACCINS
Le vaccin introduit un organisme pour établir une immunité cellulaire au niveau de la mémoire. Cette immunité est liée aux anticorps protecteurs et à la relation de la médiation cellulaire et mis en place à partir de la mémoire immunologique avec nos globules blancs.

Par rapport au vaccin d’ARN, se sont les vaccins d’avenir car il n’y a pas d’adjuvant dedans, ce qui en font des vaccins beaucoup moins toxiques que ceux dont nous connaissons tous. Par contre c’est aussi très nouveau et nous ne connaissons pas les effets à long terme. Le système immunitaire de chaque personne est unique, et bon nombre des réponses aux infections ou aux vaccins ne peuvent être prédites en contrôlant des paramètres mesurables tel que l’âge, le sexe et l’origine ethnique.

Selon Hans Seyle, médecin québécois, fondateur et le directeur de l’Institut de médecine et chirurgie expérimentale de l’Université de Montréal et un pionnier des études sur le stress, dit que le facteur stress débalance l’immunité. Seyle préconise la théorie suivante : Le stress joue un rôle dans chaque maladie. Ne pas reconnaître et maîtriser les agents stressants peut produire une maladie d’adaptation qui s’exprime différemment selon les faiblesses physiologiques propres à chacun.

C’est la notion du terrain. Pour le même stress, ou la même exposition aux toxines, nous réagissons différemment les uns des autres. L’un va avoir de l’insomnie, l’autre va avoir des problèmes digestifs, ou de l’anxiété. Lorsque c’est passager on s’adapte, mais à long terme, le système immunitaire écope et on se dirige vers l’épuisement. De nombreuses études ont prouvés que la restauration de la fonction du système immunitaire est une condition préalable à la réussite du traitement de diverses maladies.

LES SOLUTIONS DE SOUTIEN
Je préconise de prendre Immunomed afin de renforcer votre système immunitaire.
Celui-ci module et fortifie le thymus qui est le siège où prends naissance le système immunitaire.

Un produit comme Cell-À-Vie va soutenir la moelle osseuse.
Lorsque l’on choisit de se faire vacciner, alors le système nerveux s’emballe.
Que faire si des réactions se font sentir avant ou après?  Il faut faire de la prévention.  Voici comment :  Se calmer (méditations, visualisation, etc), se recentrer, baisser son niveau d’anxiété et d’angoisse, diminuer ses peurs et inquiétudes, travailler sur la modulation de son système immunitaire et avoir un anti-inflammatoire.

La formule Vaccin-Aide  est une formule homéopathique conseillé pour prévenir et soulager les symptômes pouvant survenir à l’occasion d’une vaccination tels que l’appréhension, peur des piqures, fièvres, douleurs au bras, éruptions cutanées. Prévient aussi des réactions psychogènes à l’injection ou Syncopes.

Composition : Echinacea 10x, gelsenium sempervirens 10x, Ledum palustre 10x, silicea 10x, thuya occidentallis 10x, 14x, 18x.
Posologie à partir de 0 ans. (1 à 3 jets, 3 fois par jour)

L’ingrédient important dans cette formule, le Thuya.  Celui-ci va ralentir les échanges cellulaires, avoir une action sur les tissus réticulo-endothélial, la perturbation immunitaire, les obsessions, la dépression, l’hyperémotivité, les inquiétudes, la nervosité, l’irritabilité, les idées fixes.  Donc tout indiqué pour les troubles après la vaccination proches ou lointains.

Le Gelsenium va aider à combattre la fièvre, l’abattement, la congestion des centres nerveux, la dépression passagère ou chronique, l’excitabilité, le trac, l’émotivité, l’épreuve psychologique, la courbature, les troubles émotionnels ou l’appréhension et l’anticipation d’épreuve inhabituelles.

Le Ledum va combattre l’inflammation aiguë ou chronique des articulations et des tissus conjonctifs, les ecchymoses, les taches noires ou bleues/vertes, les piqures, le gonflement.

Commencez à prendre Vaccin-aide une semaine ou deux avant la vaccination, et continuez deux à trois mois après.  On recommence lors de la deuxième dose.
Restons Zen!
Santé vous bien!
Colombe Gauvin,
https://synergsupplements.com/

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers