ralentir-pour-mieux-continuer-en belle saison

Slow Mood et accélération et performance sociale : le défi de notre temps

Un de nos directeurs au collège disait souvent : “Ce que tu fais sans le temps, le temps le défait.” Il est essentiel d’inverser la culture de la performance dans nos milieux de vie et de travail. Mais comment arrêter la roue de tourner étant pis dans l’engrenage de notre société de consommation ? Le mouvement du Slow Mood pourrait être une solution. Plus  facile à dire qu’à faire vous pensez  ?

Je vous entends dire je ne veux pas me priver de mon train de vie. Avec raison et ce n’est pas le but du slow mood  qui prône une approche plus lente et réfléchie à la vie quotidienne, favorisant la qualité sur la quantité, et le plaisir de vivre sur la rapidité. Cela s’étend au-delà des activités spécifiques et invite à vivre et à travailler mieux, avec présence et satisfaction. Cependant, il est important de reconnaître que ralentir est plus facile à dire qu’à faire. L’accélération sociale est un phénomène marqué par une augmentation constante de la vitesse de la vie sociale, économique et technologique, souvent au détriment de la qualité de vie et du bien-être individuel.

Méfaits de l’Accélération Sociale :

  1. Stress et Burnout : L’augmentation des exigences de la vie quotidienne peut entraîner un stress chronique et un épuisement professionnel.
  2. Santé Mentale : La pression pour être constamment productif et connecté peut augmenter les troubles de santé mentale tels que l’anxiété et la dépression.
  3. Qualité des Relations Sociales : Les relations interpersonnelles peuvent souffrir en raison du manque de temps pour les entretenir.
  4. Surcharge Informationnelle : La quantité d’informations disponibles peut être accablante, rendant difficile la concentration et la prise de décisions éclairées.
  5. Érosion du Temps de Loisir : Le temps libre est souvent sacrifié, réduisant les opportunités de créativité et d’innovation personnelle.
  6. Déconnexion de la Nature : La vie urbaine rapide peut éloigner les individus de la nature, affectant négativement la santé mentale et physique.
  7. Inégalités Sociales : L’accélération sociale peut exacerber les inégalités, créant un fossé de plus en plus large entre les différentes strates de la société.
  8. Impact Environnemental : La quête constante de croissance peut entraîner une surconsommation des ressources naturelles et augmenter l’empreinte écologique.

Stratégies pour Adopter le Slow Mood
Pour contrer cette accélération et adopter le slow mood, plusieurs stratégies peuvent être mises en place :

  1. Prendre son temps : Encourager les individus à ralentir leur rythme de vie, en consacrant plus de temps aux activités de loisirs, à la famille et aux amis. Pour nous, le hamac est partout ; nous en avons des portatifs pour le VR et les voyages.
  2. Valoriser les loisirs : Mettre en avant l’importance des loisirs et des passe-temps qui n’ont pas d’objectif de productivité immédiate, comme la lecture, le jardinage ou la méditation.
  3. Réduire le temps de travail : Favoriser des horaires de travail flexibles qui permettent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Par exemple, des semaines de travail de quatre jours et le télétravail ont continué après la pandémie.
  4. Désintoxication numérique : Encourager des périodes sans technologie, comme des “journées sans écran” ou des vacances sans connexion Internet.
  5. Utilisation raisonnée de la technologie : Promouvoir une utilisation plus consciente et sélective des technologies de communication et des réseaux sociaux.
  6. Espaces verts : Développer des parcs et des espaces verts accessibles pour offrir des lieux de détente et de ressourcement en milieu urbain.
  7. Transports doux : Encourager l’usage de moyens de transport doux comme la marche, le vélo, et les transports en commun, qui réduisent le stress lié aux déplacements.
  8. Éducation à la lenteur : Intégrer dans les programmes éducatifs des modules sur la gestion du temps, le bien-être et l’importance de ralentir. Ce que notre équipe encourage.
  9. Assurer des périodes de repos : Veiller à ce que les employés aient des périodes de repos suffisantes et qu’ils ne soient pas sollicités en dehors des heures de travail.
  10. Réduire l’exposition médiatique : Encourager une consommation médiatique plus modérée, en limitant par exemple le nombre d’heures passées devant la télévision ou les réseaux sociaux.

Conclusion
En conclusion, il est crucial de prendre le temps de ralentir, surtout en belle saison, pour mieux continuer. En adoptant les principes du slow mood et en contrant l’accélération sociale, nous pouvons améliorer notre qualité de vie et notre bien-être. Bien que cela soit plus facile à dire qu’à faire, les efforts pour ralentir peuvent mener à une vie plus satisfaisante et équilibrée. Pour plus d’idées sur comment ralentir pour mieux vivre et préserver la planète, vous pouvez consulter le site suivant : Slow Life.

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

Ad

SITE DE RECONTRES

CONCOURS

SPA OVARIUM

HUET SAUVÉ IMMOBILIER

BLURRY STUDIO

NYLOZAN

VÉRO YOGA

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers