prenons-soin-de-nos-travailleurs-saisonniers-s-v-p

Prenons soin de nos travailleurs saisonniers S.V.P.

Notre besoin de travailleurs saisonniers varie selon différents secteurs d’activité . Dans des secteurs qui nous concernent, agriculture,  tourisme, vignobles, la restauration et les services de buanderies commerciales dépendent souvent de travailleurs saisonniers pour répondre à la demande accrue pendant certaines périodes de l’année.

En agriculture, par exemple, les travailleurs saisonniers sont souvent nécessaires pour la récolte des cultures saisonnières telles que les fruits, les légumes ou les récoltes spécifiques comme le raisin pour la production de vin.

Dans le secteur du tourisme, les destinations populaires peuvent avoir besoin de main-d’œuvre supplémentaire pendant les périodes de pointe, comme les vacances d’été ou les vacances de fin d’année. La construction peut également connaître des pics d’activité pendant certaines saisons, nécessitant ainsi des travailleurs supplémentaires pour répondre à la demande.

Selon les derniers chiffres, et c’était pendant la pandémie en 2021, sur grosso modo plus de trente mille travailleurs, 66% étaient des travailleurs et travailleuses agricoles,c’est souvent dans ce domaine qu’il y a de l’exploitation et des abus.

Nous l’avons vu sur nos écrans partiellement avec la série le Temps des framboises, mais cette semaine, il y aura un documentaire le  le 4 mai prochain sur ICI Télé, à 22h30, dans la foulée de la Journée internationale du travail. Il porte sur la cause des travailleurs et travailleuses saisonniers. : Mon ami Omar : la bataille d’un travailleur saisonnier. Cela sera diffusé sur ICI TÉLÉ le 4 mai prochain à 22 h 30, et disponible sur ICI TOU.TV.

Nos travailleurs saisonniers peuvent être des travailleurs migrants, des étudiants cherchant un emploi d’été ou des personnes locales cherchant des opportunités temporaires. Cependant, il est important de reconnaître les défis auxquels ces travailleurs peuvent être confrontés, notamment en termes de conditions de travail, de rémunération et de protection sociale.

Il faut bien les traiter , et le gouvernement fédéral ne nous aide pas toujours. Il y en a qui viennent d’arriver pour 6 mois, dans ma région pour travailler dans les champs.  

Collaboration spéciale+ Roger Bélisle 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers