fbpx

Réflexions par écrits

Dans les années 90, j’avais un directeur qui avait été directeur de collège dans plusieurs pays et qui demandait aux étudiants parfois une réflexion par écrit. Voici un trio québécois sous différentes formes littéraires importantes pour susciter des réflexions en 2022.

Coming out : Orientations textuelles, la revue de la nouvelle XYZ 151  

Dans l’imaginaire, le coming out évoque un effort de la parole, une mise à nu. Pour plusieurs, il laisse un goût amer en bouche. Violence ou libération? Sa mise en récit ouvre grand la porte à quiconque veut le célébrer ou le jeter au visage de ses prescripteurs. Dans notre dossier d’automne, il prend de formes variées. Le premier nous touche, cela se passe dans le milieu de l’éducation. Le rire et l’humour suivent pour évacuer un peu . Le deuil, la fête, plein d’expérimentations. Et le tout se termine avec des rencontres et des thèmes libres. 104 pages aux éditions XYZ.

https://www.dimedia.com/ft000227696–fiche.html

Le 2e livre est un roman Obsolète : Mais non c’est actuel. À la mort de son père, Marie doit disposer d’une collection d’antiquités québécoises, sans quoi elle ne touchera aucun héritage. À l’ère du clic, elle constate rapidement la perte d’intérêt pour le patrimoine. Talonnée par un antiquaire qui l’incite à se réapproprier son histoire, troublée par un vieil ami devenu survivaliste et bousculée par un conjoint qui ne jure que par la technologie, Marie est vite étouffée sous le poids du legs de son père. Un roman qui reflète notre époque, où l’on est appelé à choisir entre des mondes aux valeurs opposées. Que choisira t-elle ?Ce roman est bien de notre époque, bien des gens veulent revenir à l’essentiel depuis la pandémie . Il y  va de l’avenir de notre planète, ne nous laissons pas mener par des robots : https://www.leslibraires.ca/livres/obsolete-alexandra-gilbert-9782760412927.html

Alexandra Gilbert, 240 pages chez Stanké.

Le 3e est: Des quartiers sans voiture. Notre maire nous parle.

600 millions de véhicules, sans doute plus car cela date de 2008. Il y a parfois plus de  cases de stationnement que de résidentes et de résidents? Que par l’entremise de votre loyer, votre hypothèque ou vos taxes,  de votre permis de conduire, vous payez des dizaines de milliers de dollar pour la rue devant chez vous? Que les routes sont devenus un danger ?  Et que dire du bruit ? Un quartier sans voitures, c’est plus qu’une question environnementale. C’est d’abord et avant tout une question socioéconomique. Dans cet essai, le maire de Laval Stéphane Boyer imagine la ville de demain comme un réseau de quartiers denses et interconnectés à l’intérieur desquels la majorité des déplacements se font à pied ou à vélo, et où les relations humaines redonnent un sens de communauté aux centres urbains. L’auteur met à profit son expérience d’élu municipal et propose des pistes de solution pour freiner l’expansion des grandes villes à l’ère où le sentiment de communauté s’érode, où les villes doivent subvenir à un nombre croissant de besoins et où les changements climatiques nous forcent à repenser nos façons de faire. Cela existe il nous donne des exemples, selon nous il devrait y avoir de vastes stationnements près des villes, les gens y stationnent et ensuite véhicules électriques autonomes pour la maison.

Chez Somme Toute:  https://www.leslibraires.ca/livres/des-quartiers-sans-voitures-stephane-boyer-9782897943226.html

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

L’INFOLETTRE

infolettre Cité Boomers l'âge d'argent

LES GRANDS EXPLORATEURS

SYNER G SUPPLEMENTS

NYLOZAN

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

SITE DE RECONTRES

JEU PYRABBLE

SONDAGES RÉMUNÉRÉS

AGENCE BOOMERS CASTING

Les Archives

NOUVELLES DE L’INDUSTRIE

PARTENAIRES

infolettre Cité Boomers